Vacances et Pôle Emploi : déclaration d'absence au chômage

Vacances et Pôle Emploi : déclaration d'absence au chômage Les demandeurs d'emploi doivent-ils prévenir Pôle emploi en cas de vacances ou d'absence ? Les formalités et la procédure à suivre en cas de vacances ou absence prolongée au chômage.

Les chômeurs indemnisés sont en principe à la recherche active d'un emploi. Conséquence : sans avoir besoin de demander une quelconque autorisation, ils doivent tout de même prévenir Pôle emploi en cas d'absence ou de vacances.

Les chômeurs peuvent-ils partir en vacances ?

Vous pouvez partir en vacances même lorsque vous êtes au chômage. Vous êtes en effet autorisé à vous absenter 35 jours par an (samedis et dimanches inclus). Attention : si vous dépassez ce décompte, vos allocations risquent d'êtres suspendues. Vous devez prévenir Pôle emploi avant votre départ en vacances. Voici comment faire pour ne pas risquer de perdre l'ARE.

Quand prévenir Pôle Emploi d'un départ en vacances ?

Si vous quittez votre résidence habituelle pendant plus de 7 jours consécutifs, vous devez obligatoirement informer Pôle emploi de votre absence dans un délai de 72 heures. A défaut, vous vous exposez à la perte de vos allocations chômage. En revanche, si vous vous absentez pendant une période inférieure ou égale à 7 jours, il n'est pas nécessaire d'accomplir cette formalité.

Comment avertir Pôle emploi d'un départ en vacances ?

Il est possible de prévenir Pôle emploi par différents moyens :

  • par téléphone, en composant le 3949 ;
  • sur le site de Pôle emploi en accédant à votre espace personnel ;
  • en vous rendant directement dans les locaux de votre agence ou en lui adressant une lettre de déclaration d'absence à Pôle emploi.

Si un entretien était prévu avec votre conseiller Pôle emploi pendant votre période de vacances, pensez également à le prévenir pour annuler votre rendez-vous.

Quelle sanction si je n'avertis par Pôle emploi de mon absence ?

Surtout ne négligez pas cette formalité : si vous ne répondez pas à une convocation parvenue pendant une absence non signalée, votre inscription comme demandeur d'emploi pourrait être annulée et vous seriez privé(e) d'allocations (ARE). Il en est de même si vous vous absentez plus de 35 jours par an.

Droit et chômage