Ehpad maltraitance

-
Bonjour ma mère est à l’ehpad xxxxxxxxxxx m’a soeur et moi avons relevé des dysfonctionnements graves le directeur nous a fait raccompagner à la sortie avec interdiction de revenir voir notre mère
Notre mère a une démence sénile et a eu un avc elle ne dit pas manger seule ni se déplacer avec ma soeur nous sommes allées tous les jours depuis quelques temps pour la faire manger elle mets parfois une heure et demi pour manger nous la promenions en fauteuil roulant dans l’ehpad. Le personnel ne peut pas faire cela sans nous ma mère va mourrir et sans que nous l’ayons revue. Que pouvons nous faire elle va mourrir
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
9749
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mai 2019
3948
0
Merci
Bonjour,

Le personnel hospitalier en a marre que les autres viennent leur radoter toujours les mêmes choses, en insinuant qu'ils font mal leur travail pour des faits dont ils ne sont pas responsables. C'est comme dire à un boucher qu'il est mauvais car le pain qu'il vend pour ses toasts, vous vous ne le trouvez pas bon.
Une fois, dix fois, cent fois, la tolérance a ses limites. Chacun son travail. Vous vous faites le boulot de la famille, eux ils font le travail hospitalier. A cause de votre volonté de vous immiscer dans le rôle de l'autre, vous exacerber les tensions et voilà le résultat. On arrive a une situation telle que l'on ne veut plus de vous.

L'AVC, avec la lenteur dans toutes les actions du quotidien je connais, la difficulté à se mouvoir aussi, même l'incapacité de se nourrir, la perte partiel de la vision, et les troubles de la communication., c'est bon j'ai donnée

Si vous estimez que l’hôpital n'est pas bon, vous ramenez votre mère chez vous (ou dans tout autre domicile adapté) et vous vous chargez des soins vous même. Vous avez droits à des aides quotidiennes pour que des personnes interviennent au domicile (plusieurs heures tous les jours) pour s'occuper de votre mère.
Faites un dossier avec l'assistante sociale.

Personnellement, on a fait le choix du retour à domicile (trop jeune de tout façon pour un ehpad). Cependant vous vous rendrez vite compte que bien qu'avoir un chez soi est plus serein, le suivi (dont vous vous plaignez déjà) est encore plus amoindri.

CB

Commenter la réponse de hoquei44
Dossier à la une