Colocataire qui arnaque

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 14 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2020
-
Messages postés
35026
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
-
Bonjour,
Dans une colocation (une maison de 6 pièces), il y a un des colocataires qui n'est pas le propriétaire qui fait payer plus cher les autres colocataires afin de payer moins cher sa chambre .
C'est aussi possible qu'il fasse cela dans le but de payer la taxe d'habitation sans que ses colocataires ne s'en rendent compte, dans les 2 cas c'est de l'arnaque.
Cette personne a pris la chambre la plus grande de la colocation qu'il doit ne pas payer très cher puisqu'il est possible qu'il touche les APL tandis que les autres colocataires (des jeunes femmes actives qui viennent de province) payent plus cher les chambres qu'elles occupent sans qu'elles ne le sachent.
Pour exemple , il a fait monter le loyer de 150 euros de la plus petite chambre qui coutait à la base 300euros et il en a fait de même pour les colocataires qui ne savent rien.
Le loyer de la maison ne bouge pas vraiment depuis des années.
Il a même mis un rideau dans le salon afin d'y loger un colocataire dans le salon.
Je voulais savoir ce qu'il est possible de faire juridiquement contre cela et si il est possible de dénoncer cela??? car là, on a rien de plus qu'un marchand de sommeil qui abuse de la crédulité de jeunes femmes. Est-ce possible de dénoncer cela à la police?? à la CAF?? au propriétaire?? à l'agence immobilière??? avant que cette personne emménage , les loyers étaient toujours calculés en fonction de la superficie des chambres et plus maintenant.

3 réponses

Messages postés
35026
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
8 487
bonjour,

un MERCI d’avance, ou toute autre formule finale de POLITESSE de votre choix, aurait été apprécié…


Une colocation n'est légale QUE sur accord écrit du bailleur. Si pas d'accord écrit entre le bailleur et son locataire en titre, c'est un motif légal de résiliation du bail.

Le total des parts de loyer que chacun verse au titulaire du bail ne doit pas dépasser le montant de son loyer, mentionné sur son contrat de location.

Chaque colocataire doit disposer d'un contrat de sous-location et d'une chambre décente (et pas d'un lit derrière un rideau dans le salon !).

Est-ce le cas ?

Si non : voir le problème avec l'agence immobilière OU directement avec le bailleur.

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 14 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2020

Bonjour,
Je tiens à m'excuser pour les formules de politesses.
Je pense que cette colocation est légale et ce qui est versé par les colocataires ne dépasse pas le montant du loyer mentionné dans le contrat de location.
Le problème est que l'un des résidents paye moins que ce que les autres colocataires payent alors qu'il a une plus grande chambre . ce locataire qui n'est pas le propriétaire a augmenté les loyers afin de baisser le sien sans que personne ne s'en rende compte.
Pour le rideau dans le salon, c'est véridique.
Messages postés
35026
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
8 487 >
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 14 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2020

Forcément qu'il n'est pas le propriétaire, sinon il aurait des "locataires", et pas des "colocataires"...

Vous êtes qui par rapport à tout ce petit monde ?
>
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 14 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2020

Vous avez signé un bail à votre entrée ? Si oui, tout est écrit dedans, ce que vous devez, loyer et charges/provision de charges.
Si non, il y a un problème de taille !
Vous avez eu affaire à une agence ou directement au propriétaire ?

Le colocataire qui fait sa loi, il était là avant vous, ou est arrivé en même temps que vous ? Vous le connaissez bien ?

Visiblement, il est seul contre au moins 3 voire 4 autres colocataires, informez les autres et demandez lui des comptes. Il vous a demandé votre avis pour installer une personne en plus dans le salon ?

J'espère qu'il fait au moins sa part du ménage dans les pièces communes...
Bonjour,
Je ne comprends pas trop, s'il est seulement co-locataire, pourquoi se mêle-t-il de récolter les loyers ou de leur répartition ?
Est-ce que ce sont des baux solidaires, ou chacun a un bail individuel ? S'il y a un nouveau colocataire, le propriétaire doit être au courant et lui faire signer un bail ou un avenant au bail.
Le loyer doit être soit divisé à parts égales entre le nombre de colocataires ou en proportion de leur chambre ou de la surface privée qu'ils occupent.
Les APL n'ont rien à voir dans le montant du loyer de chacun, c'est à chacun de monter son dossier auprès de la CAF.

https://www.locservice.fr/guides/guide-colocataire/debut-colocation/loyer-colocation-108.html

Mettez-vous en relation avec le propriétaire pour lui demander son avis et s'il connaît la situation.
Messages postés
35026
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
8 487
bonjour,

je suis d'accord avec vous.

Je pense (peut-être à tort) qu'il y a 1 locataire en titre (ou peut-être est-il le dernier colocataire restant d'une ancienne colocation ??), et qu'il sous-loue les autres chambres... le tout est de savoir si il est titulaire du bail AVEC l'autorisation écrite de son bailleur pour sous-louer le reste du logement ou pas.
Et effectivement, si il est colocataire, donc au même titre que les autres, il n'a pas à récolter les loyers de ses autres colocataires ni à faire sa loi en disant qui doit payer quoi, en faisant des augmentations (énormes !) ni en installant une nouvelle personne derrière un rideau dans le salon commun !!!

cdt.
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 14 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2020

Le fait est qu'il ne laisse pas les autres colocataires mettre le nez dans les factures et par rapport à la répartition, il fait cela pour que ses colocataires paye une partie du loyer qu'il devrait payer.
Je voulais savoir si c'est au propriétaire de s'occuper de la répartition en fonction de la surface des chambres et si c'est le cas, est-ce qu'un simple locataire peut s'occuper de la répartition et faire payer les loyers qu'il veut??
Par rapport aux APL , il est possible qu'il déclare le vrai prix de sa chambre à la CAF alors qu'en pratique c'est avec le surplus qu'il fait payer aux autres colocataires qu'il paye sa chambre.
Donc est-ce possible d'en parler à la CAF car il est possible qu'il y ait une entourloupe.
Merci encore pour votre réponse.
Cdt
Lisez votre bail, tout est dedans !
Messages postés
35026
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
8 487
Est-ce que vous êtes vous-même un des colocataires ?
Si non OU si vous n'avez que des ouï-dires, donc si vous n'avez aucune "preuves", commencez d'abord par contacter le bailleur, si vous avez ou pouvez avoir par un des autres colocataires ses coordonnées, pour lui faire part de vos "soupçons".

Pour la CAF, si elle paye des APL, c'est en fonction de plusieurs critères, dont le montant du loyer mentionné sur un bail de location ou de colocation.
Dossier à la une