Non assistance à personnes en danger

Signaler
-
Andy31200
Messages postés
85851
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 février 2020
-
Bonjour,
Ce matin de bonne heure j'ai appelé le service social pour obtenir un rendez-vous auprès de l'assistante sociale en expliquant vouloir des conseils face à une situation familiale difficile : âgé de 63 ans j'héberge un de mes fils de 34 ans qui est dans une grande déprime avec menaces de suicides, problèmes comportementaux avec violences et menaces envers ses parents, suite à des difficultés d'emploi et un passé scolaire difficile. La secrétaire me dit qu'elle va en parler à l'assistante sociale et qu'elle me rappelle d'ici la fin de matinée. Mais je n'ai jamais reçu son retour. Déjà il y a plus de deux ans j'avais alerté les services sociaux qui n'ont pris aucune mesures ni apportés aucun conseil si ce n'est que c'est lui qui devait venir. Dans les symptôme même de la dépression on note une difficulté à prendre des décisions, à se mobiliser et à agir pour la personne concernée. Devant ce refus d'intervenir ou ne serait ce que de me conseiller, et ce mépris de ne pas m'avoir rappelé (le service social est fermé cet après-midi et demain !), je voudrai [/contents/1355-depot-de-plainte-

4 réponses

Messages postés
85851
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 février 2020
553
Bonjour,
Ce n'est pas aux services sociaux mais à votre médecin et à vous de gérer cette situation en faisant une demande d'hospitalisation à la demande d'un tiers, voir modalités ici :
https://www.ch-marchant.fr/web/Gerard_Marchant/82-l-hospitalisation-a-la-demande-d-un-tiers.php
Et aussi :
http://psychiatriinfirmiere.free.fr/hospitalisation-psychiatrie/hospitalisation-demande-tiers.htm
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
OK mais pourquoi ne me l'a t-elle pas dit ??? n'est-ce pas aussi son rôle d'informer ? je ne suis pas une science infuse, et je pense que personne ne l'ai !
Ceci dit merci pour l'info, mais n'y a t-il pas d'autres solutions que de faire enfermer quelqu'un lorsqu'il est en dépression, que pôle emploi ne s'occupe pas de lui depuis 5 ans malgré son inscription comme demandeur d'emploi et au RSA, qu'il voit sa vie lui filer entre les doigts d'année en année. Qu'à t-on fait suite à ce jeune étudiant qui s'est immolé par le feu ? déjà oublié, certainement !
Messages postés
85851
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 février 2020
553
" je ne suis pas une science infuse, et je pense que personne ne l'ai ! "
Comme vous le dites si bien, elle non plus n'a pas la science infuse, elle n'est pas un professionnel de la santé et elle n'est pas tenue de connaitre tout ce qui est possible à ce niveau
ha bon, j'ai toujours cru que l'on faisait des études assez poussées pour devenir assistante sociale. Grosse erreur donc ...
Andy31200
Messages postés
85851
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 février 2020
553 > SCLP
Je suis professionnel de la santé ayant fait des études poussées et je ne connais pas pour autant tous les rouages des services sociaux, arrêtez donc de faire une fixette sur cette ASS et concentrez vous pour que votre frère se soigne
Messages postés
85851
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 février 2020
553
A notre époque, on n"enferme pas mais on hospitalise et l'autre solution bien plus préférable effectivement serait de le convaincre de consulter un médecin psychiatre, savez vous à qui et où vous adresser ?
en effet j'ai contacté le centre médico-psychologique le plus proche il y a un an, après avoir réussi à convaincre mon fils d'y aller alors qu'il avait fait une crise la veille. J'ai pris donc le téléphone pour un RDV ... réponse : non monsieur, c'est à lui et à lui seul de prendre RDV ! Je rappelle quand même que les personnes en besoin de soins sont souvent dans l'incapacité d'agir par eux mêmes, de décider de certains actes, surtout lorsqu'il s'agit de profond manque de confiance en soi de plus ! J'aurai amené mon fils moi même dans ma voiture sans le forcer à monter, ni l'attacher ! il aurait pu entrer au centre psy tout seul ! mais NON ! qu'elle aberration vis à vis des symptômes des personnes malades ! J'ai donc demander un entretien pour moi, afin d'avoir un soutien et des conseils quant à l'attitude à adopter, réponse du psy : vous allez très bien, mais enfin, si vous avez besoin de parler venez donc !!! maintenant un an après mon fils ne veut plus en entendre parler ! voilà le résultat de ceux qui "s'en lavent les mains" !
Messages postés
85851
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 février 2020
553
Je suis désolé mais effectivement, pour qu'une prise en charge psy soit efficace, la demande doit venir du patient, ce n'est pas du tout une aberration.
Je ne suis pas certain que vous alliez bien ...
Dossier à la une