Mon ex ne me répond pas et ne veux pas que l'on partage notre fille pour le 24

Signaler
-
Energizor
Messages postés
18782
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 janvier 2020
-
Bonjour,
Séparé de mon ex, jugement en ma faveur pour les dvh, moitié des vacances scolaires etc, sauf que rien n'est stipulé dans le jugement pour le 24 décembre chez maman et 25 décembre chez papa, bien entendu j'envoie des dizaines de SMS à la mère de ma fille qui bien évidement fais la morte, et c'est toujours pareil, pouvez vous m'informer, me conseiller, pour que je puisse avoir ma fille le 24 c'est à dire aujourd'hui, ou le 25, sachant que la mère ne veut pas s'arranger et veux garder notre fille ces deux jours pour être dans sa famille maternelle et paternelle, et moi ça j'accepte pas c'est injuste en période de Noël c'est 1 jour chacun, mais ce n'est pas le cas depuis 2 ans, et rien ne parle de Noël dans le jugement, que dois-je faire merci pour vos réponses bonnes fêtes

3 réponses

Messages postés
907
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
18 janvier 2020
232
Bonjour,

"En période de noël, c'est un jour chacun".
En général, les jugements prévoient la moitié des vacances chez chacun des parents.

Que mentionne votre jugement pour les vacances d'hiver?
Bonjour
Il mentionne 1ère semaine chez la mère années e impaires et seconde semaine chez moi, et inversement pour les années paires, mais rien pour le partage du 24 et du 25,
J'essaie de contacter madame qui bien sur ne répond pas
goyave28
Messages postés
907
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
18 janvier 2020
232
Donc, votre fille est chez sa mère le 24 et le 25 décembre.
Oui mais ce n'est pas juste et ni mentionné dans le jugement que faire ? Car elle ne répond pas tout ça pour faire le 24 et 25 dans ses familles respectives
anemonedemer
Messages postés
19460
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
20 janvier 2020
7131 > Morgan
ne perdez pas votre temps. votre fille sera avec vous la semaine prochaine et à Noel l'an prochain
goyave28
Messages postés
907
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
18 janvier 2020
232
Le jugement prévoit que cette année (impaire), votre fille est chez sa mère.
Peu importe les fêtes.
Vous aurez votre fille pour le 31 décembre.

Lorsque les parents sont proches géographiquement, le juge peut décider que l'enfant soit présent chez le père pour la fête des pères ou chez la mère pour la fête des mères.

Mais en général, pour les vacances, c'est la moitié pour chaque parent.
Messages postés
19460
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
20 janvier 2020
7131
Bonjour,
2019 est une année impaire. donc la 1ere semaine chez la mère et inclut donc le 24 et le 25. Vous n'aurez pas votre fille pour ce Noel, vous l'aurez le 24 ET le 25 l'an prochain.

C'est le jugement qui s'applique sauf meilleur accord entre vous. Si vous ne vous mettez pas d'accord, il faut redemander au JAF de le préciser.
Merci pour votre réponse, mais ma fille que j'ai eu le week-end dernier, attend avec impatience tout comme moi de venir l'un des deux jours ouvrir ses cadeaux sous le sapin, de la part de sa mère ça devrait être innée de sa part pour le bien de ma fille
Merci pour votre réponse, mais j'ai eu ma fille le week-end dernier,
Et ell attend avec impatience tout comme moi de venir l'un des deux jours ouvrir ses cadeaux sous le sapin, de la part de sa mère ça devrait être innée de sa part pour le bien de ma fille
anemonedemer
Messages postés
19460
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
20 janvier 2020
7131
C'est cruel de lui avoir fait croire que ce serait possible alors que c'est contraire au jugement.
Cruel de ma part ?
Messages postés
18782
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 janvier 2020
11394
Bonjour,

Désolé si je vais vous paraitre dur : un jugement a été prononcé, probablement parce qu'à la base vous ne vous entendiez pas pour fixer entre vous les modalités de garde de votre fille.

Pour l'instant, conformez-vous à ce jugement, point barre.
Ne cherchez pas des arguments moraux ou affectifs, ça ne servira à rien.
Appliquez strictement le jugement, rien que le jugement, tout le jugement.
Les petits arrangements en dehors du jugement ne conduiraient qu'à de nouveaux conflits, et votre fille serait la première à en souffrir.

Votre fille aura ses cadeaux la semaine prochaine, et ce n'est vraiment pas sympa de votre part de lui avoir fait croire qu'elle pourrait le faire à Noël, alors que le jugement disait le contraire.

Si le jugement ne vous convient pas, vous saisissez à nouveau le juge.
Je vous souhaite honnêtement le meilleur avec votre fille, dans votre vie de papa.
Passez de bonnes fêtes.

Dossier à la une