Handicap et logement social

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 22 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2021
-
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 2 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2021
-
Bonjour,
Bonjour, atteint d'un cancer je suis lourdement handicapé et suis bénéficiaire de l'AAH.
L'office du logement de ma région m'a enfin attribué un hlm après fourniture de certificats médicaux.
Aucun aménagement n'y est installé et L'office n'envisage pas de travaux qu'ils jugent trop couteux.
Une jeune voisine valide vit depuis plusieurs années dans un logement entièrement équipé depuis le décès de son mari pour qui les installations avaient été effectuées.
Puis je demander un échange de logement et a-t-elle le droit de refuser ?

2 réponses

Messages postés
1393
Date d'inscription
mardi 25 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2021
472
Bonjour vous pouvez toujours demander, mais elle peux refuser et le bailleur aussi
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 2 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 mai 2021
1
Demander un échange, alors que vous venez d'emménager serait hasardeux. D'autant que votre situation était connue du bailleur. (Et encore plus, d'aller demander l'échange du logement sans l'accord préalable de votre voisine).
Bien, qu'il (le bailleur) aurait pu vous fournir un logement adapté (les bailleurs ont des quotas, à voir néanmoins si de disponibles / libres) ?
Néanmoins, le bailleur ne prendra pas directement à sa charge l'adaptation d'un logement. Mais, vous pouvez vous rapprocher de la MDPH et demander un aménagement du logement. Un dossier est à remplir, y joindre des certificats médicaux et un descriptif de vos attentes. Si acceptation, le bailleur procédera aux adaptations et se fera rembourser par la MDPH.
Un travailleur social procédera à une évaluation de votre demande (à votre domicile).
Puis la MDPH se prononcera. Il est également possible d'obtenir une aide par la CPAM, votre mutuelle (selon votre contrat et/ou les moyens alloués par votre organisme).
Vous pouvez également vous rapprocher du CCAS de votre commune et de son pôle handicap pour être accompagné dans ces démarches.