Condamné a rembourser des fausses factures

Signaler
-
 Zaza -
Bonjour,
suite à 1 délit, ( fausses factures a ma mutuelle, j ai ete condamné an Avril 2018 a remboursé cette somme (6200€) a l organisme.
pour cela, j ai établi 1 échéancier que j ai respecté pendant 4 mois. puis je n ai pas pu le payer car j ai une perte de salaire importante, divorce en cours, perte d emploi...bref..la catastrophe financiere.
un huissier m a adressé un courrier poue que je regle immédiatement la dette..car il y a 1 titre executoire.

seulement, j ai aucune possibilité de verser quoi que ce soit dans l immédiat. je suis locataire, je n ai pas de véhicule,aucun biens de valeur, et ai 2 enfants a charge...

je voulais savoir quelle est la duree de validité d un titre executoire svp?...si je ne peux pas payer, je risque quoi?..

Merci d avance pour votre aide

3 réponses

Messages postés
26052
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
7 852
bonjour,
un titre exécutoire est valable 10 ans..... Le mieux serait de faire un dossier de surendettement a la BDF qui établirait un plan d apurement de vos dettes en fonction de vos rentrées et sorties, et surtout stopperait toutes actions des huissiers et les saisies possibles.

Cordialement
Messages postés
26052
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
7 852
merci Sleepy, mais je n etais pas certaine, car pour moi seuls les DI etaient exclus des dossiers de surendettement pas la dette en elle meme.
Bonne journée
Messages postés
16085
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
6 août 2020
4 136
ce serait peut être discutable, si après une condamnation pénale
la mutuelle avait engagée une procédure civile pour remboursement de l'indu.

mais, à moins que l'intervenant n'indique le contraire
à mon avis, la somme qu'il doit rembourser c'est la condamnation aux DI lors de la procédure pénale
Messages postés
26052
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 décembre 2019
7 852
je m endormirai moins neuneu ce soir. Merci
Messages postés
5093
Date d'inscription
samedi 11 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2020
2 587
bonjour à tous,
J'ai trouvé une réponse dans la circulaire suivante:
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/12/cir_42842.pdf
En voici un extrait: " Les dettes alimentaires et les réparations pécuniaires allouées aux victimes dans le cadre d’une condamnation pénale ainsi que les dettes frauduleuses envers les organismes de protection sociale sont exclues, sauf accord du créancier, de toute remise, rééchelonnement ou effacement.Dans tous les cas, les amendes pénales sont exclues de toute remise, rééchelonnement ou effacement."
Dans le cas qui nous occupe je doute fort que l'organisme mutualiste accorde la moindre remise de dette...
Cordialement
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 6 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mars 2019

merci a tous pour vos réponses. je n ai pas pu vous répondre plus tot car mon telephone buggait.
donc si j ai bien compris, le titre executoire est valable 10 ans..
Bonjour,

la duree de validité d un titre executoire svp?

Valable 10ans.
Les risques: saisie de vos biens, de vos ressources, de vos comptes bancaires, fichage banque de France…...
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 6 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mars 2019

merci Tournesol pour votre réponse
bonjour j'ai a peu pres la meme histoire sauf que la mutuelle n'a pas porter plainte car j'ai rembourser les 500e. mais l'ostéopathe des factures en question a deposer plainte contre moi pour avoir modifier les dates .que va t'il m'arrivé vais je aller en.prison ? la police va t'elle venir chez moi??
Messages postés
714
Date d'inscription
vendredi 30 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mars 2019
104
Prison NON.
Bonjour comment votre histoire s’est-elle terminé svp? Je suis dans le même cas et l’ostéopathe vient de m’appeler pour me dire qu’il avait porter plainte.
Dossier à la une