Copropriétaires contre locataires / nuisances [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse :  help - 25 oct. 2010 à 22:38
Bonjour,
malgré mes recherches je n'ai pas encore trouvé de réponse correspondant à mon cas.
Nous sommes propriétaires dans une petite copropriété, dont la majorité des logements est occupée par leurs propriétaires.
Mais un couple de locataires trouble la tranquillité de notre résidence depuis son installation (discussions sur leur terrasse comme s'ils étaient seuls dans la foret, soirées musicales très tardives et très alcoolisées toutes fenetres ouvertes, barbecues en toute saison). Beaucoup de nos voisins sont d'accord avec nous, pour en avoir discuté avec eux.
Nous leur avons demandé déjà une bonne dizaine de fois de faire moins de bruit, pas de souci, ils étaient au courant des nuisances qu'ils créent, mais n'en ont cure.

Samedi soir, nous nous sommes enfin décidés à appeler la police, vu qu'à 2h du matin la musique était encore à fond.

Donc ma question est : leur propriétaire peut-il mettre fin au bail pour ce motif là ? Il va recevoir une pétition de nombre de personnes de la copropriété exprimant leur ras le bol : quelles possibilités s'offrent à lui ?
Et si jamais il ne se sent pas concerné ou ne veut pas agir, pouvons nous obtenir gain de cause autrement (Monsieur m'a menacé verbalement samedi ) ?

Merci par avance.
Afficher la suite 

12 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
38353
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 décembre 2018
7650
6
Merci
bonjour
que vous soyez co proprietaire ou locataire, vos droits restent les memes en matiere de nuisance

en effet, le proprietaire bailleur a l'obligation d'interompre le bail si il s'avere que les faits sont prouvés

vous devez evidement l'avisez et portez plainte au commissariat

cordialement

Dire « Merci » 6

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24104 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
22
Date d'inscription
lundi 19 janvier 2009
Dernière intervention
1 février 2009
9
3
Merci
il faut que le syndic envoie un courrier au propriétaire pour lui signaler ce fait.
C'est au propriétaire d'agir pour que son locataire soit plus calme.
Messages postés
959
Date d'inscription
mardi 16 septembre 2008
Dernière intervention
2 octobre 2013
791
2
Merci
Il n'y a pas besoin de pétition.

Suite à la visite des gendarmes, ou de la police, il suffit de faire une lettre au syndic de l'immeuble.

Celui-ci doit mettre en demeure le propriétaire de l'appartement de ramener son locataire à la raison ou de résilier le bail (judiciairement ou aimablement).
Le locataire doit utiliser en bon père de famille et jouir paisiblement du bien qu'il occupe.

Nous avons eut ce problème avec un voisin et cela s'est réglé très vite. Nous avons mis la pression sur le propriétaire de l'appartement, et chaque fois qu'il y avait du bruit anormal, nous avons fait venir la police (qui sonnait chez celui qui les appelés, avant de se rendre chez le locataire indélicat). A partir de la 2ème visite il se faisait verbaliser, il a eut 3 PV de 135€. il s'est lassé de lui même, et il a déménagé.
Bonjour, et merci à vous pour ces réponses.

Kak67, si jamais le propriétaire n'agit pas, que faire ? Car meme si le syndic le contacte, il n'y a pas d'obligation pour le bailleur de mettre le locataire dehors, si ?
Messages postés
959
Date d'inscription
mardi 16 septembre 2008
Dernière intervention
2 octobre 2013
791
2
Merci
L'ensemble des habitants ou une grande partie de la copropriété ont l'air d'accord, d'après vos dire.
Il ne faut plus rien laisser passer.
Chaque fois vous (les personnes qui êtes gênées) téléphoné au commissariat de votre quartier.

Si le même soir (et cela chaque fois que cela se passe) 3 ou 4 habitants de l'immeuble appellent pour se plaindre du bruit, les policiers vont en avoir assez, et ils vont verbaliser à tout va le locataire indélicat.

