Litige entre bailleur et locataire

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
26361
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2019
- 6 juil. 2019 à 00:00
Bonjour,
Je loue un logement depuis juillet 2017. Suite à une fuite d'eau datant de novembre 2018. Nous n'avons pas pu se laver chez nous durant 4 mois. Aucun dédommagement à eu lieu donc avec mon colocataire nous avons décider de ne pas payer un loyer pour dédommagement. Suite à cette décision, le conjoint de notre propriétaire (qui n'a aucuns droits sur la maison) est venu chez nous et à agressé mon collocataire verbalement. Avant que cela en vienne en main nous avons appelé nos parents pour calmer la situation. Depuis je me sens très mal dans le logement. Nous avons donc prit la décision de partir. Nous avons demandé cordialement à notre propriétaire de nous laisser 1 mois de préavis seulement, chose quelle à refusé. Je vais donc demander à mon médecin si un certificat est possible pour les raisons ci dessus.
Suis-je dans mon droit de faire ça ? Mon propriétaire à t-elle un recours pour contester le certificat médical ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
3190
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2019
855
1
Merci
Bonjour
Vous demandez si vous êtes dans votre droit de demander à votre médecin d'établir un certificat médical de complaisance pour tromper votre propriétaire ?

Non.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22771 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de GKLONE
Messages postés
26361
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2019
5080
1
Merci
bonsoir,

"nous avons décider de ne pas payer un loyer "
Vous êtes en tort :
Article 7 LOI du 6/7/1989 [ art. modifié par LOI n°2018-1021 du 23 novembre 2018 - art. 64 (V)]

<< Le locataire est obligé :
a) De payer le loyer et les charges récupérables aux termes convenus>>


"le conjoint de notre propriétaire (qui n'a aucuns droits sur la maison)"
Vous avez tort : les conjoints sont solidaires.

"Nous avons donc prit la décision de partir."
C'est tout à fait votre droit.
Donnez votre congé - en respectant le préavis adéquat, différent selon le type de location et éventuellement la localisation géographique du logement -, faites l'EDLS avec votre bailleur et rendez vos clés.

cdt.

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22771 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de djivi38
0
Merci
Non pas du tout. Mon médecin connaît ma situation je me rend malade à cause de mes propriétaires. Je demande seulement si un certificat de mon médecin qui explique que je suis en dépression du aux différents litiges rencontre avec mes propriétaires est accepté et si il peut être conteste ?
djivi38
Messages postés
26361
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2019
5080 -
Trop facile ! Tout le monde serait en dépression pour avoir un préavis réduit !!
NON, la dépression n'est pas un motif de préavis réduit à 1 mois.
Commenter la réponse de Mimi1108
Dossier à la une