MDPH

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 22 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2021
-
 Elsa62 -
Bonjour à toutes et à tous,

Je me permets de venir sur ce forum car à cas désespéré solution désespérée.
Ma mère a des problèmes de santé depuis des années, elle a établi son premier dossier MDPH en 2011, celui-ci a été validé avec une reconnaissance évaluée entre 50 et 79% sans indemnité (unique fois où le dossier a été validé).
En 2016 elle a été reconnue RQTH, toujours sans indemnité.
Une demande MDPH a été établie en avril 2020 pour avoir l’AAH et la carte mobile et après avoir épuisé tous les recours ils ont rejeté la demande d’AAH ayant un taux reconnu d’incapacité inférieure à 80% au 15/04/2021. Par ailleurs elle ne bénéficie pas d’une pension d’invalidité de 3ème catégorie mais ils lui reconnaissent la station debout pénible. Ils lui ont tout de même validé la carte mobilité au 15/04/2021 mais aucune allocation.
Alors pourquoi ils ne lui octroient pas un minimum d’indemnité ou tout du moins de reconnaissance MDPH à ce jour ?!!!
Ma mère a quand même beaucoup de problèmes de santé et je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas un minimum de reconnaissance… Elle a juste une prise en charge à 100% par la sécurité sociale due à son diabète de type II.
Le médecin a rempli un certificat médical où il énumère chaque problème de santé :
- Diabète de type II
- Hypertension artérielle
- Fibromyalgie
- Surdité oreille droite
- Apnée du sommeil (appareil pour dormir)
- Hernie Attal
- Kyste arachnoïdien (en attente d’IRM repoussé depuis 1an dû au COVID)
- Lombalgie
- Dépression
- Gastrite
- Cétose hépatique
- Sigmoïdes
- Cure d’éventration
- Œsophagite
- Obésité
- Diverticules …

Elle a également eu un accident de travail suite à une chute sur la tête (traumatisme crânien et perte de mémoire encore aujourd’hui) et a subi plusieurs opérations sous anesthésie générale (21 en tout).
Ma mère a pris contact avec un défenseur des droits mais elle craint d’essuyer de nouveau un refus.
Est-ce que quelqu’un pourrait nous donner des pistes pour solutionner ce problème de reconnaissance car nous sommes arrivées à un point où nous sommes désespérées de tous ces refus ? Ce n’est pas comme si les problèmes de santé reconnus il y a quelques années avaient disparus, au contraire certains se sont rajoutés depuis…

3 réponses

Bonjour,
Nous avons continué les démarches auprès du défenseur des droits avec lequel nous sommes arrivés au bout de ce qui pouvait être entrepris.
Nous venons de recevoir un retour du médecin mandaté par le tribunal judiciaire qui estime à moins de 50% le taux d'incapacité de ma mère alors que celle-ci à tout un tas de symptômes susnommés qui pourrait prouver le contraire.
Aidez-nous à trouver une solution pour que ma maman puisse avoir gain de cause là où personne de compétent n'estime que ce soit le cas.
Je vous en remercie par avance.
Bonjour,

Vous pouvez voir la permanence de la FNATH, près de chez vous.
Puis aussi le forum santé/médecine, plus adéquate pour vous répondre.
Bonsoir,
Ce ne sont pas les maladies ni leur nombre qui donne droit à l’aah mais c’est le handicap dans la vie de tous les jours. La mdph a trouvé que votre mère n’a pas de restriction substantielle et durable à l’emploi (puisque taux entre 50 et 79%).
Soit son médecin n’a pas assez insisté sur son incapacité à travailler (dans tous les emplois) Soit c’est qu’elle peut tout de même travailler avec des adaptations (puisqu’ils ont accordé la rqth).
Pourquoi dites vous qu’elle n’est pas reconnue puisqu’elle a la rqth et la carte mobilité ?