Voisin troubles mentaux

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 17 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2020
-
Messages postés
37365
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
-
bonjour j ai visiter un logement au mois de juin j ai signer le bail mi août et mon bailleur ne ma pas dit que ma voisine a des troubles mentaux et qu elle avait fait un séjour de deux mois en maison spécialisé ,j ai pris le logement en location et cela fait deux mois que ma famille et moi vivons un vrai calvaire jour et nuit , je ne c est quoi faire,puis je me retourner contre lui ?et de quel manière le faire ? ma cuisine neuve et d autres meubles sont stocker dans un garage en attendant de trouver un autre logement , a savoir que la mairie lui avait envoyer un mail stipulant de ne pas relouer avant de résoudre cette histoire en juillet , et qu il n en a pas tenu compte ,j ai déjà pris 4 jour de congé a cause des tapages nocturnes et du décaler mes horaires de travail , ma fille de treize ans dort au collège ma femme n as pas repris d activité professionnelle je ne c est plu quoi faire .la seule offre que le bailleur c est de me raccourcir mon préavis de départ a un mois . merci de votre aide ,le maire ne c est pas plu quoi faire non plu ,merci de votre aide ;

3 réponses

Messages postés
37365
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
9 390
Bonjour,

un propriétaire n'a aucune obligation d'informer un candidat-locataire ni sur l'environnement ni sur le voisinage : c'est le futur locataire qui doit prendre ses propres renseignements sur l'environnement, le voisinage,....etc. comme il le fait sur le logement-même à l'occasion des visites qu'il fait avant d'éventuellement signer un contrat de location.

"la mairie lui avait envoyer un mail stipulant de ne pas relouer avant de résoudre cette histoire"
Quelle "histoire" ?
Et comment avez-vous eu connaissance de ce mail de la mairie à ce propriétaire ?

cdt.
Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 17 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2020

Bonjour , j avais 3 jours pour donner une réponse a l agence de location , en ce qui concerne l histoire le juge a déclarer que cette dame na pas toutes ses faculté mentale lors d une tentative de conciliation ; j ai eu connaissance du mail car nous avions pris rendez vous peu de temps après avoir pose nos cartons avec l adjoint au maire et que c est de la qu elle nous a dit qu elle avait envoyer un mail a l agence de location . merci coordialement
Messages postés
37365
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
9 390
OK. Mais si vous avez appelé la mairie "le jour même" (je suppose "le jour même"... de la signature du contrat de location ?) c'est que vous aviez des inquiétudes au sujet de quelque chose.... sinon pourquoi contacter la mairie ? à moins que votre bailleur soit la mairie et pas un particulier (ce que vous ne dites pas) ? Et surtout pourquoi avoir signé ce contrat de location ?

Et donc, si je comprends bien, suite à cet internement sans consentement ("la mairie les forces de l ordre ainsi que le médecin l on sorti de son logement pour l envoyer en psychiatrie"), votre voisin est sorti de l'hôpital et est de nouveau dans son logement à faire du tapage en permanence : avez-vous contacté la police ? Voire son médecin (si vous savez qui c'est) ou éventuellement le personnel soignant (soit de l'hôpital soit d'un centre de soins de ville) qui probablement doit passer régulièrement le visiter ?

Cette personne risque (je ne suis pas médecin, mais ai été infirmière et connais bien le problème de certains handicapés mentaux domiciliés chez eux) de faire des allers-retours incessants domicile-hôpital/hôpital-domicile, et vous risquez de ne jamais avoir la paix : le mieux (si je peux me permettre de vous suggérer quelque chose), serait sûrement de chercher un autre logement qui vous convienne (en vous renseignant cette fois sur l'environnement et le proche voisinage) en acceptant le préavis de 1 mois que votre bailleur vous propose au vu des circonstances.
Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 17 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2020

j ai appeler la mairie peu de temps après avoir poser mes cartons car j ai déménager un samedi ,mon bailleur est un bailleur social ,la police ne viens plus lorsque l ont les appel , juridiquement puis je faire quelque chose contre mon bailleur ? c est une personne qui vie seul , je ne connais pas son médecin et je suppose qu il ont le secret médical .et pour déménager il me faut un certains budget , frais de résiliation , frais de réouverture , caution , location d un camion
Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 17 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2020

bonsoir y a t il quelqu un pour m aider juridiquement sur ce forum , merci a tous
Messages postés
37365
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
9 390
Bien sûr que le médecin est tenu au secret professionnel, mais, si vous arriviez à savoir qui c'est, ou à rentrer en contact avec le service infirmier qui le suit ou avec l'hôpital psychiatrique où cette voisine est régulièrement internée, vous n'auriez qu'à leur signaler le comportement leur patient, c'est tout... ils comprendront de suite qu'elle ne prend pas son traitement et agiraient en conséquence.

"la mairie lui avait envoyer un mail stipulant de ne pas relouer avant de résoudre cette histoire en juillet "
Si la mairie avait eu une raison valable d'interdire la location du logement voisin à celui de la personne qui pose problème, elle ne se serait pas contenté d'un mail, mais aurait envoyé un R+AR interdisant la location. Ce mail n'est, en l'occurrence, qu'une recommandation. En dehors d'un arrêté de péril ou de chose aussi grave de ça, un maire n'a aucune autorité pour interdire à bailleur de louer.
Vous ne pouvez rien faire contre votre bailleur.

"pour déménager il me faut un certains budget , frais de résiliation , frais de réouverture , caution , location d un camion "
Certes un déménagement coûte un peu :
- frais de résiliation : le coût d'un courrier R+AR.... et vous avez aussi la possibilité de remettre en main propre de votre bailleur (et gratuitement) votre lettre de congé (contre émargement -> donc prévoir 2 exemplaires) --> coût de 2 feuilles de papier.
- frais de réouverture : réouverture de quoi ???? Vous dites que votre bailleur est un bailleur social (post 4) -> donc pas de frais d'agence ... mais ailleurs, vous parlez d'une agence de location (post 2) : je ne comprends pas !!
- caution : ça oui, vous devrez faire l'avance d'un nouveau DG = DÉPÔT de GARANTIE (et PAS "caution"), mais vous récupèrerez le premier donné très rapidement (surtout que si vous restez dans votre logement que très peu de temps, vous n'aurez pas le temps d'y faire des dégradations et les 2 EDL seront identiques => votre 1° DG vous sera intégralement restitué dans le mois qui suivra le rendu des clés)
- location d'un camion : pas obligatoirement : vous pouvez mettre à contribution votre famille, des amis pour déménager les meubles et les choses lourdes, et faire des navettes en voiture entre les 2 domiciles pour les choses moins lourdes...
c'est le prix de votre tranquillité.... à vous de voir !
Dossier à la une