Prime chaudière : montant et conditions

Prime chaudière : montant et conditions [PRIME CHAUDIERE] Le changement d'une chaudière en 2021 peut vous permettre de toucher une prime chaudière de plusieurs milliers d'euros. Le point sur les conditions de cette aide.

Qu'est-ce que la prime chaudière ?

La prime chaudière est une aide issue du dispositif « Coup de pouce Chauffage », qui lui-même s'inscrit dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE). Elle vise à permettre aux particuliers de financer certains travaux liés à leur chauffage afin de diminuer leur consommation d'énergie. La prime est versée par les entreprises signataires de la charte « Coup de pouce Chauffage », qui sont essentiellement des fournisseurs d'énergie (EDF, Engie, Auchan...).

La prime chaudière vise à inciter les ménages à remplacer leur chaudière afin d'effectuer des économies sur leur consommation d'énergie et à améliorer le classement DPE et GES des logements. Dans le même sens, il existe également une prime d'aide à l'isolation des combles. Le dispositif de la prime Coup de pouce économies d'énergie est prolongée en 2021. L'aide est accessible pour les travaux engagés jusqu'au 31 décembre 2021.

Quels sont les plafonds de ressources ?

Le montant de la prime varie selon les revenus du ménage. L'aide est accessible sans condition de revenus, mais son montant est diminué par rapport au montant perçu par les ménages aux revenus modestes dont les ressources ne dépassent pas les plafonds suivants. Les plafonds 2021 applicables pour bénéficier de l'aide aux ménages modestes sont les suivants. Pour évaluer cette condition de ressources, il faut prendre en compte les revenus perçus il y a 2 ans.

Composition du foyer Plafonds en IDF (en euros par an) Plafonds dans les autres régions (en euros par an)
1 25 068 19 074
2 36 792 27 896
3 44 188 33 547
4 51 597 39 192
5 59 026 44 860
Par personne en plus + 7 422 + 5 651

Quelles chaudières sont concernées par la prime ?

La chaudière remplacée doit être :

  • une chaudière au fioul ;
  • une chaudière au charbon ;
  • une chaudière au gaz autre qu'à condensation.

La nouvelle chaudière doit être du même type que celles indiqués dans le tableau ci-dessous. Le montant de l'aide dépend en effet du type de nouvelle chaudière choisie.

Quel est le montant de l'aide pour changer sa chaudière ?

Le montant des aides versées est le suivant. Les ménages aux revenus modestes qui ne dépassent pas les plafonds indiquées ci-dessus ont droit à une prime chaudière plus importante, quel que soit le type de travaux. Selon les cas, l'aide prend la forme d'un virement, d'un chèque ou d'une déduction de facture. Elle peut aussi prendre la forme de bons d'achat pour les produits de consommation courante.

Type de nouvelle chaudière Ménages aux revenus modestes Autres ménages
Chaudière biomasse performante 4 000 euros 2 500 euros
Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau 4 000 euros 2 500 euros
Système solaire combiné 4 000 euros 2 500 euros
Pompe à chaleur hybride 4 000 euros 2 500 euros
Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R 700 euros 450 euros
Chaudière au gaz à très haute perf. énergétique 1 200 euros 600 euros
Appareil au bois très performant 800 euros 500 euros

Comment demander l'aide au changement de chaudière ?

Le versement se fait en s'adressant aux signataires des chartes « Coup de pouce Chauffage », qui sont généralement des vendeurs d'énergie (liste disponible sur https://www.faire.gouv.fr/). Pour toucher l'aide, le bénéficiaire devra choisir un signataire de la charte correspondant à ses travaux, qui lui proposera alors différentes offres. L'offre choisie doit être acceptée avant de signer le devis. L'entreprise en charge des travaux doit être qualifiée RGE (« reconnu garant de l'environnement ») au moment de la signature. Une fois les travaux réalisés, le demandeur doit renvoyer les documents demandés (factures, attestation sur l'honneur...) au signataire de la charte ou au partenaire de l'opération.

Cumul avec le crédit d'impôt

Newsletter

La prime peut être cumulée avec l'éco prêt à taux zéro. Le cumul est possible avec l'aide "Habiter mieux agilité" de l'ANAH. Mais il n'est pas possible de la cumuler avec une aide de l'Ademe. Les personnes aux revenus modestes peuvent également toucher le chèque énergie pour les aider à payer leurs factures de chauffage.

Travaux-Construction