Aides à la mobilité Pôle Emploi : déplacement, repas, hébergement

Aides à la mobilité Pôle Emploi : déplacement, repas, hébergement Des aides à la mobilité peuvent être versées par Pôle Emploi pour aider les chômeurs en cas d'entretien d'embauche, de reprise d'emploi ou de formation loin de leur domicile. Conditions et montants.

Qui peut bénéficier des aides à la mobilité de Pôle emploi ?

Peuvent bénéficier des aides à la mobilité Pôle Emploi les demandeurs d'emploi inscrits dans les catégories 1, 2, 3, 4 et 5 qui perçoivent :

  • soit aucune allocation ;
  • soit une allocation inférieure ou égale à l'ARE.

Sont également concernées les personnes en emploi d'avenir et celles en reprise d'activité (y compris le créateur d'entreprise ayant le statut de salarié).

Il doit s'agir d'une mobilité liée :

  • à un entretien d'embauche ;
  • à une formation financée ou cofinancée par Pôle Emploi ;
  • à une reprise d'emploi.

Le lieu de destination doit être situé à plus de 60 km aller-retour ou à plus de 2 heures aller-retour du domicile. Tous les types de contrats sont éligibles, CDD ou CDI, temps complet ou temps partiel, y compris les missions d'intérim de plus de trois mois consécutifs.

Quels sont les types d'aides à la mobilité Pôle emploi ?

Pôle emploi peut :

  • prendre en charge le coût des transports en commun (bons de transport Pôle emploi) ou l'utilisation d'un véhicule sur la base d'un forfait de 0,20 €/km parcouru ;
  • verser une aide au repas de 6 € par jour ,
  • verser une aide de 30 € par nuit, au titre des dépenses d'hébergement.

Ces aides sont limitées à la durée de la formation ou au premier mois suivant la reprise d'emploi. L'ensemble des aides à la mobilité est plafonné à 5 000 € par an par bénéficiaire.

Comment demander une aide à la mobilité Pôle emploi ?

Newsletter

La demande se fait auprès du conseiller Pôle emploi. Les démarches peuvent être accomplies en ligne via l'espace personnel du demandeur d'emploi sur le site de Pôle emploi.

Droit et chômage