Acciden de travail

sammy.sammy 31 Messages postés lundi 20 juillet 2015Date d'inscription 22 avril 2018 Dernière intervention - 24 déc. 2017 à 20:08 - Dernière réponse : Pierre14041955 28 Messages postés dimanche 1 octobre 2017Date d'inscription 30 décembre 2017 Dernière intervention
- 30 déc. 2017 à 12:20
Bonsoir
Je travail dans une grande usine automobile comme cariste.conducteur d'engin.
Îl y'a 2 mois j'ai eu un accident
Impliquant un engin de tractation ( caces 2)
On été à 2 sur un poste avec un nouveau collègue que je devez former.( alors que normalement C'est pas à moi de former les nouveau )
Celui ci a reculer de manière brusquement et inattendu ,l'engin a toucher une barre de traction ce qui fais que ma jambe s'ai projeter verre l'arrivée en fessant 90 degrés.
Sur le coupe j'ai pas eu mal donc j'ai fais comme si rien n'eté .le problème c'est que maintenant cela fais 3 semaine que j'ai super mal au niveau de la cuisse et la douleur augmente chaque jour.J'aimerais avoir votre avis svp.
Et penser vous que je peut le déclarer comme accident de travail ou bien c'est trop tard.
Merci à tous!
Cordialement.
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
Pierre14041955 28 Messages postés dimanche 1 octobre 2017Date d'inscription 30 décembre 2017 Dernière intervention - 29 déc. 2017 à 19:47
0
Utile
2
Bonjour Sammy

En principe la règle est la suivante : Sauf cas de force majeure, impossibilité absolue ou motifs légitimes, le salarié victime d’un accident du travail, doit informer son employeur dans la journée de l’accident et au plus tard dans les 24 heures (c. séc. soc. art. L. 441-1 et R. 441-2). S’il ne peut pas le faire lui-même, il en charge un tiers (ex. : un collègue, un parent). En pratique, le salarié informe l’employeur, ou en son absence, un de ses représentants présents sur le lieu de l’accident (ex. : manager). S'il ne peut pas informer l’employeur de vive voix sur les lieux de l’accident, il lui adresse une lettre recommandée.

Dans votre cas vous auriez du au moins aviser un responsable des faits : l'avez vous fait ? Sinon l'employeur risque de se retrancher derrière le fait que rien ne prouve le lien entre vos douleurs actuelles et l'incident, surtout s'il y a absence de témoin ou si le nouvel arrivant ,de mauvaise foi , réfute les faits.

contactez immédiatement lors de la reprise du travail le secrétaire de votre CHSCT et le service sécurité de votre établissement et faîtes leur part de votre accident en demandant une enquête qui aménera le CHSCT à interroger directement le nouveau salarié qui vous a heurté si vous ne l'avez déjà fait

Si je comprends bien vous continuez à travailler .... je vous invite également à aller voir d'urgence votre médecin traitant qui jugera de l'opportunité de vous mettre en arrêt initial pour accident du travail;
Sollicitez dans le même temps un rendez vous volontaire auprès de votre médecin du travail afin de lui faire part de votre accident , des suites et des démarches effectuées.

Faites un courrier LRAR à votre employeur et au secrétaire du CHSCT pour lui exposer précisément les faits et les conséquences en même temps que vous déposez votre arrêt de travail pour AT (bien lui préciser) si le médecin accepte de vous le délivrer


N'hésitez pas à nous faire part des suites

Bien cordialement

Pierre
sammy.sammy 31 Messages postés lundi 20 juillet 2015Date d'inscription 22 avril 2018 Dernière intervention - 30 déc. 2017 à 12:01
Merci pierre pour votre réponse détaillée et précise.
j'aimerais rentrer en contact avec vous,soit par mail soit par téléphone,Pour m'aider à aller juskau au bout de ma démarche si cela ne vous dérange pas .merci
Cordialement
Pierre14041955 28 Messages postés dimanche 1 octobre 2017Date d'inscription 30 décembre 2017 Dernière intervention - 30 déc. 2017 à 12:20
pas de communication de données personnelles sur ce site dsl
Bien entendu la discussion et questionnement restent toujours possibles.
Cdlmt
Pierre
Commenter la réponse de Pierre14041955
rosieres1 4163 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention - 30 déc. 2017 à 11:36
0
Utile
1
bonjour
Vous disposez d'un délai de 2 ans pour déclarer votre accident à la sécurité sociale. Par conséquent si votre employeur refuse de faire cette déclaration vous pouvez la faire vous m^me en joignant le témoignage de la personne qui a assisté à l'accident
sammy.sammy 31 Messages postés lundi 20 juillet 2015Date d'inscription 22 avril 2018 Dernière intervention - 30 déc. 2017 à 12:01
Merci!
Commenter la réponse de rosieres1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une