Harcèlement psychologique et moral : Porter plainte contre un parent ?

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mai 2019
-
Messages postés
112400
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 avril 2021
-
Bonjour à tous,

Je suis majeure et depuis quelques années ma mère me harcèle et me persécute. Elle a été déclarée bipolaire depuis un certain temps, elle a un traitement médicamenteux. Pendant ces crises, elle nous frappe (mon père, mon frère et moi), nous insulte etc. Elle me harcèle par messages et aussi par appels. Je ne sais plus quoi faire pour que cela cesse. Elle harcèle également mon père et veut porter plainte contre lui en disant qu’il m’a fait des attouchements. Elle perd de plus en plus les pédales et nous sommes totalement désemparés face à la situation. Nous ne savons plus quoi faire. Mes parents sont en instance de divorce à cette heure. Est-ce que je peux porter plainte contre ma mère pour que ses agissements cessent enfin ? Dois-je attendre que le divorce soit prononcé ?
A voir également:

2 réponses

Messages postés
112400
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 avril 2021
1 177
Bonjour et bienvenue sur ce forum,

Ce qui est surtout important, c'est que votre mère soit suffisamment soignée, ce qui semble ne pas être le cas .
Voit elle régulièrement un psychiatre afin d'équilibrer son traitement ?
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 6 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mai 2019

Elle en voyait un il y a quelques mois suite à l’intervention des pompiers car elle était en crise. Elle a arrêté de le voir puisqu’elle disait que ça ne lui servait à rien. Elle était également suivie par une infirmière psychiatre, elle a arrêté d’y aller et ça ne semble déranger personne. On a fait appel aux pompiers et gendarmes plusieurs fois mais ils n’ont rien pu faire (pas d’internement tant qu’elle n’est pas consentante).
Messages postés
112400
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 avril 2021
1 177
C'est un gros problème et c'est surtout dommage pour votre maman car les troubles de l'humeur se stabilisent très bien actuellement
Si sans consentement c'est possible mais on ne parles plus d'"internement " mais d'ASPDT ( Admission en Soins Psychiatriques à la Demande d’un Tiers ) qui peut être qualifiée d'urgente

https://e-psychiatrie.fr/sante-mentale-paris-psy-psychiatre/reforme-loi-90-5-juillet-2011-27-septembre-2013-application-paris/

Et modalités de certificats :
https://www.conseil-national.medecin.fr/node/1389

"Elle était également suivie par une infirmière psychiatre, elle a arrêté d’y aller et ça ne semble déranger personne"
Le cadre médico légal des CMP ne peut imposer quoi que ce soit au patient