Pierre et vacances: l'arnaque [Fermé]

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 6 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
6 août 2012
-
 Deçu -
Bonjour,
j'ai un appartement dans le village pierre et vacances de Cap Esterel. J'arrive en fin de bail et pour le renouveler, PV me demande la modique somme de 30.000 € pour rénovation obligatoire.Cette somme pourra être déduite des loyers sur une période de 10 ans.Le coût de la rénovation est largement sur estimé pour un appatement de 27,36 m2 . PV récupèrerait- il par cette pratique, le manque à gagner des locations non honorées à cause de la crise??Nous sommes piègés et pris en otage par PV: impossible de vendre l'appartement: qui investirait 184820 € pour cet appartement??( 30.000 de rénovation+commission d'agence PV)..d'autre part, la gestion personnelle de l'appartement est compliquée à distance et de quelles prestations bénéficient les locataires dans ce cas et à quel prix??( exp: piscines).Que faire??renouveler le bail et s'endetter de 30000 € ou ne pas renouveler et garder la jouissance totale de cet appartement quitte à ne plus toucher de loyer??Quelle n est la bonne solution pour être le moins perdant possible??

2 réponses

Messages postés
16
Date d'inscription
vendredi 26 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 octobre 2014
18
Bonjour

Ok pour les travaux de fin de bail plafonnés à 6%, cela pourrait être supportable sans trop de déconvenues.
Mais vous ne parlez absolument pas des baisses de loyers plus que conséquentes imposées lors du renouvellement très très souvent en dessous du loyer initial du 1er bail !
Grand silence aussi sur les charges de copro qui deviennent à la charge du propriétaire alors que c'était l'un des arguments de vente par les conseillers de P&V dont le mien !
Bien sûr lors des simulations de trésorerie sur 20 ans que l'on m'a généreusement calculées et fournies, rien de tout cela n'a été pris en compte.

Camillo
22
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
11
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2014
6
Bonjour Camillot,
Vous vous interrogez sur l' évolution des loyers proposée lors du renouvellement de bail sur certains programmes.
A l'issue de votre premier bail, un nouveau contrat vous est proposé. Il s'agit de rééquilibrer le montant des loyers, en prenant en compte la hausse de l'indice du coût de la construction sur lequel est indexé le loyer. Nous préparons ainsi l'avenir en privilégiant une approche prudentielle et responsable. Pierre & Vacances a toujours respecté et respecte ses engagements vis-à-vis de ses clients propriétaires.
Les nouvelles propositions de gestion locatives sont étudiées environ 10 mois avant l'échéance du bail pour coller au plus juste à la réalité économique de l'exploitation, et envoyées aux propriétaires au moins plusieurs mois avant. Concrètement, au terme des 9 premières années du bail, nous proposons sur 70 % du parc d'appartements concerné, un bail avec loyer fixe garanti. Pour 30 % restant du parc nous introduisons un bail avec un loyer variable avec un minimum garanti auquel s'ajoute une part variable liée à la performance économique du site . Nous proposons également la réalisation de travaux d'adaptation, nécessaires après une décennie d'exploitation.
Le loyer reste ainsi contractualisé tout au long du second bail avec un acteur reconnu et pérenne du secteur.
Partenaire reconnu et acteur de référence de l'investissement locatif touristique depuis 45 ans, nous souhaitons ainsi sécuriser le patrimoine et les investissements immobiliers de nos clients.
Votre deuxième question porte sur les charges de copropriété. Je vous précise que les propriétaires bénéficient d'un loyer minimum garanti net de charges de copropriété. Seuls les propriétaires de 3 résidences (Marciac, Monflanquin et Les Issambres-Bougnon) sont concernés par un loyer minimum garanti brut de charges, avec des charges forfaitisées et déduites des loyers.
Pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à prendre contact avec notre direction de la gestion de patrimoine à l'adresse suivante : pvt.relationproprietaire@fr.groupepvcp.com.
Cordialement,
Nathalie,
Community manager, Pierre & Vacances Center Parcs
Messages postés
31
Date d'inscription
mardi 13 octobre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2013
13
Bonjour Dellarocha,

