Médecin trop insistant

Signaler
-
Messages postés
28912
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
-
Bonjour, il y a 3 jours, j'ai eu rdv avec l'anesthésiste pour mon accouchement a venir.
Je vous explique comment cela s'est déroulé. j'arrive dans la salle , il me dit de me mettre a l'aise. Je m'asseois, donc.
On discute rapidement,il m'explique qu'il vient d'arriver dans ma ville, qu'il était sur Paris qu'il vient de divorcer etc ... On sympathise un peu mais sans plus , juste il était sympa quoi.
J'attends qu'il me pose des questions etc ...
Il remplit un petit questionnaire sur son ordinateur, de temps en temps il me pose des questions.
Il m'a demandé mon âge, je lui ai dis que j'ai 23ans, ce a quoi il répond qu'il est étonné, qu'il me donnait 16-17ans , bref, je l'entends dire "en couple" dans sa barbe (il était concentré dans son questionnaire qu'il remplissait) j'ai pas fais de remarque , j'ai pensé qu'il avait ignoré la question ou quoi.
J'ai compris plus tard qu'il avait certainement coché cette case "en couple" puisqu'il m'a posé la question (je ne me rapelle plus la question), dans la quelle il précise avec "mon époux" . Je lui ai donc dis que j'avais personne et que j'étais seule.
Et là il se décompose, dégoûté pour moi, il comprend pas comment il a pu m'abandonner, je lui explique alors que c'est moi qui l'ai quitté, car il était violent et que je me sentais pas en sécurité avec lui.
Et là il arrêtait pas de me répéter, pendant out le rdv, que j'ai un visage d'ange, que si il m'avait croisé dans la rue il aurait sûrement pensé de moi que j'etais une femme douce, sensible et tout son tralala (ouais, bon , y'a 5mn il disait qu'il m'aurait donné 16-17ans, j'ai du mal a croire qu'il aurait pensé ça en me croisant dans la rue, bref )
Il arrêtait pas de dire que ça se faisait pas d'être violent avec une femme etc (pour vous dire j'en avais les larmes aux yeux a force qu'il rabâche ça et me rapelle ces mauvais souvenirs)
Du coup il me dit que si j'ai besoin, j'hesite pas a le contacter , lui, ou ses confrères pour parler etc (là je commence a trouver ça étrange,comme si j'allais appeler au cabinet pour parler de mes problèmes a un anesthésiste, quel qu'il soit???? Y'a des psychologues pour ça en fait )
Bref je lui dis "c'est gentil", sans plus. Il me repose les questions du questionnaire, puis il me demande si j'étais effectivement dans une autre ville avant, je lui explique que oui, que je suis retournée ici chez mon père. Que j'ai grandi ici. Alors il commence a me demander ce qu'il y a a faire ici, car il a divorcé de son ex femme etc ... Y'a rien qui le retiens a paris , la il est juste en remplacement et il hésite a rester.
Ok. Je lui dis que je sais pas, que ça dépends ce qu'il aime , plutôt nature ou culturel etc ..
Je passe a autre chose. Il me dis ensuite qu'un enfant ne devrait pas grandir sans père (non mais de quoi il se mêle en fait ?!) Et si y'a pas moyen de retenter quelque-chose avec le père ?
Je lui dis que clairement non, il était violent, je me sentais pas en sécurité c'est IMPOSSIBLE.
Il me répéte que c'est vraiment dommage, qu'il m'aurait bien laissé ses coordonnées pour que je le contacte si besoin, mais qu'il est pas sûr de rester dans le sud. Il me dit qu'il est prêt a se déplacer pour venir me voir etc... Ce a quoi je réponds "C'est gentil de votre part." Sans plus. Je veux pas l'envoyer chier, mais je veux pas ses coordonnées non plus. J'ai dis ça pour être sympa.
Il continue de me poser les questions du questionnaires. Est ce que j'ai eu des contactions ? Je lui explique que oui, une fois. Il m'explique a quel point sa faisait souffrir son ex femme etc ... Bref. (Je ne comprends pas pourquoi il me raconte ça) il me dit que je devrais pas rester seule. Que j'ai l'air tellement gentille, d'un ange et tralala... Et me repropose de me laisser ses coordonnées. Ce a quoi je réponds ENCORE "c'est gentil a vous" sans dire oui, mais sans l'envoyer chier non plus. (Je riais jaune, et ce durant tout le rdv)
Bref il m'a mise super mal a l'aise avec ses remarques (+ que déplacées,il n'est personne pour moi il n'a pas a juger, il devrait rester a sa place en fait) , en fait sur le coup je l'ai juste trouvé très gentil. Mais plus le rdv passait, plus je le trouvais lourd
Il m'a proposé une QUATRIÈME FOIS de me laisser ses coordonnées. J'ai encore répondu "C'est gentil" (avec mon grand sourire , jaune)
Bref au moment de partir, il me dit que ma situation est tellement triste nanani nanana (mais enfin, laisse moi tranquille !) Il me tend une feuille (il fait tout tomber au passage, il devait être nerveux) et me demande de lui indiquer quel est mon numéro parmis la liste de personnes.
Sur le coup j'étais pas du tout dans le même état d'esprit que là, j'étais très perturbée par ce rdv, je le trouvais gentil bien qu'insistant, et j'ai pas osé le repousser.
Je lui ai donc pointé du doigt mon numéro en ajoutant qu'il pouvait me contacter . (Je savais pas quoi faire d'autre, je n'aurais pas dû dire ça, mais il m'a forcé la main et je suis de nature trop gentille, qui ne sait pas dire non...')
Et je suis sortie.
J'étais super mal a l'aise après.
En y repensant j'ai trouvé ça très malaisant.
Et le soir même il m'a envoyé un SMS.
Je lui ai pas répondu, je sais pas si je dois lui réponde (gentilment) pour lui dire de me laisser tranquille, ou continuer de l'ignorer ..
Et deux jours après, un dimanche, un autre message.
A chaque fois il m'explique qu'il est là pour moi etc ... Que je peux le contacter , qu'il espère que je vais bien.
Je l'ai encore ignoré.
Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment pas envie de le recroiser...
J'en ai parlé a ma sage femme, qui m'a conseillé de porter plainte. Elle en a parlé a son supérieur, qui m'a également conseillé de porter plainte.

