Aller travailler après anesthésie générale

Titokano - 5 juil. 2022 à 12:04
DCI Messages postés 87261 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 6 mai 2024 - 6 juil. 2022 à 10:30
Bonjour,

Je dois subir une petite opération en ambulatoire mais avec anesthésie générale ce vendredi après-midi.

Or je dois travailler ce même vendredi soir de 21h à 7h du matin. et samedi et dimanche soir aussi en qualité de surveillant médico-social (non diplômé), nuits non couchés ou je veille seul sur une quinzaine de personnes autistes et ayant des troubles du comportement (nursing, changes...)

Ma demande de congé pour le vendredi soir a été refusé par mon employeur sans explications.
Je vais donc devoir contre les indications de la clinique, prendre mon véhicule pour me rendre au travail et être "seul" durant 10h sans aucun repos préalable post opération/anesthésie.

Est-ce une situation normale ? Que faire dans ce cas là ?

4 réponses

Tu expliques la situation au chirurgien , il ferra certainement un arret de travail
2
DCI Messages postés 87261 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 6 mai 2024 2 367
5 juil. 2022 à 12:46
S'adresser directement au médecin traitant est souvent plus efficace dans ce cas de figure.
1
Ysabe_l Messages postés 12463 Date d'inscription vendredi 12 avril 2013 Statut Contributeur Dernière intervention 30 avril 2024 8 442
5 juil. 2022 à 12:12
Bonjour

"contre les indications de la clinique"

Si la clinique estime que vous ne pouvez pas travailler ce soir, ils doivent vous faire un arrêt de travail pour raison médicale. En général après une opération sous AG en ambulatoire c'est 3 jours d'arrêt dont 24h où on vous demande de ne pas rester seul.
1
Bonjour,

je parle des indications sur les documents qui m'ont été remis par la clinique ou il est stipulé de ne pas utiliser son véhicule pour rentrer chez soi (je vais devoir l'utiliser quelques heures après ma sortie pour me rendre au travail) et de ne pas rester seul la nuit suivant l'hospitalisation.

Par contre il est indiqué qu'on peut aller travailler le lendemain (après une nuit de repos donc !)

Je n'ai pas encore prévenu la clinique que je travaille ce soir là (ce que je ferais lorsqu'il m'appelleront pour me donner l'heure exacte de mon arrivée)

Merci de votre réponse
0
Merci pour vos réponses.

J'ai aussi dans l'idée de ne pas en rester là, vu le comportement de mon employeur et que cela me mets en rogne et ajoute encore un peu de stress supplémentaire (je suis en cdd à temps partiel)

Un courrier à la direction de l'association et à la médecine du travail (si moi je commets une erreur j'aurai certainement un rappel ou un blâme, mais lorsque des chefs de service et directeur ne tiennent pas compte de ma demande ;copie de document de la clinique leur a été transmis avec ma demande de congé; je pense qu'ils devraient aussi en subir des conséquences....)
1
Pierrecastor Messages postés 41466 Date d'inscription mercredi 5 novembre 2003 Statut Modérateur Dernière intervention 5 avril 2024 4 491
5 juil. 2022 à 14:48
Salut,

La réponse vous à pourtant été donné. Il vous faut un arrêt de travail.
1
dadout Messages postés 2957 Date d'inscription vendredi 25 février 2022 Statut Membre Dernière intervention 6 mai 2024 750
5 juil. 2022 à 14:51
il n'y a pas de courrier a la direction a faire. ils sont en droit de vous refuser un congé.
Votre état va necessité un arret de travail médical, pourquoi vous obstinez vous à vouloir un congé.
2
Titokano > dadout Messages postés 2957 Date d'inscription vendredi 25 février 2022 Statut Membre Dernière intervention 6 mai 2024
5 juil. 2022 à 16:02
Bonjour,
Je voulais dire que j'ai déjà donné à la direction un document attestant de mon hospitalisation; pourquoi devrais je prendre rdv avec mon médecin traitant pour un arrêt de travail (surtout qu'il est peu dispo.)
De plus je leur fournirai une attestation qui est proposé par le secrétariat destiné à mon employeur à la sortie de la clinique.
Et il connaisse cela très bien, je bosse dans le médico-social, plusieurs d'entre eux viennent du monde médical
Le problème est que le planning n'a pas été modifié et que mon employeur fait comme si il ne savait rien...(les raisons sont aussi internes, démission de 2 cadres sur 3, les employés ne restent pas, etc....)
Mais encore merci pour vos message et bonne journée à tous
1
Pierrecastor Messages postés 41466 Date d'inscription mercredi 5 novembre 2003 Statut Modérateur Dernière intervention 5 avril 2024 4 491 > Titokano
5 juil. 2022 à 16:08
Vous pouvez aussi demander cet arrêt à la clinique.

Les documents que vous avez fournis n'ont pas vraiment de valeur légal. Pour ne pas allez travailler, il vous faut un arrêt.

Mais si vous ne voulez pas écouter les conseils donnés ici, ça va être difficile de vous aider;
3
Elsa62 > Titokano
5 juil. 2022 à 21:54
Bonsoir, il suffit de demander un arrêt à votre chirurgien. Il n’a bien sûr pas pensé au travail de nuit.
3
bonjour , elsa62 a raison , c'est au chirurgien a vous faire l'arrêt de travail , pas à votre médecin traitant , pas question de conduire après une AG vu les risques encourus.....
0
DCI Messages postés 87261 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 6 mai 2024 2 367
Modifié le 6 juil. 2022 à 10:30
Un médecin traitant est souvent plus conciliant et réaliste qu'un chirurgien en matière d'arrêt de travail. Certains chirs. sont carrément psycho-rigides dans ce domaine.
J'en ai de multiples exemples...!
3