Altercation avec un voisin

Signaler
-
Rochat1
Messages postés
11521
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2020
-
Bonjour,

Je vous explique la situation :

" Je suis en collocation depuis 3 ans, notre voisin, un retraité qui vit seul, n'aime visiblement pas les jeunes. Nous habitons dans un impasse, le stationnement étant libre dans la rue, après vérifications auprès des services compétants. Cependant des qu'une voiture se gare devant sa haie, elle se retrouve systématiquement rayé, les nôtres y compris. Après de nombreuses altercations verbales et physique avec ce voisin, il y a un an il nous a agresser à coup de sécateur et à tenter de frapper notre chien avec. Un dépôt de plainte a été fait peu après et le dossier est passer en " conciliation". Il s'en est suivi une année d'accalmie. Cependant il y a une semaine les altercations ont repris de plus belle. Allant jusqu'à nous frapper au visage. Un après midi après avoir reçu de nombreux coups et ne pouvant répondre du fait de son statut de personnage âgé nous avons rappellé la police. Après leur intervention, il est rentré chez lui et c'est calmer pour la journée. Le lendemain en partant au travail celui ci attendait devant chez lui que l'un de nous sorte, ce fut moi. Il me prend à parti oralement en me disant que j'allais voir, puis sors ces clefs et se dirige vers mon véhicule. Il me dit qu'il va rayer mon véhicule. Je le rattrape, me met entre mon véhicule et lui et lui demande de rentrer chez lui ou j'appelle la police. Il tente de me repousser, je me remet entre lui et le véhicule. Dans un accès de colère il me met dans coups de clef dans le ventre, heureusement avec son âge, il n'as pas énormément de force. Je le repousse, il tombe sur les fesses, me regarde et après bien 15 secondes de battements s'allonge par terre et ne bouge plus. Je panique, appelle les pompiers, après examens, pas de sequel du a l'altercation. Il est tout de même amener à l'hôpital. La police sur place ne me dit de pas m'inquiéter après avoir recueilli les différentes versions des témoins ( d'autres voisins). Le lendemain je m'entretien avec le fils de ce voisin par téléphone et me dit que celui ci avait fait un avc non détecter il y a quelques jours et que ça expliquerait ces accès de colère. A l'heure d'aujourd'hui mon voisin est toujours à l'hôpital des suites de son AVC. "

Ma question est donc, dois je m'inquiéter des suites de cette histoire ? Dois je déposer plaintes malgré que celui ci soit à l'hôpital ? Malgré les grieffes contre lui je ne veux pas lui causer de problèmes si il est dans cet état là.

1 réponse

Messages postés
11521
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
16 février 2020
4 298
Bonjour,

Je vous conseille d'aller déposer une main courante au commissariat de police. Ainsi il y aura officiellement une preuve que vous avez été attaqué par ce monsieur, qu'il soit âgé ou jeune.
Dossier à la une