Mon voisin, en tord, veut porter plainte contre moi. [Résolu]

Signaler
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 12 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
21 avril 2020
-
Messages postés
36633
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 juillet 2020
-
Bonjour à tous,

Je pose ma question et mon problème ici en espérant avoir une réponse rapide.

Âgé de 23 ans, j'habite en appartement depuis 1 an et demi, loué par mon ancien patron. Il y a eu 3 personnes différentes au dessus de moi auparavant. Tout allait bien jusqu'à ce qu'un jeune chauffeur routier n'arrive. Soirées alcoolisées sur fond de musique très puissante, cris et sauts à répétition. Ma télé accrochée au mur en est tombée, avec ma copine nous ne dormions plus. Nous avons tenté de discuter avec sans succès. Il écoute, répond dans notre sens puis recommence. Nous avons fait constater un nouveau débordement par la gendarmerie. Le gendarme n'a pas apprécié leur bruit d'ailleurs. Cela a malgré tout repris. J'ai donc rédigé une lettre en explication qu'un dépôt de plainte allait être fait avec des témoins car nous avons été obligés de dormir à 1km d'ici chez ma belle mère tant les soirées étaient invivables. Fatigue au travail, manque de sommeil récurrent, décalage horaire et agressivité se sont emparés de moi et de mon amie. La fameuse lettre, je l'ai prise en photo. J'y expliquais ne plus vivre décemment à cause de lui malgré nos rappels. J'ai aussi précisé que j'étais honnête mais qu'après avoir entendu des menaces, s'il voulait réellement aller dans le côté tête à tête, j'étais là (mots en aucun cas menaçants).

Il a décidé de partir, optant pour une maison, fêtard de nature, il a préféré partir avant de réelles débordements. Cependant, alors qu'il a quitté les lieux, sa mère a contacté mon propriétaire ce matin, le menaçant de déposer plainte contre moi en souhaitant demander un préjudice moral pour son fils soit disant déclaré dépressif depuis cette histoire.

Je souhaite donc savoir si cela est possible et si je risque réellement d'être convoqué au tribunal. Sachant que mon ancien collègue est témoin de ma fatigue accumulée lors de mes journées de boulot, ma belle mère témoin puisqu'elle nous a fait venir quelques nuits et mon autre voisin témoin car ses petites ne pouvaient pas dormir et pour finir mon propriétaire témoin de mes messages et appels de demande d'arrêt de ces soirées usantes.

Je précise que je ne l'ai jamais menacé ni par écrit, ni physiquement, ni oralement, que nos échanges verbaux ont quand même été courtois et respectueux et que pour quelqu'un en dépression, il a fait la fête avec des amis en commun, dans sa nouvelle maison, le week-end dernier.

Désolé du pavé, merci de vos réponses.

2 réponses

Messages postés
36633
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 juillet 2020
2 370
Salut

Aucun risque pour vous, dormez tranquillement.
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 12 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
21 avril 2020

Je précise que sa mère a aussi signalé au propriétaire que soit-disant son fils a vu un docteur qui l'a déclaré dépressif à cause de cela.. Je compte voir mon médecin demain car je n'ai plus de sommeil depuis sa venue d'ailleurs
Messages postés
36633
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 juillet 2020
2 370 >
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 12 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
21 avril 2020

Au patron de qui ? De votre ancien voisin ? C'est leurs histoires entre eux, ne vous en préoccupez pas.
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 12 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
21 avril 2020

Oh excusez-moi, je me suis melangé car mon ancien patron c'est justement notre propriétaire donc le réflexe était de dire "au patron"
Messages postés
36633
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 juillet 2020
2 370 >
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 12 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
21 avril 2020

Ah. Ben je dirais aussi que ce que sa mère dit à votre propriétaire n’a pas à être une préoccupation pour vous.
Messages postés
28639
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2020
1 140
bonsoir
bah, réponse non juridique, menacez de demander à son employeur d'utiliser l'éthylotest à son embauche.
ça devrait calmer
méthode éprouvé , et 0 € de frais juridique
Dossier à la une