Refusé l'héritage de mes parents [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
4097
Date d'inscription
vendredi 3 août 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
31 mai 2020
-
Bonjour,
J'aimerais savoir, mes parents ont toujours fait de la difference entre moi et mes autres frères et soeurs, je n'ai pas beaucoup de relations avec eux, J'ai toujours été mal aimé, par les paroles et leur comportement quand j'étais petite. et à ma majorité, j'ai été mise dehors, J'ai bien réfléchi, et je voudrais savoir, si j'ai le droit de refuser l'héritage, si je refuse l'héritage, ai-je le droit de régler aucune factures et de ne rien déménager et prendre dans la maison. En fait tout ignorer de leurs biens..Merci

16 réponses

Messages postés
4097
Date d'inscription
vendredi 3 août 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
31 mai 2020
12 062
Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net
Chargement de votre vidéo
"Droit finances : Accepter ou refuser un héritage"
68
Merci
Eric Roig

Directeur-fondateur de Droit-Finances


Si je refuse l'héritage de mon père ( un immeuble invendable ) avec plus de problèmes qu' autres, et je ne voudrais pas renvoyer à mes enfants voir mes petits enfants;
merci si vous avez une réponse car c' est très difficile pour obtenir cela du notaire !
Messages postés
499
Date d'inscription
mercredi 28 avril 2010
Statut
Administrateur
Dernière intervention
31 mars 2020
3 052
Bonjour, la liste des démarches à accomplir pour refuser une succession figure au sein de notre fiche Renoncer à un héritage : procédure et formalités. Cordialement.
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 1 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 avril 2010
4
bonjour,je sais que l'on peut refuser l'heritage au deces des parents ,par contre le jour qu'il rentre en maison de retraite s'il n'ont pas d'argent pour payer nous avons l'obligation de payer, c'est injuste mais c'est comme ça.
Est-ce sûr parce que je suis dans ce cas. Un frère a mis ma mère dans une maison de retraite et je ne la cotoie plus depuis 10 ans... si je refuse la succession avant sa mort, devrais-je néanmoins payer l'obligation alimentaire même si nous n'avons rien demandé ni commandé. Merci
Messages postés
553
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2019
413
Bonsoir Corneille,

Vous pouvez bien évidemment renoncer purement et simplement à la succession de votre mère et à celle de votre père mais pas avant que chacune d'entre elles ne soit ouverte, c'est à dire pas avant leur décès respectif.

Au jour de leur décès, vous devrez vous présenter au greffe du tribunal de grande instance du lieu d'ouverture de la succession munie des pièces nécessaires et le secrétariat enregistrera votre renonciation et vous remettra un document officiel. Vous serez alors totalement exclue de la succession, tant des biens meubles et immeubles que des dettes. Vous pourriez toutefois être contrainte de participer aux frais d'obsèques, qui ne sont pas considérés comme faisant partie de la succession.

Les pièces nécessaires sont en général votre carte d'identité et un extrait d'acte de décès de la personne dont vous voulez refuser la succession. Mieux vaut téléphoner au préalable pour qu'on vous indique toutes les pièces requises. Vous pouvez renoncer par procuration pour le cas où la succession venait à s'ouvrir loin de chez vous.
> corneille
la plus grande des richesses a part etre en bonne santé c'est l'amour... qui aide l'être a se construire et devenir quelqu'un d'equilibré moi j'ai été ma traité psychologiquement par ma mère et même ma soueur mon aînée de 3 ans qui était la reine pour ma mère mon père ne s'est jamais interréssée à moi en bref j'étais l'enfant du desonheur j'ai pu m'en sortir professionnellement je gagne bien ma vie ils etait tous etonnée de ce que je suis aujourdhui (chef d'entreprise) ma mère est dcd le 13/02/2010j'avais toujours dis que je refuserai son heritage et je n'ai pas changé d'avis je pense écrire à mon notaire pour eviter que je ne reçoive chez moi aucun chèque ni bijoux et ça ce n'est pas parce que je je gagne ma vie correctement. je crois que les heritages ont un sens l'Amour donc j'estime que c'est aussi donner une leçon a ma soeur et les autres vautours pour leur montrer que je suis au dessus de leurs mesquineries..
..
Uldrich merci pour votre réponse, et votre commentaire.
Bonjour,

J'ai lu avec attention ce que vous écriviez. Savez-vous si l'héritier peut renoncer, car il est endetté ? Merci de votre réponse.
bonjour
voila moi je voudrais savoir se que je peux faire si je meut avant ma mère il aura un hèritage et je veux rien donner a mes enfant et mon mari je voudrais une rèponce merci
Utilisateur anonyme
@marie
ce post date de plusieurs années ; pour votre question, ouvrez-en un nouveau svp
Merci
Messages postés
553
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2019
413
Au contraire, je trouve que les gens qui n'ont jamais rien reçu du vivant de leur ascendant et qui renoncent par conséquent à leur héritage font preuve d'une intégrité trop rare de nos jours.

Je ne vois que trop de personnes qui ne se sont jamais entendu avec leurs parents et qui, au jour de leur succession, sont les premiers à demander au notaire les pièces nécessaires pour "toucher l'héritage".