Je peut vous garantir que au bout de 3 ou 4 PV à 135 €.
soit il arrête,
soit il s'en va.

Et de plus le propriétaire est responsable de ses locataires vis à vis des autres habitants de la copropriété. C'est au syndic de mettre en demeure le propriétaire d'intervenir. Quitte au syndic d'assigner le propriétaire du locataire indélicat si cela ne se règle pas
Bonjour,

je suis de tout coeur avec vous, je viens à mon très récemment d'assigner mon voisin ainsi que son propriétaire devant le Tribunal d'Instance de notre arrondissement.

1/ En france la loi est formelle c'est pas de bruit de Midi à minuit et de minuit à Midi (sauf bruits dela vie quotidienne) et la musique à fond n'en fait pas partie.
2/ La police doit se déplacer, sinon n'hésitez pas à user d'arguments pour les faire bouger, n'écoutez pas les histoires de pas de voiture dispo, vous les menacez d'écrire au Procureur et même à l'IGS. La police n'est pas habilitée (elle et non pas vous) à juger du bien fondé d'une plainte mais se trouve exister uniquement pour la recevoir. Il n'ont pas le droit de refuser de prendre une plainte, si c'est le cas une fois au Commissariat les mots magiques : "Est-il nécessaire que je fasse déplacer un huissier assermenté pour constater que vous refusez mon dépôt de plainte". Attendez même 2 heures au poste ils ne reculeront devant rien pour vous faire rebrousser chemin. IL FAUT ETRE FORT ET PATIENTS. J'ai fait cela durant 4 ans pour avoir un dossier qui tienne la route.
3/ Si la police se déplace et constate les nuisances elle doit verbaliser, si elle ne le fait pas vous devez exiger Nom et matricule des OPJ et demander au Procureur de la République qu'il vous adresse la main courante au retour au Poste, pour qu'au minimum vous ayez une preuve de leur déplacement et du motif. Si ils n'ont pas verbalisé ils sont en faute, bien qu'ils ne reculent devant aucun prétexte pour ne pas faire ce qu'ils doivent.


4/ Tout ce que vous faites vous devez l'écrire, les OPJ se déplacent vous faites un courrier qui reprend tous les éléments au Commissaire Principal / Copie au Proc Rép / faites vous assister d'un avocat. Attention, avec les avocats leur but ultime c'est la plaidoirie, n'attendez de lui pas plus qu'il n'en faut la plupart du temps vous devrez redoubler d'énergie pour l'alimenter et lui donner de la matière : il faut capitaliser un maximum.
IL FAUT ECRIRE / PORTER PLAINTE AUTANT DE FOIS QUE NECESSAIRE SANS ECOUTER LES DISCOURS INTIMENDANTS DE LA MARAICHAUSSEE POUR VOUS DISSUADER DE PORTER PLAINTE. LA FRANCE N 'EST PAS OU PLUS UNE TERRE OU LES CITOYENS HONNETES SONT DEFENDUS. MONTREZ QUE VOUS SAVEZ MIEUX QU EUX. VOUS SAVEZ LES OPJ NE CONNAISSENT PAS MIEUX LE DROIT QUE VOUS ET MOI. IL FAUT FAIRE BAISSER LES STATS.

5/ N'hésitez pas à aller demander des témoignages écrits aux autres voisins - Contactez et faites des courriers au syndic.

6/ Pour votre information voici la capitalisation de mon dossier depuis 2005 avant d'assigner en 2009
- 5 déplacements courtois chez mon voisin pour attirer son attention
- Courrier au syndic
- courrier du syndic au proprio de mon voisin
- Dépôt d'une main courante 2005 août
- Plainte septembre 2005
- Plainte en 2007
- Main courante pour menace non formalisée en 2007
- 2009 coup de fil à la proprio un soir qu'il faisait du tapage
- 2009 envoi complet des pièces du dossier a ladite proprio qui s'est refusée à agir
- 2009 envoi complet du dossier à l'administrateur de biens de la proprio qui ne comprenait pas mon geste

Voila on est souvent seul, oles contrevenants et les autorités sèment le doute en vous ==> N'écoutez pas vous êtes dans le vrai avancez quoiqu'il en soit.

