RSA et arret de travail

Signaler
Messages postés
20
Date d'inscription
mercredi 26 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2020
-
 zico -
Bonjour,
Voila, je vous explique la situation, une amie à moi qui est allocataire du RSA a subit des violences conjugales il y a quelques mois qui ont provoquées des blessures, et bien sur, une grosse dépression, toujours en cours.
Elle est suivie par Pole Emploi et sa conseillère lui a conseillé de se faire mettre en arrêt de travail, pour ne plus avoir d'entretien avec Pole Emploi (et accessoirement faire un demandeur d'emploi en moins ????)...
Donc elle voudrait savoir si cet arrêt de travail va impacter son RSA, baisse ou arrêt pour passer sur les indemnités de la CPAM ???? Et si elle passe sur les droits sécu, combien elle va toucher ???

Parce que comme vous le savez, dans sa situation, il faut tout compter et ne pas se retrouver avec moins que le RSA, car elle ne pourrait plus payer ce qu'elle doit régler tous les mois....

Je vous précise que son affaire de violences conjugales n'est pas encore jugée, le premier procès aura lieu fin novembre....
Merci par avance de vos réponses, et si vous pouvez ne répondre que avec des informations sures et vérifiées, ou vérifiables......

Mais bon je sais que la grande majorité d'entre vous fera tout pour nous aider à nous y retrouver et trouver la meilleure solution pour elle.....

Merci encore à vous tous et toutes....

Bonne fin de soirée.....

4 réponses

Rebonjour

Le RSA (la prime d'activité) peut être cumulé avec les IJSS durant 3 mois.

Attention, cumul ne veut pas dire que votre amie aura son RSA d'avant additionné à ses IJSS; si ces IJSS sont inférieurs à ce qu'elle percevait au RSA, elle aura la différence.

Bonne fin de journée
Messages postés
20
Date d'inscription
mercredi 26 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2020

Bonjour...
Tout d'abord, merci beaucoup Karim de ces informations qui nous aident énormément...

Par contre, nous avons fait le calcul et le montant des indemnités journalières sera moins élevé que le montant du RSA qu'elle touche, donc ma question suivante sera, est ce que la CAF versera un complément pour qu'elle continue à toucher le montant qu'elle touche quand elle est au RSA ???

Encore une fois merci beaucoup pour ces infos qui aident un maximum, et je pense que ces réponses pourront peut-être aider du monde dans l'avenir...

Très bonne journée à toutes et tous.....

MaceWindu
Bonjour
je ne vois pas l’intérêt qu'il y a de ce déclarer en maladie ( et pour combien de temps )
Si c'est pour éviter la contrainte des rendez-vous a pôle emploi ça parait a priori un peut léger mais ça peut être effectivement dans certains cas contraignant .

Bonsoir,

Pour répondre à cette partie (Parce que comme vous le savez, dans sa situation, il faut tout compter et ne pas se retrouver avec moins que le RSA, car elle ne pourrait plus payer ce qu'elle doit régler tous les mois.... ), il n'est pas possible de descendre sous le niveau de RSA puisque cette allocation est un minimum garanti.

Par contre, c'est aussi une allocation subsidiaire. Si votre amie a d'autres droits potentiels, elle DOIT les faire valoir... Et si le montant est plus faible que le RSA, ce dernier pourra compléter.

On peut évidemment être en arrêt de maladie et au RSA. La situation n'est pas incompatible si le niveau de ressources le permet. La problématique demeurant l'insertion. Si elle ne peut être professionnelle, elle doit être autre. Dont sociale. Temporairement.
Cordialement,
Droits potentiels
Un arrêt de travail est confidentiel , et on est pas obligé de l'utiliser sauf bien sur si c'est le médecin du travail qui le donne suite a une visite médicale demandée par l'employeur
et si j'ai bien compris les réponses précédentes, la personne ne touchera pas plus que le RSA
Bonjour

La 1ère chose à savoir est : est-ce que votre amie est éligible au versement des indemnités journalières de sécurité sociale.

"Vous pouvez percevoir des indemnités journalières si vous êtes sans emploi et sous réserve de remplir l'une des conditions suivantes :
vous percevez une allocation de l'assurance chômage ;
vous avez été indemnisé par l'assurance chômage au cours des douze derniers mois ;
vous avez cessé votre activité salariée depuis moins de douze mois."

https://www.ameli.fr/assure/remboursements/indemnites-journalieres/arret-maladie

Si votre amie est éligible, pour répondre à votre question sur la meilleure indemnisation, il faut que votre ami se sert d'un simulateur pour calculer ce qu'elle percevra éventuellement.
Dossier à la une