Nous avons pris note de vos interrogations, c'est pourquoi je souhaite vous apporter des éléments de réponses.
Sachez que Cap Esterel, l'une des plus belles réalisations du Groupe, a aujourd'hui plus de 20 ans. Des travaux de rénovation sont donc nécessaires à la gestion touristique de l'appartement afin d'assurer une gestion pérenne avec le versement d'un loyer garanti . Il s'agit d'une « mise au goût du jour » nécessaire afin de répondre à la demande de la clientèle locative. Ces travaux valorisent le patrimoine du propriétaire et sont déductibles ou amortissables.
Néanmoins, nous comprenons qu'il s'agisse d'un effort de votre part. Pierre & Vacances Conseil Immobilier propose, depuis quelques temps, des baux indiquant que le montant maximum des travaux ne peut dépasser 6% de la valeur du bien (pour les programmes neufs).


Philippe
Pierre & Vacances Conseil Immobilier
Messages postés
31
Date d'inscription
mardi 13 octobre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2013
13
Bonjour Dellarocha,

Vous avez raison, il y a une part de maladresse dans le message posté ci-dessus... Au temps pour moi, Pierre & Vacances est une entreprise et n'a effectivement pas besoin en tant que telle d'être encouragée ou pas. Le sens de ce message était surtout de dire que nous pouvons, en tant qu'entreprise, contribuer à ce forum, répondre à des questions, essayer d'aider à résoudre des problèmes ou rendre des services.
Sur le fond, vous soulevez des points sur le service qui sont importants pour nous. Je vous ai fait une première réponse sur la nécessité de rénovation générale de Cap Esterel, mais il est difficile de répondre à vos points plus précisément, car il n'y a que des cas particuliers.
Souhaitez-vous besoin d'en discuter en privé ?
Nous serions heureux de pouvoir vous aider.

A votre écoute,
Philippe
Pierre & Vacances Conseil Immobilier
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 22 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2014
9
Le groupe P&V Center Parcs de M Bremond à profité depuis des années des différentes lois de défiscalisation pour nous vendre des biens surestimés et profiter de sa position ultra dominante pour tout imposer aux propriétaires au travers de baux commerciaux en meublé qui protègent entièrement le locataire, ici le groupe PVCP. Réduisant le rendement initial de l'investissement de 4% à quasiment 1% au bout de 9 ans de bail lors du "renouvellement" de celui-ci.

Le point fort de ce type d'investissement est la position de loueur en meublé non professionnel, LMNP en résidence de tourisme classée qui permet de déclarer les revenus fonciers dans les revenus des baux industriels et commerciaux, fiscalement très intéressant. Permettant une exonération de TVA, un amortissement fiscale du bien etc. Encore faut il en comprendre les rouages.

Le talon d'Achille pour le propriétaire est le bail commercial en meublé. Nombre d'entre nous ne connaissaient pas ce qu'était un bail commercial lors de leur acquisition et nombreux sont ceux qui l'ignorent encore. Il est pourtant très protecteur pour le locataire. En sortir est très difficile.

Depuis la promulgation de la LOI n° 2009-888 du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques par son article 19, le groupe PVCP a obligation de mentionner explicitement dans ses documents de commercialisation qu'il diffuse aux acquéreurs de logements situés dans ses résidences, l'existence du droit à l'indemnité dite d'éviction prévue à l'article L. 145-14 du code de commerce en cas de refus de renouvellement du bail, ainsi que les modalités générales de son calcul. Une épine dans le pied du groupe mais respecte t-il la loi ? Les investisseurs sont-ils réellement informés ?

Le groupe PVCP impose des baisses de loyer drastiques lors du "renouvellement" des baux au mépris du code de commerce, impose de manière scélérate l'indice IRL au lieu de l'indice ICC des baux commerciaux en cours et fait payer aux propriétaires tous les frais liés à son commerce, les noyant avec les frais de mise aux normes imputables aux propriétaires sans aucun justificatif lors du "renouvellement" du bail. Les amortissements évoqués se font sur dix ans pour le mobilier remplacé à prix d'or et sans aucun justificatif. Cet amortissement c'est de la poudre aux yeux car quasiment personnes en bénéficie et au bout de dix ans il tombe dans les oubliette fiscales. En voilà une belle arnaque car faite le calcul à partir de quand les amortissements vont-ils entrer dans la défiscalisation du bien? 10 ans, 20ans, 30ans. Les propriétaires dégoutés de ce montage financier qui ne sert que PVCP sur le dos des propriétaires, revendent avant même de pouvoir en bénéficier.

