Je veux partir

Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 30 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2019
-
Bonjour,
je travaille dans une entreprise depuis 7 ans, j'ai 2 mois de préavis si je démissionne.
je veux partir en province .
je ne veux pas faire mon préavis.
si je fais partir mon amie avant; cela peut il être un rapprochement de conjoint ??? nous ne sommes ni mariés ni pacsés ....
y a t il moyen de ne pas faire ce fichu préavis en sachant qu'il n'y a pas non plus de rupture conventionnelle dans mon entreprise ...
Merci pour vos réponses
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
8621
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 décembre 2019
1249
0
Merci
y a t il moyen de ne pas faire ce fichu préavis

oui en demandant une dispense à l'employeur ....
patitou@@
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 30 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2019
-
Pouvez vous me donner un peu plus de details ....
Merci beaucoup
Any--Ly
Messages postés
8621
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 décembre 2019
1249 -
détails sur quoi ?

je pensais que ma réponse était claire..

a part une dispense de l'employeur ne ne pas effectuer votre préavis, il n'y a pas de solution pour votre cas
patitou@@
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 30 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2019
-
merci !!!
Commenter la réponse de Any--Ly
Messages postés
19260
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 décembre 2019
5943
0
Merci
C'est vraiment du préavis qu'il est question ? car ni la démission pour suivit de conjoint(qui reste une démission normale) ni la rupture conventionnelle (qui comprends plusieurs semaines de démarches) ne vous permettront de partir beaucoup plus tôt que la démission normale.
Par contre, à la fois rupture conventionnelle et démission légitime (dont celle pour suivit de conjoint) permettent de bénéficier du chômage.
Pour gagner du temps, la démission pour suivit de conjoint nécessite au minimum un pacs. Pas d'être simplement 'amis'.

Maintenant concernant le préavis de démission. Comme l'a dit Any-Ly, il suffit de 'demander' à votre employeur de vous en libérer (ou au moins de le réduire). Je dis demander, mais dans les faits vous tenterez d'imposer cette réduction à votre employeur.

Si l'employeur est réticent, alors il reste la solution illégale. Une fois annoncé votre préavis, vous venez plus au travail.
L'employeur pourra alors décider de vous assigner au prud'homme, et demander des dommages et intérêts.
Si vous avez une vraie raison de réduire ce préavis, ça reste généralement rentable de payer ses dommages et intérêts.
Surtout que les employeurs portent au final rarement l'affaire au prud'hommes.
C'est pour ça que plus haut je vous parle d'imposer cette réduction de préavis. A vous de faire comprendre à votre employeur que ce sera comme ça de toute façon, et qu'il peut choisir de négocier pour que ça se passe bien, ou faire l'autruche et ça se passera mal.

Par contre, si votre objectif est de vous inscrire à Pole emploi... faudra quand même attendre les deux mois. Et faudra retourner voir votre employeur pour récupérer les documents permettant votre inscription.

patitou@@
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 30 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2019
-
merci beaucoup pour votre réponse très détaillée ..... c'est vraiment le préavis qui m'embête .... car si je trouve un travail en province : c'est bien souvent avec embauche immédiate !!!! mon objectif n'est absolument pas pôle emploi !!!! c'est plutôt quitter la région parisienne et me rapprocher de ma famille !!!!
cordialement
dna.factory
Messages postés
19260
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 décembre 2019
5943 -
c'est bien souvent avec embauche immédiate !!!!
Votre objectif, c'est de trouver un emploi pour les deux mois à venir, ou pour les 5 ou 10 ans à venir.

Si un employeur n'est pas capable de vous attendre deux mois, ça veut dire qu'il a plus besoin de vous dans le mois à venir que dans les années à venir.
Et dans ces conditions, il aura moins d'hésitation à mettre fin au contrat de façon anticipée.

Un bon employeur acceptera toujours qu'un candidat qu'il débauche ne sera pas disponible. Et un bon employeur aura tendance à supposer d'un candidat qu'il débauche qu'il est plus compétent qu'un candidat dispo de suite parce que au chômage depuis plusieurs mois (que ce soit vrai ou pas).

Donc un employeur qui ne peut pas m'attendre la durée de mon préavis, et bien je n'en veut pas de toute façon, et ce que ce soit en province ou à Paris.
patitou@@
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 30 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2019
-
Vous avez surement raison ....
Merci beaucoup!
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une