Plaques electriques qui font tout disjoncter [Résolu]

Signaler
-
 poline 63 -
Bonjour,
j'occupe un appartement qui est équiper de 2 plaques électrique, depuis peu a chaque fois que j'allume l'une d'elle tout disjoncte. Je l'ai signaler a l'agence qui m'a dis que c'était a moi de m'en occuper, et de relire mon bail par la même occaz. Ce que j'ai donc fais. Et en effet il y a une close qui stipule que je dois faire l'entretien du petit materiel électrique.
Mais des plaques de cuisson sont-elles vraiment des "petit appareil"? Est-ce vraiment a moi de les remplacer?

2 réponses

Messages postés
15597
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 décembre 2019
6 975
A condition que la panne de cette plaque,ne soit pas de votre faute.
Avoir laissé couler de l'eau dessus par ex. ou ect....


Les obligations à la charge du bailleur
Les travaux à la charge du bailleur
Sont à la charge du bailleur, l’ensemble des réparations qui ne sont pas à la charge du locataire.
Il en est ainsi des :
Les travaux de réfection complète des peintures et tentures de l’appartement nécessaires à la mise en état d’habitabilité. (Civ.3 24.11.1987)
La refection de l’installation électrique (Paris 11.10.1995)
La refection du plancher et de la porte-fenêtre de l’appartement dont les dégradations ne sont pas imputables aux locataire (Paris 03.04.1996).
Le remplacement d’une chaudière hors de service (TI Issoire, 20.10.1995)
Le remplacement de boîtes aux lettres vétustes ou leur mise aux normes, mais une contribution des locataires peut être prévue dans le contrat (Réponse ministérielle n°45425, 13.01.1997)
Les travaux tous les cinq ans, de réfection et de rénovation inhérents à l’usure des lieux et de leurs équipements (TI Puteaux, 1997)
ministérielle n°11559 ; 09.05.1994)

Le remplacement complet d’un robinet ne peut être considérée comme une réparation locative (Réponse ministérielle n°15538 ; 22.08.1994)

Faute de démontrer que les regards situés à l’intérieur et à l’extérieur de l’appartement présentent un vice de conception ou un dysfonctionnement imputables au bailleur, les réparations nécessaires au bon écoulement des WC et des douches sont à la charge du preneur (CA Nancy, 28.02.1995)

Lorsque cela n’est pas dû à une faute du locataire, les travaux nécessaires à la réparation d’un volet roulant (remplacement total des lames et installation de nouvelles coulisses) ne constituent pas une réparation locative (CA Paris 21.03.1997)




---
On compare souvent le mariage à une loterie.....C'est une erreur car à la loterie,on peut parfois gagner
Bonjour Poline 63,

je suis dans la même situation que vous et je cherche à faire appeler un électricien pour voir ce qu'il faut faire puisqu'apparement cette situation est dangereuse et surtout inconfortable! Est ce que vous avez des nouvelles, et quelqu'un peut-il me dire à combien s'élève une réparation d'un électricien, en tout cas un ordre de valeur pour ne pas se faire avoir?

Cordialement
Bonjour Benjamin,

Suite a d'autre problème dans mon logement, j'ai été relogée quelque étage au dessus. Mais mon problème de plaque n'est pas réglé pour autant puisqu'il y a exactement le même souci dans mon nouvel appart.
Après mainte discution avec l'agence qui s'occupe de la gestion de l'immeuble, la réparation des plaques ne sera pas à mes frais (droit des locataires, mais j'ai du sortir les textes de lois, c'était pas gagné, bien qu'il était prouver que je n'était pas responsable du disfonctionnement).
Le problème maintenant est que l'agence n'arrive pas à trouver d'electricien, mauvaise fois ou non je pense que je risque de rester un moment dans cette situation.
Pour les prix, tous ce que je sais, c'est que l'heure de travail d'un electricien est facturée a environ 40euros (ce qui ne compte que la main d'oeuvre evidement).
Cordialement
Dossier à la une