Menaces d'un cabinet d'huissier pour le compte de SFR

Fermé
Nico - 29 janv. 2018 à 15:00
Ulysse5818 Messages postés 9425 Date d'inscription dimanche 9 février 2020 Statut Membre Dernière intervention 31 janvier 2023 - 20 déc. 2021 à 13:46
Bonjour,

Je me permet de poster ici pour avoir un avis et un conseil.
Je suis conscient que la question a due être posée mainte fois, mais je souhaiterai m'assurer que je ne risque rien.

Je viens aujourd'hui de recevoir un nouvel appel du cabinet Huissier Altaneo pour le compte de SFR.

Cet appel fais suite à un appel reçu en juillet dernier de la part de ce même cabinet. Celui-ci me réclame une somme de 60 Euros que je devrais depuis la fin de mon contrat (dernier trimestre 2016) sans pour autant qu'ils soient en mesure de me la justifier. En juillet derniers la communication s'est terminée sur un consensus où je leur demandais de me justifier cette somme. Les mois sont passés et ce cabinet vient de m'appeler pour me remettre la pression sur cette soit disant somme que je dois à SFR.

La personne que j'ai eu cette fois-ci m'a dans un premiers temps demandé mon adresse. Je lui ai alors répondu que je ne donnais pas mon adresse sans savoir à qui je parlais. Le téléphone ne faisant pas office de preuve d'être huissier de justice. Celui-ci m'a répondu sèchement que je n'avais qu'à chercher Altaneo sur internet et que je les trouverai. Que dans tous les cas il retrouverai mon adresse en passant par la justice et que les frais seraient à ma charge puis m'a raccroché au nez sans que je puisse dire quoi que ce soit.

J'ai alors rappeler ce numéro et il m'a répondu (avec ce petit air et le ressenti de vainqueur). De là une longue discussion à eu lieu où je lui ai dit que j'avais demandé à ce que des preuves me soient fournies. Il m'a répondu qu'il aller faire la démarche de demander à SFR. Dans la discussion, cette personne m'a tout de même avoué que SFR n'avait pas toujours des méthodes morales mais légales, que c'était dû à l'union Européenne. Il m'a ensuite demandé si à la suite de ma résiliation de contrat j'avais fait opposition à ma banque. Je lui ai répondu que oui mais uniquement après avoir résilié mon contrat (chose que je fais tout le temps). Il m'a répondu que je n'aurai pas du le faire et que c'était à SFR de s'octroyer le droit de la fin des paiements. Et que si il y avait eu un contentieux, il était plus facile de réclamer mon argent même indu à SFR plutôt que d'être dans ma situation actuelle.

J'ai l'impression de revenir à zéro et que leur harcèlement ne finira jamais.

Pouvez-vous m'assurer que je suis bien dans le cadre de l'Article L34-2. Cette somme serait donc prescrite et donc que je ne dans tout les cas plus redevable.

Pour être honnête j'ai du mal à comprendre qu'une situation pareille puisse avoir lieu et surtout que ces organismes puissent se permettre de menacer... Comment en France cela est-il possible?

Je vous remercie par avance de votre aide et dans l'attente de vous lire
A voir également:

5 réponses

Afrikarnak Messages postés 34823 Date d'inscription lundi 12 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 31 janvier 2023 11 546
Modifié le 29 janv. 2018 à 16:46
Bonjour

Que c'est long! Pas tout lu..

Confirmation que le L34-2 CPCE s'applique.. Vu les dates la supposée dette est prescrite.

Ce qui n'empêche en rien la poursuite de Recouvrements 'amiables' auxquels tu n'as aucune obligation légale de répondre favorablement.

En clair: Laisse braire!

A+
24
Merci pour votre réponse.

Je suis conscient d'avoir fait long mais intentionnellement pour deux raisons :

- Vous donnez le maximum de précision pour résoudre mon problème.
- Essayez d'apporter le plus d'information pour les éventuels internautes qui se retrouverai dans la même situation.

Encore merci et désolé pour la longueur.
5