Reçu résiliation avant la date sans bail signé

Soelian - 5 juil. 2018 à 11:55 - Dernière réponse : sophiag
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2018
- 5 juil. 2018 à 14:57
Bonjour,

J'ai reçu le 27 juin 2018 en recommandé une notification de résiliation de bail en vu d'une reprise pour un membre de la famille dans 6 mois.

Le bail avait été oral et aucune date n'avait été fixé (je n'y connaissais rien à l'époque).
J'ai néanmoins des quittances de loyer etc. valides dont la première date du 25 novembre 2016.
En l'absence de bail écrit, il me semble que l'échéance est de 3 ans soit le 25 novembre 2019

Le bailleur me demande donc de quitter le logement presque 1 an avant la fin du bail, pour reprise familiale.

Est-ce dans son droit ? Dois-je répondre en précisant l'invalidité du congé donné et en citant une loi ?

Merci d'avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Meilleure réponse
djivi38
Messages postés
21606
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 5 juil. 2018 à 13:26
3
Merci
bonjour,

un bail verbal est tout aussi valable qu'un bail écrit.
Et comme vous avez la chance, en plus, d'avoir des quittances, votre bail démarre pour le loyer payé en nov. 2016 : voir sur votre 1° quittance combien de jours vous avez payé.
Par exemple :
- si la quittance du 25 nov. est pour 25 jours de loyer, votre bail démarre le 1° nov. 2016.
- si la quittance mentionne loyer du 10 au 25 nov., votre bail démarre le 10 nov 2016.

Si location meublée : bail de 1 an, renouvelable par tacite reconduction d'une durée égale à la durée initiale;
Si location nue : bail de 3 ans, renouvelable par tacite reconduction d'une durée égale à la durée initiale.

Un congé émanant d'un bailleur est TOUJOURS donné pour la fin du bail, avec un préavis de :
- 3 mois si location meublée,
- de 6 mois si location nue,
ET doit respecter fond et forme :
=> https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929
=> https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/3164-conge-pour-habiter-modele-de-lettre
=> https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036236664
Arrêté du 13 décembre 2017 (Version en vigueur au 5/7/2018) --> Article 3 –> Annexe :
2-Dispositions propres à chaque catégorie de congé
2-1-Congé pour reprise du logement
2-1-1-Auteur du congé
2-1-2-Bénéficiaires de la reprise
2-1-3-Destination du logement
2-1-4-Cas particulier
2-1-5-Mentions obligatoires

"Dois-je répondre en précisant l'invalidité du congé donné et en citant une loi ?"
Oui. Par courrier R + AR (dont vous gardez copie & récépissés).
Citez juste "art 15 de la loi du 6/7/1989".


cdt.

Merci djivi38 3

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13990 internautes ce mois-ci

sophiag
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2018
- 5 juil. 2018 à 13:37
parfait.+2
djivi38
Messages postés
21606
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
14 novembre 2018
> sophiag
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2018
- 5 juil. 2018 à 13:39
Merci sophiag !
Ravie de te retrouver sur ce forum :-))

Et merci pour le lien que tu as donné et que je viens seulement de lire maintenant : super intéressant !
sophiag
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2018
> djivi38
Messages postés
21606
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 5 juil. 2018 à 14:57
Coucou djivi38, heureuse de te revoir aussi et de rien et parfaite ta réponse car tu sais que ce n'est pas vraiment mon domaine, donc, il est bien que vous interveniez. A bientôt sur le forum
Commenter la réponse de djivi38
sophiag
Messages postés
38355
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2018
- 5 juil. 2018 à 12:59
2
Merci
bonjour
Vous pouvez parfaitement lui dire qu'en l'absence de bail, la date d'entrée n'est pas établit, vous avez réglé des loyers en espèces, ect ect

Vous pouvez aussi appliquer la solution préconisé, les 3 ans, mais quoi qu'i arrive, ll est dans de beaux draps

Proposez lui une négociation, vous êtes en position de force si vous avez un autre logement en vu (compensation financière)

Quoi qu'il arrive, si on part du postulat de vos dates, son congé n'est pas valide pour la date demandée

http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/c_49194/bail-verbal-regularisez-la-situation
Commenter la réponse de sophiag
Dossier à la une