Rsa après démission

Signaler
-
 jacou -
Bonjour,
Est ce que quelqu’un a déjà toucher le rsa directement après avoir démissionner de son emploi ?

1 réponse

Messages postés
2368
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2020
814
Bonjour non il faut déjà un refus d are par pôle emploi pour demander le RSA et en cas de démission le conseil général n accordé pas forcément le rsa
Vous touchez combien d'indemnités journalières ?
oui mais il faut comprendre que pour avoir le RSA il faut des revenus inférieurs aux RSA de base sauf si vous avez droit a la neutralisation des ressources , et a priori le département ou la plus part des départements refusent cette neutralisation si la perte d'emploi est due a une démission volontaire . il faut donc attendre que vos revenus du dernier trimestre soit inférieur au RSA trimestriel de base (environ presque 500E pour un célibataire en enlevant le forfait logement )
Faites votre demande , vous verrez bien et si c'est refusé vous la referez après
Même si j’y ai droit actuellement ?
Je ne comprend pas , si vous y avez droit ou est le problème ?
expliquez vous un peu mieux
> jacou
Je suis actuellement mère isolé avec une petite fille de 5 ans et je suis en arrêt maladie depuis décembre 2019 mais là j’aimerais démissionner car sa se passe mal mais j’ai peur de me retrouver sans rien avec ma fille et là en août ils mont dit que je toucher trop d’indemnités journalières pour avoir le rsa et du coup ce que moi j’aimerais savoir parce que en fesant la simulation pour le rsa sa me dit que j’y ai droit. Et donc est ce que si je démissionne là je n’aurai plus d’indemnités journalières du coup est ce que du coup ils vont m’accepter le rsa
pourquoi vous n'attendez pas la fin de vos indemnités journalières si vous êtes en arrêt maladie ?
si vous êtes mère isolée , quand vous aurez droit au RSA sans ressources , vous l'aurez bien sur obligatoirement ce serai criminel de laisser une famille sans revenus . si la CAF ne comprend pas vous avez le recours du président du conseil départemental .
Mais réfléchissez si il n'y a pas moyen de vous entendre avec votre patron pour partir a l'amiable , si vous pouvez toucher le chaumage .
Mais attendez d'autres réponses il y a des proféssionels qui répondent sur ce site
Dossier à la une