Bien cordialement
1
Merci
Bonsoir, j'ai connu ce genre de situation, des voisins sans gêne, la musique à fond, au bout d'un moment ça devient lassant au point de se jurer que s'ils recommencent de leur mettre notre poing dans la figure !!! Malheureusement il ne faut pas le faire car en plus vous aurez les pires emmerdes, le tout c'est que vous et vos voisins portiez plainte à la gendarmerie et faire une pétition pour les faire virer de la copropriété, ça va prendre beaucoup de temps car le proprio de l'appart ne pense qu'à une chose c'est d'encaisser ses loyers et après le reste il s'en tape, alors courage ......
Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Dernière intervention
16 juillet 2009
4985
1
Merci
Le propriétaire peut effectivement mettre fin au bail mais à condition que le locataire ait fait l'objet d'une condamnation devant une juridiction, ni le propriétaire ni le syndic n'ont le droit de se substituer à un juge étant donné que nous sommes dans un état de droit et non dans une république bananière et même les contrevenants ont des droits, ne vous en déplaise.

Même si le locataire a fait l'objet d'une condamnation, le propriétaire n'a pas obligation de le mettre dehors et il ne peut plus depuis la loi passée en janvier 2007, être tenu pénalement et civilement pour responsable des faits de "délinquance" de son locataire.
Messages postés
38353
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 décembre 2018
7650
1
Merci
Il faut faire déplacer l'huissier au moment ou vous savez que le bruit est insupportable (à vos frais malheureusement )
Ensuite, le bailleur doit avec vos plaintes romprent le contrat de bail car la nuisance est un motif de rupture de bail

Maintenant, vous contactez à nouveau le bailleur pour lui demander (en recommandé ) de faire cesser ces nuisances et d'agir au plus vite, sous peine de poursuite à son encontre également (il en devient responsable si il ne prend pas ses dispositions une fois qu'il est avertit )

Sinon, il ne vous restera plus qu'à assigner le propriétaire (me semble t'il ) que c'est ainsi que la procédure doit etre poursuivit ,mais si Foyer passe par la , il infirmera ou confirmera
Bon courage
Merci pout toutes ces infos !
0
Merci
Très bien, merci à vous...!
0
Merci
Bonjour,

Avez-vous solutionné le problème avec vos voisins? Nous avons nous aussi des problèmes avec des locataires, très très bruyants, jour, nuit, pratiquement tous les jours, je suis leur voisine directe, et je n'en peux plus, cela fait plusieurs mois que ça dure, le propriétaire s'en fout royalement, du moment que le loyer est payé.

Je suis allée voir ces locataires, je leur ai demandé il y a peu de se calmer, mais ça a recommencé de plus belle, hier à 22h, mes voisines et moi avons appelé la police, qui s'est présentée au bout de 2 appels, ils leur ont dit qu'ils faisaient trop de bruit, et au bout de 5 minutes, la police est repartie. A peine partie la musique recommençait, par vengeance, ces voisins tapaient dans les murs, tous les 5/10 minutes, ça a duré jusqu'à 1h du mat.

Le pire c'est que j'ai peur d'eux et je crains les représailles, commençant tôt le matin, je vais chercher ma voiture dans un garage où il n'y a pas d'éclairage public pour y accéder.

Lundi je vais aller déposer une main courante, même si la police a déjà dit à une de mes voisines que ça ne servait à rien.

Je vous remercie de m'avoir lu.

Lou
0
Merci
Pour ma part, je vis le même enfer depuis 3 ans.
J'ai achété avec mon chéri mon premier appartement au premier étage d'une maison coupé en trois. Un vrai coin de paradis sauf que juste après notre achat de nouveaux locataires très très bruits sont arrivés.

La maison est très ancienne et nous avons isolé autant que possible mais c'est comme si ils vivaient chez nous. Si chacun fait un peu d'éffort tous va pour le mieux. Mais...