Nous nous sommes tous fait berner et au final les propriétaires paient les pertes du groupe PVCP. Le plan transforme 2010 du groupe n'affiche t-il pas la volonté avouée d'économiser 45 million d'euros sur 7 ans sur le dos des propriétaires.

Il nous faut faire dire le droit que M Bremond et le groupe PVCP ne respectent pas.

Le but est simplement la défense de nos intérêts.

FUTURS ACQUÉREURS
Faites vous expliquer par le conseillé PVCP ce qu'est un bail commercial en location meublé. Il vous engage lourdement (indemnité d'éviction) et en sortir n'est pas simple d'autant que le groupe PVCP impose ses propres règles en la matière et les conseils... quand ils sont donnés, le sont au compte gouttes (défaut de conseil !). Avant de vous engager, exigez un exemplaire détaillé du bail et soumettez le à un professionnel du droit. Exigez aussi un exemplaire du livret d'échange et faite vous expliquer le fonctionnement de la bourse d'échange si vous avez des semaines d'utilisation.
Messages postés
12
Date d'inscription
vendredi 4 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2014
1
Visitez le forum ADIPPV,

Association de Défense des Intérêts des Propriétaires du groupe P&V Center Parcs
Messages postés
11
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2014
6
Bonjour Copi777,
J'ai bien lu votre post très détaillé. Il me semble que trois grandes questions en ressortent :
-Indice IRL : Vous vous interrogez sur l'indexation des loyers sur l'IRL. Comme tous les acteurs du marché, Pierre & Vacances Center Parcs a dû faire face à une très forte augmentation des loyers indexés sur l'indice du coût de la construction (ICC), avec une hausse de près de 40 % durant les années 2000, très supérieure à l'inflation et à l'augmentation des recettes locatives. Le passage à l'indexation sur l'IRL (Indice de référence des loyers) nous permet d'avoir une cohérence entre les prix de location et l'inflation ainsi que d'assurer la pérennité de l'exploitation sur le long terme. Il s'agit d'une proposition de modification. Libre au propriétaire d'accepter ou de refuser l'indexation sur l'IRL.
-Indemnités d'éviction : En cas de non renouvellement du bail par le propriétaire, l'exploitant peut demander une indemnité d'éviction, celle-ci est destinée à compenser la perte de son fonds de commerce dans la résidence. Cette question étant spécifique à chaque propriétaire et à chaque résidence. Les propriétaires peuvent prendre contact avec notre direction de la gestion de patrimoine à l'adresse suivante : pvt.relationproprietaire@fr.groupepvcp.com, afin d'obtenir une réponse personnelle et précise.
-Travaux en fin de bail: Comme pour l'immobilier en résidence principale, louer un bien en résidence de tourisme, nécessite d'offrir aux utilisateurs un parc locatif de qualité correspondant à leurs attentes. Si le groupe PVCP prend en charge l'entretien courant, il doit aussi, le temps passant, maintenir les biens immobiliers des propriétaires au goût du jour. C'est pourquoi, au terme de 10 ans, la fin de bail est l'occasion d'adapter les logements afin de conserver des résidences compétitives sur le marché touristique. Pour conforter les nouveaux propriétaires, le Groupe a décidé en 2011 de plafonner leur participation à ces futurs travaux d'adaptation. Ainsi, PVCP vous garantit contractuellement un montant plafonné à 6 % de la valeur HT de votre investissement.
Nathalie,
Community Manager, Pierre & Vacances Conseil Immobilier
>
Messages postés
11
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2014

un peu surpris par votre reponse:
"forte augmentation des loyers indexés sur l'indice du coût de la construction (ICC), avec une hausse de près de 40 % durant les années 2000"
pour mon bien post 2000 l'augmentation a été de 21% pour 9 ans( loin de vos 40%)
vous proposez une baisse de 50%
quant au montant des travaux vous êtes assez fort en décidant que ce serait 6% de la valeur du bien HT ( valeur à l'achat ou après 9 ans valeur du bien divisé par deux ?) .
si j'applique votre calcul a mon cas personnel je paierai 1000 € de plus que la somme demandée aujourd'hui, qui plus est largement surestimée