Maison en limite de propriété

Résolu
Signaler
-
 Isa -
Bonjour,

Ma maison est implanté en limite de propriété.
Actuellement mon voisin à un parterre de fleurs au bas de mon pignon de maison.
Peut il le remplacer par une construction collé à mon pignon de maison
sans mon aval ? Ou son permis lui sera accordé sans que je sois consulté ?

Merci par avance.

6 réponses

Messages postés
83881
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 janvier 2022
15 233
" avoir un pignon de maison qui donne sur un jardin et y accoler une construction c'est quand même pas pareil !! " : ah ?
Et quelle différence cela fait-il ?

Dans les limites des règles d’urbanisme, votre voisin n'aurait-il pas, lui, le droit d'utiliser à sa guise sa propriété dans sa totalité, donc jusqu'en limite de propriété comme vous l'avez fait vous-même ?

Vous avez eu l'autorisation de construire en limite de propriété, votre voisin obtiendra de la mairie cette même autorisation, sans même à avoir à vous demander votre avis pour autant que son projet respecte les autres obligations imposées par le PLU.

Si une des règles du PLU dit que l'on peut construire sur limite, il n'y a en général aucune exception : qu'au-delà de cette limite il y ait un jardin, un boulodrome, un golf, un garage, une maison, un parc à moutons, un abri de jardin ou une salle de sports ne change en rien le droit à construire sur limite.

Vérifiez ces règles en mairie.


 

 
Messages postés
24668
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2022
7 468
Bonjour,

hors dispositions réglementaires des PLU, le principe de base est fixé par l'article R111-17 du code de l'urbanisme qui dit que "A moins que le bâtiment à construire ne jouxte la limite parcellaire, la distance comptée horizontalement de tout point de ce bâtiment au point de la limite parcellaire qui en est le plus rapproché doit être au moins égale à la moitié de la différence d'altitude entre ces deux points, sans pouvoir être inférieure à trois mètres".

Autrement dit, sauf disposition contraire, une construction peut être implantée en limite de parcelle. Peut importe l'existence ou pas d'une construction jouxtant cette même limite.
Messages postés
6465
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2022
2 204
Bonjour
Votre limite de propriété est également celle de votre voisin.
A t'il été consulté pour édifier votre maison dessus ?
Oui on mais entre avoir un pignon de maison qui donne sur un jardin et y accoler une construction c'est quand même pas pareil !!
Mais merci quand même pour votre repobse6
Messages postés
6465
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2022
2 204 > Isa
Oui mais voilà : chacun est libre chez soi... vous auriez aussi pu y penser avant de disposer votre maison comme cela...
La différence à mes yeux c'était que j'allais y perdre en tranquillité puisque c'est une personne qui déjà ne respecte pas les règles sur les horaires des bruits de voisinages.
Alors s'il se met à bricoler dans son bâtiment accolé à mon habitation, j'imagine déjà le bruit que ça apportera chez moi.

Voilà c'était juste pour ça que cette nouvelle construction m'embêtait.
Messages postés
6465
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2022
2 204
Bonjour
Il ne fallait pas construire en limite, vous auriez eu moins de bruit en étant plus loin. Cela dit cette personne est comme tout le monde, elle doit respecter les règles en ce qui concerne les heures où le bruit de bricolage/jardinage est toléré s'il est gênant pour le voisinage ; demandez de vous fournir le texte qui fait foi à la mairie.
>
Messages postés
6465
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2022

Je sais. Il y a 20 ans je n'y ai pas pensé.
L architecte a proposé cette disposition pour ne pas avoir que 2m et 2m de chaque côté de ma maison . Tant pis c'est fait.
Jusque là je m'accomodais des ses incivilités en fermant mes portes.
Maintenant je passerai en effet par la voie légal s'il ne se résonne pas à respecter les règles.
Messages postés
83881
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 janvier 2022
15 233
Certes.
Ça, c'est l'aspect relationnel, trivial de la vie quotidienne.

Mais ça ne viendra jamais dans la balance pour une autorisation administrative à titre préventif ; vous ne pourrez jamais vous opposer à une telle autorisation au motif de nuisances éventuelles, probables, plausibles, envisageables susceptibles d'en résulter dans un avenir plus ou moins proche.

Il vous faudra agir au civil contre votre voisin à partir du moment où les nuisances deviennent une réalité que vous pourrez prouver.