Non remboursement d'un trop perçu APL par agence immobilière

- - Dernière réponse :  Justdouby - 28 nov. 2019 à 04:25
Bonjour,
Ma fille occupait un appartement en location par l'intermédiare d'une agence. Cette agence touche diectement les APL dues. Ma fille souhaite quitter l'appartement le 31/10/2019, nous envoyons le préavis en recommandé avec AR 3 mois avant. L'agence nous appelle en Aout, elle souhaite récupérer l'appartement le vendredi 30 Aout car l'agence ne travaille pas le samdi 31 Aout ( dernier jour du mois) et il y a un nouveau locataire qui arrive l'après midi meme ! Ma fille n'occupant plus l'appartement nous donnons aimablement notre accord à l'agence. Lors du solde de tous comptes, l'agence nous déduit le montant APL du mois d'aout !! Malgré plusieurs mails + un recommandé avec AR l'agence refuse de nous rembourser! Le directeur de l'agence me dit avoir effectivement touché l' APL du mois d'aout et ne meme pas devoir le rembourser à la caf !!!! aujourd'hui plus personne ne me répond, je trouve cette pratique particulièrement scandaleuse, à qui pourrais-je m'adresser pour règler ce litige?
Merci beaucoup
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 25 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2019
0
Merci
Si il y a un trop perçu, vous devrez rembourser la caf. La caf paie avec un mois de retard donc cela est logique.
Bonjour,

D'après le témoignage il ne s'agit pas d'un trop perçu caf mais que l'agence a trop perçu l apl auquelle sa fille y avait le droit lors de sa location et n'a pas été remboursée.
Cordialement
Commenter la réponse de Chrisbenmz59
0
Merci
Bonsoir,

J'ai rencontré (pb en cours de resolution) exactement le même problème, à croire que c'est la même agence lol.
Sauf que de mon côté je suis toujours locataire et l'agence a perçu mon apl depuis juillet et ne rembourse pas malgré les relances comme vous.
J'ai eu donc des conseils juridiques et je vous les transmet à mon tour.
Le mieux,madame c'est:
- ou vous vous adressez directement au directeur agence, voire sinon vous appeler le siège directement de l'organisme de cette agence, afin de signaler le problème et de trouver ( qu' ils vous trouvent) une solution rapide (10 jours maxi c'est votre droit) pour que votre fille soit remboursée.
- Si cela n'est pas possible, vous appelez votre caf et dénonçait les faits par téléphone et mail ou courrier si besoin. La caf fera sûrement les comptes avec eux et peut-être t vous aider. Ils vous le diront.
- Sinon vous pouvez faire aussi appels à une assistante sociale, ou au médiateur de la caf.
- Si l amiable n'est pas possible, vous pouvez saisir directement le tribunal ou porter plainte.
Bon courage et je vous souhaite bonne résolution de votre problème.
Cordialement.
Je précise que je suis située en haut de france (nord pas de calais).
Si cela peut vous aider
Commenter la réponse de Justdouby
Dossier à la une