Charges "forfaitaires"

Signaler
-
Messages postés
38270
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2020
-
Bonjour,
je vais bientôt signer un bail avec des charges que ma propriétaire dit « forfaitaires » de 150 €.

Or je suis la seule locataire en titre, pour un logement vide, lequel est dans une résidence avec chauffage collectif. Donc elle m’a expliqué que ce montant comprend le chauffage, l’eau, les OM et charges des communs (assensc, jardin, etc).
Le souci, c’est que je n’y vivrai qu’à mi-temps, et j’ai la sensation qu’il y a un gros écart entre les dépenses de ma conso et le montant des charges.
=> 2 questions :
1) la propriétaire a-t-elle le droit d’imposer des charges forfaitaires selon les circonstances (résidence + locataire solo) ?
2) si ce n’est pas le cas, mais qu’elle tient à me faire signer dans ces conditions, est-il possible de revenir plus tard lui présenter un article de loi qui m’autorise à consulter ses factures et demander la ristourne légitime ?
et 3) bonus, comment faire pour faire en plus des relations cordiales !!!? choix des arguments …

Merci infiniment pour vos infos et conseils

2 réponses

Messages postés
22776
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 novembre 2020
4 964
Bonsoir,

Vous louez un logement nu donc pas de charges forfaitaires. C'est interdit. Votre bailleresse doit vous faire payer une provision mensuelle qu'elle devra régulariser une fois par an.

Cdlt
Messages postés
22776
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 novembre 2020
4 964
Djivi, tu l'as vu où que les forfaits sont possibles en colocation nue ?
Messages postés
38270
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2020
9 781 >
Messages postés
22776
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 novembre 2020

Ici :

I/ Art 25-10 loi 6/7/1989 : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000028779195&cidTexte=LEGITEXT000006069108


II/ https://www.pap.fr/actualites/colocation-quels-sont-les-apports-de-la-loi-alur/a16656
Extrait :
« Les charges réelles ou forfaitaires (même en location vide)
En colocation, les charges sont payées par le locataire selon les modalités choisies dans le contrat :
• 1) les charges peuvent être payées pour leur montant réel. Dans ce cas, une provision pour charges est payée mensuellement, et une fois par an, le bailleur réalise une régularisation en fonction des charges réelles, ou ;
• 2) les charges peuvent être forfaitaires. Dans ce cas, le locataire paie tous les mois un forfait qui ne fera l'objet d'aucune régularisation annuelle. Le montant du forfait ne doit pas être manifestement disproportionné par rapport au montant réel des charges récupérables. »


III/ https://www.immobilier-danger.com/La-loi-ALUR-ameliore-le-statut-de-718.html
Extrait :
« (…) Qu’est-ce qui change dans la colocation avec la loi ALUR ?
Les charges locatives pourront être forfaitaires pour les colocations ou pour leur montant réel. Dans le second cas, c’est comme dans le cas d’une location classique : le colocataire paye une provision mensuelle et se voit régulariser une fois par an en fonction des charges réellement dues. Dans le cas du forfait mensuel, il n’y aura pas de régularisation. »


Bonne soirée à toi.
Messages postés
22776
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 novembre 2020
4 964
Euh c'est une vraie question, Djivi ... c'est où ? j'ai pas vu ça ...
Messages postés
29493
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2020
11 952
Messages postés
22776
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 novembre 2020
4 964
Merci Anémone ... je ne m'en souvenais plus ... :)
Messages postés
29493
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2020
11 952
Bonjour,
Lire cet article de la loi :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=D8503CA739898D2B5398126ED7EA2D86.tplgfr33s_3?idArticle=LEGIARTI000028779195&cidTexte=LEGITEXT000006069108&dateTexte=20190120

si c'est un forfait, il n'y a pas de régularisation ultérieure, ni dans un sens ni dans l'autre....

Soit ça vous convient, soit vous allez ailleurs où les charges seront provisionnelles.
Entendu. J'ai lu un article hier qui laisse entendre que pour un locataire solo, et en NON meublé, le propriétaire n'a pas le droit d'imposer un tarif fixe, forfaitaire. D'où mes questions.
Merci pour vos infos.
Messages postés
38270
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2020
9 781 > Sacha
bonsoir,

voici un extrait d'un de mes topos :

• CHARGES :

Les charges peuvent être mentionnées :

- Soit « forfaitaires » (cas en location meublée ou en co-location nue) : le montant reste inchangé pendant toute la durée de la location, mais peut toutefois être indexé en même temps que le loyer et selon les mêmes modalités si et seulement si une révision de loyer est prévue au contrat : art 25-10 loi 6/7/1989
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000028779195&cidTexte=LEGITEXT000006069108

- Soit « au réel » (cas en location nue) : le montant doit être régularisé au moins 1 fois/an
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2066

- Soit « comprises » : juridiquement parlant ça ne veut rien dire. Faire préciser par le bailleur, par écrit, sur le contrat de location, ce qu’elles comprennent exactement ET si elles sont au forfait OU au réel.

 ÉLECTRICITÉ : sa revente est tolérée en meublé (avec un sous compteur individuel) et interdite en location nue.

 EAU : avec un sous compteur en meublé et obligatoirement abonnement auprès du fournisseur de son choix par le locataire d’une location nue.

cdt.
Dans votre article du service public, je ne vois pas mentionné comme vous semblez l'affirmer qu'en cas de location nue le propriétaire ne peut pas proposer de charges forfaitaires pour un locataire solo. Il est juste décrit dans l'article ce qui se passe en cas de charges provisionnelles. Mais cela n'exclue pas l'option possible des charges forfaiatires ? (qui ne nécessitait p-ê aucune précision dans l'article)
Afin de négocier au mieux avec mes interlocuteurs, pourriez-vous m'apporter un texte de loi précisant clairement que les charges ne peuvent être QUE au réel en cas de location nue (et hors coloc) SVP ?
Messages postés
38270
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2020
9 781 > Sacha
DOUBLON (je viens juste de m'en apercevoir !!)

+ squat sur ce post !!
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-7532841-charges-locatives-demande-detail-aupres-du-proprietaire#p8080007

Sacha,
vous avez TOUTES les réponses qu'il vous faut.
Messages postés
29493
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2020
11 952
Relisez simplement la loi de 89.
Dossier à la une