L'enfer de la colocation [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 14 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
- - Dernière réponse : Valenchantée
Messages postés
20646
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
- 14 nov. 2019 à 15:10
Bonjour,
Mon fils vient de se séparer de sa compagne. Ils louaient un appartement ensemble. Mon fils vient enfin de trouver un autre logement et a envoyer sa lettre de résiliation par LR avec AR à l'agence immobilière.
Il a pu bénéficier d'un mois de préavis (dossier monté par une assistance sociale ) car il est au chômage actuellement. Le mois de préavis vient de s'achever mais lorsque mon fils a voulu rendre les clés à l'agence, cette dernière a refusé de les récupérer en lui disant qu'ils devaient partir tous les deux ou pas du tout. ( A noter que mon fils a bien reçu le retour de l'AR mais aucun courrier de la part de l'agence). L'ex compagne avait fait un courrier pour demander une modification de bail à son nom seul. Pas de réponse mais refus "oral" prétextant qu'elle ne pourrait pas régler le loyer. Il faut signaler aussi que l'ex de mon fils est sous tutelle avec 3 enfants placés et que jusqu'à présent c'est cette tutelle qui gère toutes les dépenses dont le loyer. Mon fils a essayé de la contacter et de la rencontrer mais refus de la tutelle qui fait la sourde oreille. Je pense que étant donné que c'est elle qui gère tout l'argent, elle est bien placée pour savoir si sa protégée a les moyens de garder l'appartement. Toujours est-il que mon fils se trouve dans une situation plus que difficile et sombre dans la dépression. A signaler également que l'ex vit depuis plusieurs mois chez un autre compagnon et ne s'occupe absolument plus de l'ancien appartement où il ne reste que ses rares affaires. Merci d'avance pour votre aide.
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
approuvée par Andy31200 le 14 nov. 2019
Messages postés
20646
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
4260
2
Merci
Bonjour,

Votre fils doit remettre les clés à l'agence ou les envoyer par lettre recommandée AR (c'est prévu par la loi du 6 juillet 89), en se dépêchant car le mois de préavis est passé et ne pas rendre les clés fait que la location perdure.

L'agence raconte n'importe quoi ! Vous imaginez bien que la loi n'obligerait pas 2 personnes à continuer à vivre ensemble contre leur gré !

Si votre fils a donné son congé dans les formes à l'agence : par lettre recommandée AR, avec donc 1 mois de préavis, il part, c'est tout. Comme il reste, même en théorie, quelqu'un dans le logement, il n'y a pas d'EDL.

La seule chose, c'est que, s'il existe une clause de solidarité dans le bail unique qu'ils ont signé tous les deux, il restera solidaire des dettes locatives pendant encore 6 mois après le préavis. Cela ne signifie pas qu'il doit continuer à payer le loyer pendant 6 mois mais cela signifie que si son ex ne paie pas, le bailleur peut se retourner contre votre fils pendant 6 mois.

Je précise que quand il s'agit d'une vie de couple, il n'y a pas colocation. C'est une location.

Cordialement,

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24708 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Valenchantée
Messages postés
14733
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
7 décembre 2019
6004
1
Merci
Bonjour,

Qu'il contacte un huissier, celui-ci ira remettre les clefs officiellement.
Commenter la réponse de Marley-18
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 14 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2019
0
Merci
Rebonjour,
Je vous remercie pour votre réponse rapide. Le problème réside toujours dans le fait que mon fils a voulu rendre ses clefs deux fois déjà et toujours refus de l'agence le les accepter et mon fils ne veut pas bien sûr déposer les clefs sans avoir un reçu. Donc on tourne en rond. Sur sa lettre recommandée il avait bien stipulée que conformément à la loi, il restait solidaire pendant six mois.
Il a même pensé à renvoyer ses clefs par colis recommandé mais il ne sait pas s'il en a le droit et même si l'agence acceptera le colis ! Merci
Valenchantée
Messages postés
20646
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 décembre 2019
4260 -
Ben donc recommandé AR ou huissier comme vous le dit Marley. Les deux sont autorisés par la loi. Si l'agence refuse le recommandé, c'est son problème. Par contre, il faudra que votre fils garde le recommandé fermé s'il lui est retourné.
Commenter la réponse de Lynette0350
Dossier à la une