Lettre de désistement voiture succession

Signaler
-
 juliane -
Bonjour,
Mon frère est décédé laissant pour seul patrimoine, une voiture estimée à 1100 Euros. Ma mère et mon frère ont signé une lettre de désistement en ma faveur mais ma soeur reste silencieuse car fachée depuis de nombreuses années. Que faire svp ? j'ai vendu ma voiture et me retrouve sans.
A voir également:

1 réponse

Que faire svp ?

Pas grand chose, attendre que votre soeur se décide.
>
Messages postés
40077
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 septembre 2020

Merci Doris pour votre réponse. En cas de blocage lors d'une succession, je suis à la recherche d'un texte qui concerne la majorité consentante. Ce serait une nouvelle loi datant de 2007.
Cordialement
Messages postés
40077
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 septembre 2020
12 357
Je pense que vous faites référence à la possibilité de vendre un bien en indivision si la majorité des 2/3 est acquise.

https://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/vente-biens-indivision-indivisaire-representant-15540.htm#.VmPePOISO2k

A mon avis, cela ne correspond pas à votre situation.

Sans parler des frais que représenterait une vente "forcée", pour un véhicule qui vaut 1100 euros !!!
>
Messages postés
40077
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 septembre 2020

Effectivement, il me semble avoir lu il y a un bon moment, qu'il était question de vente, ce qui n'est pas notre intention. C'est un souvenir de mon frère et j'aimerais le garder.
MERCI A TOUS
Juliane
Bonjour,

Votre mère et votre frère se sont désistés en votre faveur, mais pas votre soeur. Lui avez-vous proposé de "racheter" sa part par écrit ?
> Gayomi
Merci Gayomi pour votre réponse. Non, je ne lui ai faite aucune propositon de ce genre ; c'est une bonne suggestion mais qui risque malheureusement de ne pas intéresser ma soeur, celle-ci n'ayant aucun problème financier...Ce serait une somme dérisoire pour elle. La raison profonde est qu'elle ne veut plus avoir affaire à notre famille et ça paraît irréversible. Nous pensons également à la sommation d'un huissier avec le risque que cela coüte cher.
Dossier à la une