Proposition d'achat d'un terrain. PROBLEME avec acheteur.

Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 26 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2019
-
Bonsoir,

Je vend un terrain constructible, une proposition d'achat nous a été faite en mai 2016.
j'ai signé cette proposition d'achat en juin 2016 sans aucune date de délai de retraction.
néanmoins il est stipulé que cette offre est soumise a la signature du compromis avec les close suivante :

1 Obtention du permis de construire purgé de tout recours
2 Obtention du financement.
3 Aucun depot de garantie


Malgré plusieurs entretiens avec notaires, entre mai 2016 et septembre 2018, nous n'avons toujours pas signé a ce jour un compromis de vente avec ce potentiel acheteur.

Après plus de 6 mois sans nouvelles de sa part, entre septembre 2018 et avril 2019.
nous recevront ce jours un LRAR, qui nous demande un RDV de signature à une date très rapprochée avec notre notaire.
RDV demandé a notre notaire par les avocats du potentiel acheteur.

Et dans le cas ou je ne voudrais plus vendre le terrain, une action en justice serai engagée contre moi (vendeur)

Apres plus de 3 ans, suite a la signature de la proposition d'achat, l'acheteur n'a déposée AUCUN permis de construire.

Qu'elle sont mes droits si je ne souhaite plus vendre a cette personne a ce jours?

D'avance je vous remercie.

Respectueusement.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Messages postés
96
Date d'inscription
vendredi 13 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 avril 2019
22
0
Merci
L’offre d’achat devient caduque dans votre cas à l’issue d’un délai raisonnable. Le délai raisonnable s’apprecie par les juges du fond c’est une notion subjective. Pour moi 3 ans me paraît être un délai déraisonnable rendant l’offre caduque et vous déliant par conséquent de celle-ci mais ça ne tient qu’à moi (notaire stagiaire)

Je pense qu’il laisse sous entendre l’action en justice pour vous mettre la pression mais ce sera une procédure longue, trèèès incertaine et coûteuse pour lui. Vous pouvez rappeler à cette personne l’article du Code civil disposant cette règle ( du délai raisonnable d’une offre, article 1117 du Code), et lui dire que s’il tient vraiment à saisir la justice vous demanderez une condamnation aux dépens s’il est débouté pour vous rembourser de vos frais. Avant cela je pense qu’il peut être prudent de saisir un conciliateur.
kelsen15
Messages postés
96
Date d'inscription
vendredi 13 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 avril 2019
22 -
d’autant plus que le prix a probablement bcp augmenté en 3 ans pouvant le rendre lésionnaire empêchant la vente au prix indiqué dans l’offre
Commenter la réponse de kelsen15
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 26 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2019
0
Merci
@kelsen15, Bonsoir et merci.

Je vous remercie pour votre réponse rapide.
C'est bien ce que je pensais 3 ans c'est très long pour la signature d'un compromis... je pense qu'il voulais gagner du temps et au final il en a perdu... je precise que c'est un promoteur.

Je prend note de vos remarque pour le code 1117 du code, ainsi que le prix du terrain pouvant augmenté considérablement en 3 ans.

Je suis preneurs d'autres remarques si d'autres personnes en ont.

bonne soirée.
Commenter la réponse de etquionest2F
Messages postés
3910
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2019
1157
0
Merci
Bonjour
S'il ne s'agit pas d'un promoteur, le délai n'est pas raisonnable.Mais il est trop tard pour vous pour faire annuler cet accord, l'acquéreur ayant agi pour la signature de l'avant-contrat.
etquionest2F
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 26 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2019
-
Bonjour et merci @Ulpien1

L'acheteur du terrain est bien un promoteur, néanmoins nous avons signé la proposition d'achat pour la signature dans la foulé du compromis de vente, qui n'as depuis juin 2016 jamais été signer, par manque de volonté de celui-ci.
nous lui avons laisser 2 ans et demi pour la signature du compromis, depose du permis, et rien a été fait a ce jours.

Etes vous certain que nous n'avons pas dépasser le délai raisonnable comme le stipule @kelsen15 ?

La signature d'un compromis peut ce faire en 1 semaine a 15 jours.... 2 ans et demi je trouve ca très long.

merci pour vos remarques.
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
3910
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2019
1157
0
Merci
Bonjour
Pour un promoteur le délai raisonnable est différent. Il n'est pas rare que ce délai atteigne normalement deux ans , voire parfois plus. Si le sous-seing privé ne comporte aucune date extinctive, les juges tiendront compte des difficultés rencontrées éventuellement pour la vente des lots, d'où la limite de trois ans peut être atteinte. En toit état de cause , seul un tribunal peut annuler votre accord.
Pour le délai raisonnable, il faut toujours distinguer le promoteur du particulier, et ce pour des raisons économiques.
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une