A qui appartient un arbre

Signaler
-
Messages postés
77440
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juin 2020
-
Bonjour,
Nous avons acheté un terrain sur lequel existait un chêne. Celui si possède ses racines chez nous et une de ses branches s'étend chez le voisin. Ce dernier prétend que l'arbre ne nous appartient donc pas et refuse que nous le coupons.
Ma question est la suivante : à qui appartient cet arbre aux yeux de la loi ? Y a t'il un article de loi ?
Merci

3 réponses

Messages postés
77440
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juin 2020
10 261
?

Si votre voisin pense avoir des droits particuliers à faire valoir sur cet arbre, il faudra qu'il vous montre le document officiel qui en atteste.

Mais un arbre appartient évidemment à celui sur le terrain duquel il est planté.

Les branches qui dépassent chez le voisin doivent cependant être coupées à la limite de la propriété, conformément à l'article 673 du Code civil.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=6978D086421341261FBAA6FAC80BAF40.tplgfr34s_2?idArticle=LEGIARTI000006430148&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20200514&categorieLien=id&oldAction=&nbResultRech=

Voir aussi :

https://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/24504/elagage-des-arbres-arbustes-et-haies-les-regles-en-vigueur.php

https://www.julien-paysagiste.net/accueil/lois-et-regles-de-bon-voisinage/
Messages postés
77440
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juin 2020
10 261 >
Messages postés
37588
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juin 2020

?


Qui a parlé de la moitié du tronc ?
Ou des 3/8èmes ?

Max a bien expliqué que "Nous avons acheté un terrain sur lequel existait un chêne. Celui si possède ses racines chez nous " ; jamais et nulle part il n'a été question d'une partie plus ou moins importante du tronc.

Donc il est inutile et surtout improductif sur un site de droit de débattre d'un sujet non abordé.

De plus, il s'agit non pas d'un usage mais bien d'une loi de 1804 rappelée dans l'article 552 du Code civil
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006428953&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=18040206
Messages postés
37588
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juin 2020
1 097 >
Messages postés
77440
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juin 2020

bien d'accord, mais racines ou branches ne font pas acte de propriété
mais cette possession d'arbre est il mitoyen pour que le voisin y mette son nez ? j'ai compris cela au départ du sujet, désolé si me suis éloigné
Messages postés
77440
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juin 2020
10 261 >
Messages postés
37588
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juin 2020

"un terrain sur lequel existait un chêne." : qu'est ce qui n'est pas clair dans cette expression ?

Qui donc parle de mitoyenneté à part vous ?
Sauf rectification de la part de Max, cet arbre est décrit comme étant implanté sur son terrain.
Donc ni chez le voisin, ni en mitoyenneté, ni rien.
Donc application de l'article 552.
Point.

Il est vrai que ce genre de digressions éthérées, malheureusement trop fréquentes, résultat d’interprétations totalement baroques, est non seulement improductif mais en plus encombrant.
Messages postés
37588
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juin 2020
1 097 >
Messages postés
77440
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juin 2020

oui c'est bien clair
mais de quel droit ce voisin veux avoir son mot à dire sur cette arbre, c'est ma question
il a une branche chez lui, donc ...pas logique, non ?
Messages postés
77440
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juin 2020
10 261 >
Messages postés
37588
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juin 2020

" pas logique, non ? " : il n'est pas question sur ce forum de logique, mais de lois !
Même si les deux se rejoignent assez souvent.

La réponse de toute façon se trouve déjà dans les liens donnés ci-dessus à 10:20.
Il faut juste prendre le temps de les lire.
A vous puisqu'il est planté chez vous!
En revanche ses branches n'ont pas a dépasser chez le voisin
Bonjour
Si cet arbre possède ses racines chez vous , à l'évidence ce n'est pas un arbre mitoyen; il vous appartient et votre voisin n'a pas voix au chapître.
Messages postés
77440
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juin 2020
10 261
... et vous pouvez donc tout à fait le couper sans demander l'autorisation à personne.
Dossier à la une