Les bruits commence à 6h30-7h du matin avec des cris d'enfants (3), machine à laver dès 7 h (et même jusqu'à 00:30 ; pourtant il n'y a pas de tarifs de nuit), l'aspirateur vers 8h ou 20h30 ; musique qui fait trembler le sol dès fois en même temps que l'aspiro. Portes et volets qui claquent dès 8h00 et jusqu'à 00 : 30 l'été.
Ils ont un jardin non entretenu où cris jusqu'à 12 enfants les mercredis.

Le mercredi et le week end étant un vrai enfer car il ne partent jamais et sortent très peu.

Nous avons vu deux fois un médateur mais ils promettent qu'ils vont faire des efforts ou se trouent des excuses, jurent que c'est arrivé qu'une fois, accusent leurs enfants (et on ne peut rien dire à un enfant !)ou nous accuse d'en faire faire autant ou plus.

Ils nous menace aussi de nous pourrir la vie s'ils n'obtienne pas ce qu'ils veulent : nouvelle porte d'entrée ; que l'on ne rentre pas de soirée tard car notre l'entrée est au dessus de leur chambre ; d'inviter des amis qui pourrais marcher et faire du bruit avec leur pas car le paquet grince.
Sinon vengeance ! La mère ne travail pas et comme je travail de chez moi je subit cela tous les jours.

Pour finir, le tous l'entretien du batiment est bénévole. Cela à toujours été ainsi ; deux équipes une qui fait l'exterieur et l'autre l'intérieur mais ils ne font rien. C'est donc leur propriétaire qui quand il reviens de l'étranger nettoie à leur place (74 ans) ; c'est à dire 2 fois par ans. Ils s'amuse de lui et de nous.

Hélas leur propriétaire n'a pas arrêté leur contrat aux 3 ans.
Aujourd'hui nous ne pouvons qu'assigner leur propriétaire pour obtenir que quelqu'un le fasse à leur place de façon régulière le néttoyage.

Le propriétaire est loin et ne sais plus comment faire et nous n'ont plus. Je ne veut pas vendre car j'adore mon appartement avec jardin mais ma santé en prend un coup et mes nerfs aussi.
La police ne se déplace pas et les plaintes n'amène à rien.

Devant tant de mauvaise fois, d'impolitesse et d'irrespect que faire ? La police ne se déplace pas et les plaintes n'amène rien.
Maya
Messages postés
38353
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 décembre 2018
7650
0
Merci
Bonjour Help
Vous n'avez pas d'autres solutions que d'obliger (d'embetter ) le co propriétaire à agir pour rompre le contrat de location
Pour cela, il faut faire des pétitions par les locataires et réunir toutes les preuves, meme un constat d'huissier pour le bruit
Demandez aussi au syndic d'intervenir en tant que médiateur
C'est au propriétaire bailleur de faire cesser ces nuisances , avec des preuves car sans preuve, il ne pourra rien faire
Bon courage
0
Merci
Merci beaucoup sophiag de m'avoir répondu on se sent seul et démuni dans ce type de situation.

Le propriétaire peut-il rompre le contrat de location ?

Nous ne sommes que trois appartements : les locataires bruyant au rdc, un locataire agé dans une chambre au second mais qui ne veux pas s'en méler et nous au 1er.

Alors pas possible de faire une pétition ; peut -etre les voisins des maisons d'à coté mais ce sont des nouveaux.

Les bruits sont ponctuels donc difficile à prouver. Je recherche un appareil pour mesurer les bruits. Maintenant ils se calme un peu le soir car ils ont peur que la police viennent. Mais le jour c'est l'horreur comme aujourd'hui pendant les vacances.

Il n'y as pas de syndic seulement deux propriétaires nous et Mr S. qui à le rdc et la chambre du 2 ème.
N'étant jamais là pour constater les bruits c'est notre parole contre celle des voisins bruyant.
Je suis vraiment fatigué de tout cela.
Dossier à la une