Dettes de notre fils décédé [Résolu]

Signaler
-
 eugene -
Bonjour,
Notre fils vient de décéder ils laissent de très grosses dettes il avait qu une voiture peut on la cède a sa sœur merci de votre réponse

4 réponses

Messages postés
8162
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2020
3 086
Je suppose que si vous posez la question, c'est que votre fils était célibataire sans enfant. Un héritage s'accepte ou se refuse en totalité. Si vous ne voulez pas devoir payer les dettes, chacun d'entre vous (parents + sœur) doit renoncer à la succession. Si votre fille a des enfants, ils devront renoncer à leur tour. Et si vous renoncez tous à la succession, aucun d'entre vous n'a de droit sur le véhicule.

Renonciation : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R2849
Bonjour,
Si vous prenez (héritiers) également les dettes oui, autrement c'est non.
J'ai lu que si les dettes sont plus forte que la valeur des biens les dettes sont qu'aduque
Trop tard on à du vider l appartement et récupère son chien
dna.factory
Messages postés
19460
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
6 386 > Jojolulu
Donc vous avez accepté la succession, et devez payer les dettes même si celles si sont supérieures au avoirs.
GKLONE
Messages postés
4950
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2020
1 431 > Jojolulu
Vous "avez dû" ? Vous n'y aviez aucune obligation !
Reste à savoir ce que vous avez fait des effets (monnayables : meubles, objets de décoration, tableaux, bijoux, vêtements...) que vous avez récupérés. Si vous les avez vendus ou jetés ou utilisé/assuré à votre nom (voiture), vous avez agi comme des héritiers acceptants, si vous les avez stockés en attendant qu'ils soient réclamés par les héritiers acceptants ou les créanciers, vous pouvez encore renoncer à la succession.
On a déjà vidé l appartement on savait pas qu il y avait des dettes
> Jojolulu
Bonjour,
Avez vous confié le dossier de cette succession à un notaire ou bien vous êtes vous "arrangés en famille" ?
Cordialement.
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 12 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
22 janvier 2020
1
Bonjour,
et si les meubles étaient un prêt des parents ? Ils ne rentrent donc pas dans la succession... ;)

Pour ce qui est du logement, oui il peut y avoir "obligation" si les parents ne souhaitent pas devoir payer des loyers en plus, il vaut mieux rendre le logement au plus vite.
En effet, le bail prend fin au décès du locataire. (art.14 de la loi du 6 juillet 1989)
Si le délai d'un mois est communément admis pour restituer le logement, ce n'est pas un mois "gratuit". L'indemnité d'occupation dûe au propriétaire est équivalente au montant du loyer.
Pour ce qui est du logement, oui il peut y avoir "obligation" si les parents ne souhaitent pas devoir payer des loyers en plus,

Obligation ??? obligation de quoi ??

Quand on renonce à une succession, on n'a aucune obligation ni envers le logeur ni envers quiconque (à part prendre en charge les frais d'inhumation.

Ici, en se comportant comme ils l'ont fait, les parents ne peuvent plus renoncer à la succession et devront prendre en charge les dettes, dommage !!!
GKLONE
Messages postés
4950
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2020
1 431
Vous dites des âneries. Si les héritiers veulent renoncer, ni un loyer ni une indemnité d'occupation ne peut leur être réclamé. C'est le problème du bailleur. Il se débrouillera avec un huissier pour pouvoir récupérer son logement et disposer du contenu. Peu importe que ça prenne un mois ou douze pour les héritiers renonçants.
Dossier à la une