Au final, il demeure que c'est un choix propre qu'on ne peut qu'accepter.
Messages postés
553
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2019
413
Bonsoir,

Si vous renoncez officiellement à la succession de votre ascendant, vos enfants reçoivent votre part à votre place. Ils devront éventuellement refuser eux aussi et avec l'accord du juge des tutelles, s'ils sont mineurs.
bonjour je ne veut pas heritage de mon pere . ece que c est vrai que c est mes enfants qui aurons l heritage. si oui comment faire pour que mes enfants n est pas heritage non plus il na jamais ete pere il ne peut pas etre grand pere merci
Utilisateur anonyme
Louise, vous auriez dû ouvrir votre propre post au lieu d'utiliser ce sujet vieux de 5 ans.
Si vous renoncez à la succession de votre père, vos enfants seront les héritiers à votre place ; pour y renoncer aussi ils devront également déposer un formulaire de renonciation au tribunal, mais s'ils sont mineurs il faudra l'accord du juge des tutelles, et celui-ci ne se posera pas de questions philosophiques : si l'héritage peut rapporter quelque chose à vos enfants, ils refusera qu'ils y renoncent.

Bonjour à tous.

Je me rends compte en lisant tous sa qu'il faut vraiment réfléchir sur la succession ou non de nos proches.

Nos parents resteront toujours nos parents quoi qu'ils aient fait.

Mes rapport avec mes parents on toujours été très difficile. Le jour de mes 18 ans je suis parti de leur logement pour faire ma vie.

J'ai toujours eu à manger dans mon assiette mais sais tous, pas d'amour, pas d'activité en famille, il m'on mit dans une chambre pleine d'humidité lorsque j'avais 13 ans et j'ai eu des problèmes de santé léger entre autre dus à cela, et j'en passe les meilleur.

Aujourd'hui je pense vivement à refusé tous héritages de leur part.

Juste une question...? Est ce que l'on peu voir le détail de la succession au jour de leur décès, lorsque je me présenterai au tribunal de grande instance avant de donner mon choix de refus ou non...? (sans parler des frais d'obsèques... énoncer ci-dessus)

Je pense aller voir un notaire pour avoir de plus ample renseignement.

S'il vous plaît pouvez-vous répondre à ma question avant d'aller payer un notaire ;).

Merci et bonne journée.

Jean-Guillaume.
Pour répondre à ta question Jean-Guillaume, il semblerait que tu puisses prendre ton temps pour accepter ou refuser la succession : https://www.lettres-faciles.com/modele-lettre-gratuite/refus-succession-heritage-447.html

"L'héritier ne peut pas être poursuivi par les éventuels créanciers dès l'ouverture de la succession. Il dispose de quatre mois après l'ouverture de la succession pour faire dresser un éventuel inventaire et accepter ou non l'héritage. Une fois passé ce délai minimal, aucune date-limite ne lui est imposé pour choisir une option (Attention : Si l’héritier n'a toujours pas fais de choix d’option après le délai de prescription ramené à dix ans depuis le 1er janvier 2007, il est considéré comme ayant renoncé à la succession). Pendant cette période, un héritier qui n’a pas fais de choix peut être tout même sommé de choisir par ses co-héritiers, par les créanciers du défunt ou par l'Etat. Il dispose alors de deux mois pour faire son choix successoral."
Messages postés
90
Date d'inscription
jeudi 21 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2013
2
bonjour

Dans mon cas, je voudrais refuser l'héritage pour ne plus avoir à faire avec mon père totalement absent depuis que je suis tout petit... Pensez vous que cela soit une manière officielle de couper tous les ponts avec lui ? Je pense notamment aux dettes venant de sa part que je ne voudrais pas assumer !
Bonjour, J'ai le même problème .... Mon père vient de décéder et j'ai décidé depuis longtemps queje ne voulais pas de l'héritage de mes parents (qui m'ont mise à la porte de chez eux il y a 10 ans)... Et cela ne me pose pas de problème particulier de conscience ou autre.. Le seul point qui me tracasse un peu c'est de savoir si mes deux fils pourraient avoir quelque chose ou pas .?
Il faut faire une renonciation en leur nom en passant par le tribunal pour mineurs
est ce que les freres et les soeurs ont le droit d.heriter un agrement d.un grand taxi au maroc
si tu refuse, tu ne resevra rien leurs appartenant, ni biens ni dettes... si ce n'est pas avantageux pour toi de l'obtenir refuse le, avis personnel...
Bonjour
Vous avez le droit de refuser l'héritage,vous faite une renonciation au tribunal pour vous et pour vos enfants
Pour les factures voyer avec le notaire de vos parents
salutation
Accepter ou refuser un héritage

Héritier ou légataire, on a le droit d'accepter ou de refuser une succession, bien dotée ou criblée de dettes !

Personne n'est jamais tenu d'accepter une succession, sauf par obligation morale. Mais sachez que si vous décidez d'accepter, vous recueillerez la partie des biens du défunt qui vous revient, mais aussi les dettes que celui-ci aura éventuellement laissées, ce qui peut s'avérer nettement moins avantageux.

Que vous soyez héritier, du fait de la loi, ou légataire, du fait d'un testament, les mêmes questions se poseront à vous après le décès de la personne qui vous a transmis une partie de son patrimoine : serez-vous obligé d'accepter cet héritage ? Quelles seront les formalités à accomplir ? Quels seront les droits à payer ? Comment prendrez-vous possession des biens ? etc.

À toutes ces questions, la loi apporte évidemment des réponses, qu'il faut connaître pour éviter toute difficulté, ou ne pas passer à côté d'un droit ou d'un avantage.
bonjour j ai le meme probleme que vous avec ma soeur 13ans de differences ma maman est decedee le 28 octobre2008 ICI MON PAPA VIE TJ ET MOI MEME JE SOUHAITE REFUSER TOUS HERITAGE ET NE PLUS ME FAIRE CONSIDEREE COMME SA FILLE. ET JE TROUVE QUE VOUS AVEZ TOUT A FAIT RAISON MEME SI JE NE CONNAIS PAS VOTRE HISTOIRE MAIS JE COMPREND CE QUE VOUS RESSENTER BIEN A VOUS
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 17 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2008
1
oui c'est possible par contre je en sais pas comment
Dossier à la une