Servitude inexistante

-
Bonjour,
Avec mon compagnon nous avons acquis un terrain en juillet, (terrain qui est né d'un division et qui avait été au préalable acheté par quelqu'un d'autre qui n'a pas obtenu le permis de construire souhaité et donc l'a revendu).
Le problème c'est que l'on vient de découvrir que la canalisation d'eau potable de la maison du voisin passait sur notre terrain jusqu'au centre d'ailleurs). Nous avions contacté le notaire et il n'existe aucune servitude sur ce terrain il est d'ailleurs remonté aux actes jusqu'à la division et jamais il n'a été mentionné de servitude. Le premier propriétaire a fait sa division puis a revendu la maison et le terrain a deux acheteurs différents aucun d'entre eux n'avait connaissance de cette canalisation.
Ma question est simple si nous n'arrivons pas à trouver d'accord à l'amiable avec notre voisin pour qu'il modifie le parcours de son arrivée d'eau (ce qui est aujourd'hui faisable sans servitude) qu'est-ce que l'on peut faire ? Légalement vu que cette servitude n'existe pas pouvons-nous risquer d'endommager la canalisation du voisin sans risque de punition judiciaire ?
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
approuvée par Andy31200 le 29 août 2019
Messages postés
289
Date d'inscription
lundi 7 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
20
2
Merci
Bonjour,

Cela correspondrait à une servitude continue non apparente qui n’entre pas dans le cadre des articles 692 à 694 du Code civil (https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=9DA7B36723AB3360101A1718DE1544EC.tplgfr26s_1?idSectionTA=LEGISCTA000006150127&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20190829%29.

Prenez connaissance de lien qui émane de la Cour de cassation (https://www.courdecassation.fr/publications_26/rapport_annuel_36/rapport_2004_173/deuxieme_partie_tudes_documents_176/tudes_diverses_179/recente_cour_6400.html ).

Allez au « II. Les adaptations de la servitude à la vie moderne », puis au « B. L’assouplissement des règles régissant l’acquisition et l’extinction des servitudes » et au « 1. L’acquisition des servitudes par destination du père de famille » et n’en retenir, sans le sortir de son contexte, que ce qui vous sera utile (l’article 692 englobant l’article 693) : « Il est désormais acquis que chaque texte a son propre domaine d’application : l’article 692 vise le cas où l’aménagement, établi ou maintenu par le propriétaire commun, correspond à une servitude apparente et continue ; l’article 694 s’applique en revanche aux servitudes apparentes mais discontinues. »

Alors que, n'ayant pas de signe apparent, l’on revendiquerait une servitude non apparente continue qui ne rentre pas dans les conditions des articles 692 à 694 du Code civil.

Donc vous proposez au voisin deux solutions : soit il se branche au réseau par un autre chemin hors votre terrain ; soit vous convenez d’une servitude conventionnelle mais que cela lui coutera plus cher vu les contraintes que cela vous imposerait : impossibilité de construire où bon vous semble, possibilité que vous endommagiez la conduite, etc…

Un préjudice est souvent inestimable à cause des contraintes sur la jouissance d’un bien que cela peut engendrer.

Donc voir avec un conciliateur ; si pas d’accord le tribunal en vous basant sur la jurisprudence et sur ce rapport de la Cour de cassation sur les servitudes.

Cdt.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24847 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de JPRP64
Messages postés
5436
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
1750
1
Merci
Bonjour
Il<s'agit d'une servitude de tréfonds qui ne peut s'établir que par titre.
Vous demandez à votre voisin de vous présenter le titre constitutif de cette servitude dans le délai de quinze jours. En l'absence de suite favorable de sa part, vous l'assignez pour faire reconnaitre l'absence de servitude et ordonner la suppression de l'installation sous astreinte.
Voilà pour la partie juridique. Assurez -vous toutefois qu'il ne peut pas bénéficier de l'art 682 (terrain enclavé).
Si vous voulez composer avec lui (accord amiable) faites-lui comprendre ce qu'il risque au plan judiciaire si vous ne trouvez pas d'accord. Personnellement je vous déconseille la servitude conventionnelle.
Merci pour votre réponse. Je vous confirme que le terrain n'est pas enclavé et qu'il possède un accès direct sur rue.
Je me permets de vous solliciter de nouveau concernant les risques au plan judiciaire... Quels sont-ils ?
S'il ne respecte pas les délais pour la suppression de l'installation devons-nous attendre un quelconque jugement pour lancer les travaux de construction ?
Cdlt
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
5436
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
1750
1
Merci
Vous devez engager une action en référé. Voyez un avocat à cet effet.
JPRP64
Messages postés
289
Date d'inscription
lundi 7 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
20 -
Cela ne sert à rien de demander au voisin un titre de servitude puisque le notaire n'a rien trouvé, sinon pour la forme et lui mettre la pression, vu que ce n'est que si l'acte, du propriétaire du soi-disant fonds servant, fait référence à un titre récognitif de servitude.

Le cas est simple les deux fonds ayant appartenu au même propriétaire c'est lui qui a mis en l'état ; sauf que cela ne peut être qu'une servitude non apparente continue qui ne peut pas être imposée par quelques moyens que ce soient.
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
5436
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
1750
0
Merci
N'importe quoi!
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une