Lumière cachée

Signaler
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
-
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
-
Bonjour à tous,
Je viens demander vos lumières, c'est le cas de le dire...à ceux qui sauront
Nous louons l'appartement du 1er, d'un bâtiment qui à été commercial par le passé, et dont le rdc viens de récemment être re loué pour commerce.
Pas de soucis avec les futurs commerçants.
L'accès à notre logement se situe en sous sol, nous montons donc 2 étages pour y accéder, les escaliers passent donc par le 1er étage, logique, mais extérieurement du local bien sûr...Donc arrivés à ce fameux 1er étage, une grande vitre floutée remplace une partie du mur, on ignore pourquoi, mais cela nous permettait jusqu'à maintenant depuis 4 ans de gagner grandement en luminosité, tant pour cette montées/descentes, que pour le sous -sol quand on entre, sort ou bricole, et maintenant il fait noir la journée à notre palier d'appartement, on croirait un sous sol pour cave, et très sombre au sous-sol.
Mais voilà que le futur commerçant installe une plaque de mdf, vissé et siliconé, quoi qu'il en soit, il bouche toute la luminosité que nous avions. Mon mari est allé le voir pacifiquement quand il à su qu'il allait le faire pour lui demander s'il est obligé, Mr à répondu qu'il n'a pas le choix! Et qu'il à de toute façon déjà acheté le matériel qu'il aurait fallu voir avec lui avant. Il dis aussi que de son côté (commerce) on voit notre passage et qu'il y à un étendard. Pas que cela le gêne mais pour nous que les gens ne voient pas ce qu'il se passe...pourtant qu'un passage...puisque escaliers...De plus nous disposons d'un bon palier ainsi je peux y mettre un étendard à linge pour éviter de descendre à chaque fois au sous sol, (mais cela n'est pas ma question ni ma priorité).
La voici donc: Mr le futur commerçant, à t'il le droit de boucher cette luminosité sans notre accord? Et le propriétaire, que nous avons donc en commun, peut il autoriser cela? De plus, sans nous en avertir?
Merci d'avance pour vos lumières, car sans vouloir en rajouter, nous avons un autre soucis qu'il refuse de régler car il met la faute sur mon dos...mais je ne me suis pas laissée faire...je règlerait ça dans la foulée en le contactant
Merci

5 réponses

Messages postés
29164
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
11 807
Bonjour,
Il faut d'abord en parler avec le bailleur et aussi vérifier ce qui est inscrit sur le bail concernant le passage où vous mettez votre séchoir à linge: c'est sans doute interdit si c'est un "passage"
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020

Bonjour, merci , mais comment je le sais sur le contrat svp? merci
Messages postés
29164
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
11 807
il faut lire ce qui est écrit sur le bail.
Est-ce que cet escalier est "commun" ou privatif ?
Est-il interdit d'encombrer (issue de secours ?)
Ce voisin commerçant est-il propriétaire ? locataire ? du même bailleur ?
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020

L'escalier est privatif. Il n'y à qu'une issue, elle n'est pas de secours, pas indiquée dans le bail...ni comme "interdit d'encombrer. Le voisin est commerçant, et oui de même bailleur que le notre
Messages postés
29164
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
11 807
Donc il faut en référer au bailleur qui doit vous assurer "une jouissance paisible des lieux loués".
et de même au commerçant qui ne doit pas être gêné dans son activité ...
Ecrivez au bailleur par courrier RAR.
S'il ne fait rien vous pourrez saisir la commission de conciliation.
J'en référe au bailleur, mais c'est le bailleur ou moi qui doit en référer au commerçant? Par contre suis je obligée en RAR ou puis je l'appeler? Merci
>
Messages postés
29164
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020

Je n'ai jamais écris que c'est dangereux, juste que je ne voudrait pas que mon fils y tape son ballon ou balle de tennis, ce n'est pas un parking, mais un espace goudronné où était garés par le passé des véhicules funéraires.
Quand au propriétaire, il nous laisse y mettre notre salon de jardin, le trampoline, la piscine, laisse le petit y jouer, nous demande juste cette "faveur" que son fils puisse continuer à entreposer sa remorque de temps en temps.
Messages postés
29164
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
11 807 > Lapin24
donc c'est un accord entre vous. mais qu'est-il écrit sur le bail au sujet de cette surface ?
>
Messages postés
29164
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020

Il n'y à rien d'écris, aucune mention, il est imprimé comme je pense pour tout type de bail, une option "parking" mais celle -ci n'est pas coché, comme ce n'est pas un parking, mais un espace goudronné, et qui servait en tant que tel, juste le "jardin" qui lui est coché
Messages postés
29164
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
11 807 > Lapin24
Si rien d'écrit, c'est un accord oral entre vous, vous n'avez aucun droit d'utiliser cette surface et encore mOins de refuser la remorque.
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
>
Messages postés
29164
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020

D'accord, non non nous ne ferons que envers le bailleur, qui savait et à laissé faire à notre détriment, merci beaucoup
Messages postés
8
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020

<gras></gras>Bonjour à tous ceux qui sauront me répondre vrai, merci
J'ajoute une suite:
De une: le propriétaire exige une clé pour accéder au sous-sol (qui n'est pas mentionné dans le bail mais qu'à l'entrée des lieux nous a autorisés à stocker)car la chaudière du commerce s'y trouve...
En à t'il le droit? Si oui, maintenant que cette chaudière, en notre sous-sol, est remise en service, peux t'on exiger, et de la part de qui, une installation de détecteur incendie, état donné que le sous-sol donne chez nous (2 étages au dessus)? De plus le chauffagiste à pris un seau du petit pour une fuite, à qui se plaindre?
L'électricien à utilisée une de nos palettes (qui vont servir à la cabane du petit) comme escabeau, auprès de qui aussi se plaindre?
Il y à quelques jours, Mr le futur commerçant disait à mon mari que quand son commerce serait "en route" il faudra qu'il baisse sa musique qu'il met parfois...: Qui est dans son droit svp?
Hier, Mr le futur commerçant, nous dis qu'il va falloir que nous retirions le gilet jaune que nous avions accroché à notre fenêtre, il y à 2 ans... (mais qui pose donc sur la façade de notre logement ) car il va installer sa pancarte commercial, et donc :"ça fait pas beau":
A t'il le droit d'exiger cela de notre part?
Je pense avoir fait le tour, ça fait déjà pas mal.
Précision: très long à obtenir satisfaction de la bonne jouissance des lieux auprès du proprio...
J'appelle d'ailleurs mon assurance demain car humidité dans une chambre et rien de sa part ne bouge...
Merci d'avance à ceux qui auront pris la peine de lire, car même un 11/11 Mr viens taper au marteau et percer l'après-midi...Nous nous sommes permis d'y mettre les hola, on verra..
Merci
Dossier à la une