Démarchage téléphonique "menaçant". [Résolu]

solpauale 431 Messages postés jeudi 10 juillet 2008Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention - 27 févr. 2018 à 19:38 - Dernière réponse : solpauale 431 Messages postés jeudi 10 juillet 2008Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention
- 28 févr. 2018 à 14:57
Bonjour.
J'ai reçu un énième appel téléphonique me demandant qu'elle était ma mutuelle. J'ai répondu comme souvent que "je vous demande de bien vouloir me rayer des listes des personnes à appeler, s'il vous plaît". (c'est dire si je suis polie !!). Comme on m'a demandé "pourquoi" j'ai répété ma demande et la 3ème fois j'ai précisé que c'était pour qu'on ne m'appelle plus. La personne m'a répondu d'un ton provoquant et convaincu : "donc je vous rappellerais tous les jours".
Je n'ai pas relevé le numéro qui s'est effacé (qui commençait par 09) mais je voudrais savoir si en cas de harcèlement il y a quelque chose à faire, un service où s'adresser ?
Merci de vos conseils.
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

celestedu35 5870 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 juillet 2018 Dernière intervention - 27 févr. 2018 à 20:18
0
Merci
bonsoir , vous pouvez vous inscrir à Bloctel , mais pour l'avoir fait moi même c'est pas efficace a 100 % ces charlatans trouvent toujours le moyen de telephoner de portable de N0 en 01 , enfin je me demande si au final on en a pas plus même
Commenter la réponse de celestedu35
solpauale 431 Messages postés jeudi 10 juillet 2008Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention - 27 févr. 2018 à 20:32
0
Merci
C'est exact : ça multiplie. Une arnaque de plus ?
Commenter la réponse de solpauale
solpauale 431 Messages postés jeudi 10 juillet 2008Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention - 27 févr. 2018 à 20:38
0
Merci
Je pense que je vais appliquer une idée (la ixième) trouvée sur le web : leur mettre un sifflement strident dans les oreilles ! A part ça j'ai déjà essayé : ne pas répondre, raccrocher de suite, demander d'attendre et poser le combiné jusqu'à ce qu'ils raccrochent, répondu que j'ai tout mon temps mais que c'est "non" et répété jusqu'à leur épuisement "non" ...
Et si je répondais en patois ?
ça peut m'amuser mais ça ne va pas freiner les appels pour autant et si en plus on semble menacer .... mais quel est leur bénéfice dans ce cas ?
djivi38 18845 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - 27 févr. 2018 à 21:24
bonjour,

suggestion : lisez-lui un bouquin, d'une voix monocorde et sans vous interrompre quoi qu'il arrive... jusqu'à que ça raccroche... et recommencez à chaque appel...

cdt.
celestedu35 5870 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 juillet 2018 Dernière intervention - 27 févr. 2018 à 21:26
une autre idée simuler une scène X ...... oh oui vas y AHHHHH AHHHH AHHH ....
mdr tout est bon pour se foutre d'eux tellement marre de me faire emmerder
xplom 26422 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 17 juillet 2018 Dernière intervention - 27 févr. 2018 à 22:09
slt
bah moi c'est
gendarmerie nationale j'écoute....
suivi de
"polo enregistre l'appel"
conseil efficace donné par un vrai gendarme !
tut tut tut...
Commenter la réponse de solpauale
Marley-18 4222 Messages postés jeudi 4 janvier 2018Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - 28 févr. 2018 à 08:50
0
Merci
Bonjour,

Pour avoir la paix, répondez n'importe quoi.
Commenter la réponse de Marley-18
solpauale 431 Messages postés jeudi 10 juillet 2008Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention - 28 févr. 2018 à 14:57
0
Merci
Merci. Très bonnes idées à exploiter. C'est pas sûr que ça freine les appels mais au moins ça détend !
Pour la gendarmerie, j'y avais pensé mais si je réponds ça d'entrée, ça peut tomber sur mon banquier. De même si on demande Mme untel (moi) répondre qu'elle est morte mais faut pas tomber sur le kiné qui change un rendez-vous !!!
Commenter la réponse de solpauale
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une