À 22h30 notre voisin a sonné

Signaler
-
 EH -
Bonjour,

Hier soir, à 22h30, alors que nous dormions, notre voisin a poussé notre sonnette, la gardant pendant 10 ou 15 secondes. Mes enfants se sont réveillés effrayés. Notre voisin était furieux d'un bruit provoqué par une source inconnue. Ce n'était pas nous, car nous dormions.

Je lui ai dit que nous dormions et vous n'avez pas le droit de le faire. cela brise la vie privée et je peux appeler la police. Puis il m'a montré sa carte de gendarmerie et m'a dit que je suis gendarme, tu peux appeler la police maintenant si tu veux! Il nous a ordonné de trouver un autre appartement après l'accouchement dès que possible. Ma femme pleurait et mon enfant tremblait de peur.

En fait, des semaines avant cela, nous avons réalisé qu'il était fatigué que mes enfants jouent dans l'appartement pendant la quarantaine. Donc, pour sa tranquillité, tous les jours avant son arrivée à 16h30, nous allons tous à notre garage et y restons 4 heures pour qu'il ait une vie calme (on peut exclure 1 heure d'activité physique). Nous rentrons à 20h00 ou 20h30, prenons notre dîner et allons nous coucher à 21h30. Encore une fois, pour avoir le moins de bruit, un de mes enfants dort dans ma chambre et l'autre avec sa mère. Nous avons donc le contrôle sur eux. et cette nuit-là, ils dormaient.

Nous vivons en France depuis deux ans et nous avons toujours essayé d'éviter tout conflit avec patience. Donc, nous avons cependant une relation amicale avec les autres voisins.
Mais est-ce courant? Un gendarme peut faire ça avec des étrangers? Que puis-je faire?

Merci de votre reponse

2 réponses

Vous pouvez en avertir sa brigade
Allez a la gendarmerie de votre ville et signalez les faits
Mais évitez de ressortir la rengaine " on est étrangers vous êtes racistes" parce que ça sera très mal pris!!
Merci de votre reponse.
Messages postés
128421
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 mai 2020
9 921
Si votre démarche était mal prise, faites le signalement par écrit au commandant de la brigade, avec copie au maire et au procureur.

Et bien évidemment, sauf si vous le décidez vous-même, vous n'avez aucune obligation de déménager !
Avant ou après l'accouchement....
Dossier à la une