Lettre huissier contentieux FEDEX/INTRUM

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 mars 2019
Dernière intervention
4 mars 2019
- - Dernière réponse : Marley-18
Messages postés
9177
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
25 mars 2019
- 4 mars 2019 à 20:21
Bonjour à toutes et à tous,

Je me permets de venir vous demander conseil au sujet d'une lettre de mise en demeure que je viens de recevoir de la part d'un huissier de justice.

Afin de contextualiser voici un résumé de mon histoire :

En Juillet dernier j'ai passé une commande à l'étranger (hors UE) en passant par le transporteur FEDEX.

Lorsque je suis allé récupérer mon colis au dépôt, celui-ci m'a été remis sans que l'on ne me demande de régler de taxes ou de droits de douane.
Étant assez coutumier des commandes à l'étranger cela m'a paru bizarre, mais la personne au comptoir m'a confirmé que tout était bon et j'ai pu rentrer à la maison avec mon colis.

Début aout, je reçois une "facture de droits et taxes - acquittée sous réserve d'encaissement" de la part de FEDEX concernant le dédouanement de mon colis, d'une somme de 150 euros, dont 0 € dû.
Je me suis dit que les frais avaient été réglés par l'expéditeur et je suis retourné à mon train-train quotidien sans trop me poser de question.

L'histoire ne s'arrête pourtant pas là...
À mon retour de congés, en septembre, je retrouve dans ma boite à lettres un nouveau courrier de FEDEX me réclamant cette fois-ci la somme de 150 euros.
Étant donné que l'on ne m'avait rien exigé lors du retrait du colis et vu la facture acquittée que j'avais reçu précédemment, j'ai pensé qu'il s'agissait d'une erreur où que les courriers s'étaient croisés.

Début janvier, je reçois un premier courrier de la part de la société INTRUM au sujet d'une créance de 150 euros que je devrais à FEDEX, à régler dans les 4 jours sous peine de poursuites et de saisie mobilière.
Stupéfait et assez inquiet par cette lettre, j'ai fait ma petite recherche sur le net où j'ai découvert ce qu'était une société de recouvrement, la réputation qui précédait INTRUM ainsi que leurs méthodes d'intimidation à la limite de la légalité.
Suivant les conseils récoltés sur différents forums, en l'absence de courrier d'un huissier et d'une injonction de payer du tribunal : j'ai ignoré ces menaces stériles et le courrier ainsi que les 2 autres qui ont suivis ont terminés dans la poubelle.

Ce week-end, je découvre en ouvrant ma boite à lettres une "Mise en demeure amiable avant procédure" d'un huissier exerçant à BELFORT (qui ne se situe donc pas dans mon département), m'expliquant qu'il avait été chargé par la société INTRUM de recouvrir la créance dont je suis redevable auprès de FEDEX.
Il stipule qu'à défaut de règlement de ma part sous 4 jours (à compter de quand ? Mystère...) je m'expose à ce qu'une procédure soit engagée à mon encontre par voie d'assignation ou injonction de payer devant le tribunal en vue de l'obtention d'un titre exécutoire permettant la mise en œuvre de procédures d'exécutions telles qu'une saisie mobilière, ou une saisie de mon compte bancaire - tous frais de procédure à ma charge en cas de condamnation.

Enfin, il m'invite à faire parvenir un paiement de 152,06 euros (eh oui, il faut payer les intérêts) à la société Intrum.

Je tiens à préciser qu'aucune de ces correspondances n'est arrivée en LRAR, uniquement en lettre simple (celle de l'huissier en lettre prioritaire).

Je n'ai vraiment pas envie d'enrichir ce genre d'escrocs aux procédés plus que douteux, mais j'ai encore moins envie d'avoir à payer des frais de procédure en cas de condamnation ou d'avoir des ennuis avec la justice.

N'ayant aucune connaissance juridique, j'aurais aimé connaître quelle est selon vous la démarche à suivre dans mon cas.

En vous remerciant par avance d'avoir pris le temps de me lire et pour vos conseils précieux.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
9177
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
25 mars 2019
3392
3
Merci
Bonjour,

Pas de quoi avoir peur, c'est la méthode Intrum, après avoir relancé 3/4 fois, leur huissier fait un courrier de menaces et c'est tout, Intrum reprend les relances..

Comme vous l'avez bien compris en l'absence de décision de justice, personne ne peut vous saisir et pour cette somme de 150 euros, il n'y aura pas de poursuites judiciaires.

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22727 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

DAVID_SC
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 mars 2019
Dernière intervention
4 mars 2019
-
Bonjour Marley-18,

Merci pour cette réponse extrêmement rapide et rassurante.
Marley-18
Messages postés
9177
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
25 mars 2019
3392 > DAVID_SC
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 mars 2019
Dernière intervention
4 mars 2019
-
:-)
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une