Information Préoccupante mensongère

Résolu/Fermé
Tourouze - 29 mars 2020 à 10:29
 Nanou - 2 juil. 2020 à 09:08
Bonjour,
Il est étrange qu'aucun parlementaire ou qu'aucune personnalité ne s'insurge contre le déni de démocratie que représente les modalités de mise en œuvre de l'IP (information préoccupante).
En effet, il suffit que par vengeance, un (e) ex conjoint(e) dépose une IP pour qu'immédiatement le Président du Conseil Départemental actionne la CRIP et déclenche une enquête sociale au mépris des règles démocratiques sur la vie privée.
S'il y a un combat à mener d'urgence c'est bien celui qui consiste à imposer aux services Départementaux d'enquêter préalablement à toute démarche en direction de la famille accusée, sur la véracité des faits évoqués et sur les motifs réels de l'IP.
Souvent, la vengeance et la frustration génèrent cette information, déstabilisant une famille paisible.
le décret n°2016-1476 du28 Octobre 2016 laisse un trou juridique majeur pouvant conduire à attaquer le Président du Département pour complicité de dénonciation calomnieuse.
A voir également:

7 réponses

Je suis tout à fait d’accord avec vous !
Le défenseur des droits pour tous et notamment pour les enfants, premiers victimes de ce système devrait s’en saisir !
On fait rentrer des familles dans des cases, dans des systèmes lourds avec des conséquences dramatiques pour les enfants (traumatisme) simplement suite à un écrit qui est parfois volontairement faux... volontairement faux pour que des familles soient contrôlées au motif « de vouloir aider ces familles »