Mon colocataire veut faire partir ma fille de 18 ans

Signaler
-
Messages postés
21819
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mai 2020
-
Bonjour,

Je suis actuellement en colocation avec mon fils de 29 ans. Nous sommes en colocation car à l’époque n’ayant pas d’emploi nous nous sommes mis à deux sur le contrat. Cela fait maintenant 5 ans que j’habite dans cet appartement avec mes 5 enfants : 5,8,13,16 et 18 ans. Tout c’est toujours bien passé, j’ai toujours tout payé seule que ce soit le loyer, les charges, le gaz, l’électricité. Je l’ai aménagée seule. Mon fils n’as jamais ne serait-ce que versé 1 centime pour ce logement car il avait son propre logement.
Mais récemment, suite à une grosse altercation, mon fils sous prétexte qu’au moment de la signature du bail lui seul disposait d’une fiche de paie. Il revendique l’appartement me demandant de le quitter avec mes 5 enfants pour qu’il puisse y emménager avec sa nouvelle petite amie. Lorsqu’il a compris que je ne partirais pas, il nous fait vivre un enfer. Il boit et fume de la drogue dans l’appartement or 3 de mes enfants sont asthmatiques. Il met sa musique à fond de 8h à 23h non-stop, il ne travaille pas et refuse de payer le loyer et les factures alors qu’il utilise le gaz, l’électricité, etc...
Mais cela ne s’arrête pas là, il a menacé à plusieurs reprises de me tuer mes enfants et moi ( fait pour lesquels j’ai porter plainte). Je ne me sens plus en sécurité dans mon propre appartement, toutes les portes ont une serrures et nous les fermons pendant la nuit. Mais la situation est devenue ingérable quand j’ai appris que ma fille, âgée de 18 ans avait porté plainte contre lui pour agressions sexuelle quand elle avait 8 ans. Fait dont je n’avais pas la connaissance. Il a alors promis de la violer et de la tuer pendant son sommeil parce que elle avait porter plainte contre lui. Il a aussi menacé de la chasser de l’appartement étant donné qu’elle a 18 ans.
Peut-il légalement expulser ma fille de l’appartement ? Et ai-je des moyens légaux pour le faire partir ?

1 réponse

Menaces de mort, agression...il faut appeler la police et le faire enfermer, ce n'est même plus une question de droit ou pas au niveau de l'agence ou du bail. Cas d'agressions graves et menaces, vous pouvez normalement le faire interpeller.
J’ai porté plainte pour tous ces faits, malheureusement la police me dit qu’elle ne peux rien faire étant donné qu’il est sur le bail. J’ai alors essayer de le tourner vers le bailleur. Même réponse, on m’a dit que c’était soit à moi de partir soir d’accepter la situation
Messages postés
21819
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mai 2020
4 638 > Family47
Bonjour,

Si j'ai bien compris, vous avez également signé le bail ?

Ce n'est pas parce que votre fils est locataire qu'il a le droit de vous agresser de cette manière ! Si la police refuse de prendre votre plainte, écrivez au procureur de la république.

Quant au bailleur : rappelez lui ses obligations, parmi lesquelles il doit assurer la jouissance paisible du logement. Donc, si l'un de ses locataires crée des nuisances, il a l'obligation d'intervenir un minimum.

Cordialement,
>
Messages postés
21819
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mai 2020

Bonjour,

Oui, nous avons tous les deux signés le bail.
J’ai envoyé un courrier ainsi que les plaintes au bailleur. Mais j’ai eu comme réponse : qu’il ne pouvait rien faire et que la meilleure solution était de partir du logement. Je suis seule avec 5 enfants, je ne peux pas partir comme ça du jour au lendemain.
Je ne sais pas quoi faire. Car il me l’a clairement dit, il est juste là pour me faire la misère et mes enfants et moi.
Quel démarche légale puis-je entreprendre pour le faire partir ? Étant donné qu’il refuse catégoriquement de payer quoi que se soit en lien avec le logement, puis-je m’appuyer sur ça pour le faire partir ?
Messages postés
21819
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mai 2020
4 638 > Family47
Je vous ai donné 2 solutions déjà. A vous de les mettre en oeuvre. Pour le bailleur : à faire par lettre recommandée AR.
Dossier à la une