Honnêtement je suis perdue. Je ne sais pas quoi faire.
Il n'a rien dit de "déplacé" (rien a caractère sexuel ou quoi ...) , donc j'ai du mal a comprendre pour quel motif je pourrais porter plainte.

Je viens donc sur ce forum pour avoir des conseils ... Que puis je faire ? Que devrais je faire ?

J'ai surtout très peur qu'il soit là a mon accouchement, j'ai vraiment pas envie de revoir cet homme ...

3 réponses

Messages postés
27941
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juillet 2020
8 394
"Elle m'a conseillé de ne pas lui répondre du tout."

Je ne suis pas d'accord. Vous l'avez dit, vous n'avez pas su lui dire non jusqu'à maintenant. Il se peut que dans sa tête cela le laisse penser que vous êtes d'accord.

Quand on n'est pas d'accord, on le dit.

Cordialement
Messages postés
27941
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juillet 2020
8 394
Bonjour,

Son comportement est très atypique. Pour autant, porter plainte pour quel motif ? Je ne vois pas...

En revanche, répondez à son sms pour mettre un terme aux envois de sms et signifier clairement votre refus d'aller plus loin.

Cordialement
Effectivement, c'est la question que je me pose. Et pourtant ma sage femme insiste sur ce point car il le fait sûrement avec d'autres, et que je ne dois pas laisser faire.
Elle m'a conseillé de ne pas lui répondre du tout.
Messages postés
28912
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
1 171
bonjour
https://arretonslesviolences.gouv.fr/
si ça peut vous aider ?
Dossier à la une