Colocation non déclarée

- - Dernière réponse :  Pat - 29 août 2019 à 21:28
Bonjour,
Une amie propriétaire d'un appartement divorce. Elle rachète la part de son ex mari. Je vis chez elle et avec elle, lui verse un loyer et aucun bail a été rédigé. Quels sont les risques qu'engendrent une telle situation ? Je vous remercie.
Afficher la suite 

5 réponses

Messages postés
19392
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 septembre 2019
3964
0
Merci
Bonjour,

Vous payez pour louer votre propre chambre chez l'habitant ou vous dormez dans le même lit que votre "amie" ?

Autrement dit : vous avez une vie commune ou chacun votre vie ?
Cdlt

Val
Pour avoir une bonne réponse, il faut déjà poser la bonne question !
Commenter la réponse de Valenchantée
0
Merci
Mais oui, une bonne question s'impose.. je dors dans une chambre et non dans le même lit. Toutes mes excuses.
Valenchantée
Messages postés
19392
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 septembre 2019
3964 -
Donc, il s'agit bien d'une colocation et il s'agit bien d'un loyer.

Tout loyer perçu est un revenu qui doit être déclaré aux impôts.

En plus, il faudrait faire le calcul mais il se pourrait fort qu'elle soit exonérée pour cette "chambre chez l'habitant".

Voir conditions : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/questions/je-souhaite-louer-une-partie-de-ma-residence-principale-en-location-meublee
Commenter la réponse de Pat
0
Merci
Une petite explication, vous me parler d'exonération. De quelle exonération s'agît-il ?
Valenchantée
Messages postés
19392
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 septembre 2019
3964 -
d'impôt, bien sûr ! ... sur ces revenus que sont les loyers ...

je ne sais pas comment car je ne suis pas dans les petits papiers du Fisc mais si celui-ci s'aperçoit qu'elle n'a rien déclaré, il pourrait lui tomber dessus ...
Commenter la réponse de Pat
0
Merci
bonjour, Ce n'est pas une colocation. Il y a une propriétaire qui par définition n'est pas locataire, et une locataire.

Et c'est bien une chambre chez l'habitant, donc pas d'impôt à payer.

Par contre, vous n'êtes pas dispensée de prendre une assurance.

ça reste une situation provisoire. Il n'est pas certain que vous pourrez y rester de nombreuses années, si un jour il y a lassitude ou mésentente.
djivi38
Messages postés
28166
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 septembre 2019
5697 -
bonjour,

je suis d'accord, c'est bien une location d'une chambre chez l'habitant puisque l'"habitant" est propriétaire.
En revanche, pas d'accord niveau assurance :

https://www.allianz.fr/assurance-habitation/conseils-pratiques/loger-quelqu-un-chez-soi/
Extrait :

"Loger un hôte dans une pièce de sa maison
Assurance habitation :
Pour le locataire : aucune règle n'impose au locataire d'un meublé de souscrire une assurance habitation, contrairement à un logement vide. Le propriétaire peut cependant lui demander une attestation d'assurance avant la remise des clefs voire même l'imposer dans l'une des clauses du bail. (...) "

cdt.
Valenchantée
Messages postés
19392
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 septembre 2019
3964 -
Oui, c'est vrai : ce n'est pas une colocation puisque c'est une chambre chez l'habitant ...
Commenter la réponse de marc
Commenter la réponse de Pat
Dossier à la une