Situation des héritiers [Résolu]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 4 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mars 2019
-
berk019
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 4 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mars 2019
-
Bonjour,

Un couple non marié a eu trois enfants reconnues et s'est séparé.
Le père se marie avec une personne qui à déjà quatre enfants.
Ce couple marié fait un contrat avec donation au dernier vivant.
Quelle est la situation des trois enfants du premier lit au décès du père et au décès du second conjoint ?

Amitiés
A+

3 réponses

Messages postés
4925
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2020
1 424
Bonjour
Les enfants demeurent héritiers de leur père mais pas de leur belle mère sauf si celle ci les a adoptés.
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 4 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mars 2019

Merci de cette réponse.

Il y a un bien immobilier qui existait avant le mariage du père et dont il était propriétaire bien qu'il ait été acquis en commun avec la mère de ses trois premiers enfants.
Est-ce que les sept enfants sont héritiers indivis de ce bien immobilier au décès du conjoint du père ou seulement les trois du premier lit ?
GKLONE
Messages postés
4925
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2020
1 424
et dont il était propriétaire bien qu'il ait été acquis en commun avec la mère de ses trois premiers enfants.
Il y a là une contradiction : c'est un bien propre ou indivis ? le partage a-t'il été fait après séparation pour que le père en soit devenu le seul propriétaire, aurait-il racheté les parts indivises de son ex compagne ?

Est-ce que les sept enfants sont héritiers indivis de ce bien immobilier au décès du conjoint du père ou seulement les trois du premier lit ?
Au décès du conjoint du père personne n'en hérite s'il décède le premier, vu que le père est seul propriétaire et qu'il n'est pas mort !

Si le père décède le premier son épouse obtiendra des droits d'après la donation au dernier vivant dont vous avez parlé (soit à son choix usufruit sur la totalité, ou 1/4 en pleine propriété et 3/4 en usufruit, ou 1/4 en pleine propriété), et les enfants du père hériteront du reste.
Suite à cela il est possible mais pas obligatoire que le conjoint du père soit propriétaire du 1/4 en pleine propriété, et à son décès ses enfants en hériteront.
Ainsi à la fin les 7 enfants "risquent" d'être propriétaires indivis, les 3 premiers des 3/4 et les 4 autres du 1/4. Là encore sous réserve que le père n'ait pas adopté les 4 de son épouse et vice versa, ce que vous ne détaillez pas.
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 4 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mars 2019

Merci c'est très clair.
Dossier à la une