Paiement total d'une cuisine à la livraison avant la pose

- - Dernière réponse : gt.55
Messages postés
10590
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
- 18 nov. 2019 à 16:44
Bonjour,
J'ai commandé une cuisine il y a quelques mois et celle-ci doit etre livrée entre le 25 et 29 novembre 2019, la pose est prévue les 2 et 3 décembre 2019. J'ai payé un acompte de 30% à la commande . Le bon de commande précise que le solde (meubles + pose) doit etre payé à la livraison. En naviguant sur les différents forums, j'ai lu que l'obligation de faire payer la totalité avant que le service soit entièrement rendu (pose réalisée après paiement) pouvait être considéré comme une "clause abusive". Suis je en droit de refuser de payer le prix de la pose avant exécution des travaux ?
Merci pour votre réponse.
JC
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
approuvée par Andy31200 le 18 nov. 2019
Messages postés
14848
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2019
6058
5
Merci
Bonjour,

Le bon de commande est un contrat et doit être respecté...mais perso je vous déconseille de solder à la livraison, il y aura toujours un souci ou une pièce manquante..

Puisque vous avez payé 30 % à la commande, payez 30 % à la livraison et le solde APRES installation donnant toute satisfaction.

Dire « Merci » 5

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24708 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Marley-18
Messages postés
28763
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 novembre 2019
6787
3
Merci
Bonjour

Le Contrat a effectivement été signé.. Cependant si une clause est jugée 'abusive' alors cette clause serait nulle et non avenue.

Référence:

Réponse du Ministère de l'économie et des finances
publiée dans le JO Sénat du 17/01/2013 - page 160

La Commission des clauses abusives a considéré dans sa recommandation n° 82-03 concernant les contrats d'installation de cuisine comme abusive la clause qui prévoit un échelonnement des paiements excédant la valeur des prestations successivement exécutées.
Par ailleurs, dans le secteur de l'installation de cuisine équipée, la jurisprudence considère qu'exiger que la totalité du prix soit réglée au moment de la mise à disposition des éléments qui restent à poser revient à priver le consommateur d'opposer à la société l'exception d'inexécution alors même que les éléments livrés présenteraient des défauts ou non-conformité ou ne seraient pas susceptibles de remplir leur destination. Dans ces conditions, les dispositions incriminées confèrent ainsi à la société un avantage excessif qui n'est pas justifié par un motif légitime (jugement du tribunal de grande instance de Grenoble du 29 janvier 2001). Ainsi, le paiement de l'intégralité du montant dû avant le début de la prestation paraît excessif et entraîne un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties au contrat puisque le consommateur se voit contraint d'exécuter l'intégralité de son obligation de paiement alors
que le professionnel n'a exécuté aucune de ses obligations et qu'en outre, il a déjà perçu un acompte. Dans ces conditions, la clause prévoyant le paiement anticipé intégral de la cuisine équipée à la commande est donc susceptible d'être considérée comme abusive par le juge au sens de l'article L. 132-1 du code de la consommation et dès lors déclarée nulle et non écrite.

A+
Marley-18
Messages postés
14848
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2019
6058 -
Dans ces conditions, la clause prévoyant le paiement anticipé intégral de la cuisine équipée à la commande est donc susceptible d'être considérée comme abusive par le juge au sens de l'article L. 132-1 du code de la consommation et dès lors déclarée nulle et non écrite.

NICKEL.
gt.55
Messages postés
10590
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
2319 -
"A la commande", ce n'est pas la même chose que "à la livraison"...
Commenter la réponse de Afrikarnak
Messages postés
10590
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
2319
0
Merci
Bonjour,

Puisque c'est bien stipulé sur le contrat que vous avez signé (Bon de Commande), c'est légal...
Ne pas payer à la livraison serait contraire aux obligations auxquelles vous avez souscrit !

Cdt

Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
18183
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2019
6562
0
Merci
Bonjour
Certains cuisinistes (que je ne citerai pas) contournent le problème en faisant signer 2 contrats :
a/ commande du mobilier
b/ commande de la pose
et ainsi vous êtes marron si jamais il y a un souci à la pose....
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une