Extension de réseau éléctrique qui doit payer?

Pascaline - 16 mai 2017 à 20:13 - Dernière réponse : lisous84 3 Messages postés vendredi 19 mai 2017Date d'inscription 23 novembre 2017 Dernière intervention
- 19 mai 2017 à 13:25
Bonjour,
Je suis propriétaire d'un terrain Situé en zone UB et la mairie m'a délivrée un certificat d'urbanisme avec la mention : Opération réalisable - délivré le 11/04/2017 pour cette parcelle.
Ma parcelle est située à plus de 100 mètres du réseau électrique existant. De ce fait, le Maire me demande de prendre à ma charge la réalisation de l'extension du réseau électrique suivant l'article 332-15 du code de l'urbanisme.

Je doute un peu sur le réponse du Maire, de ce fait pouvez-vous me le confirmer?

Pour information, je souhaite vendre mon terrain et le gestionnaire de réseau ne souhaite pas me donner une estimation chiffrée???
Comment dois-je procéder?
Merci beaucoup pour votre aide pour ce dossier.
Cordialement,
Pascale
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
Papaschults - 16 mai 2017 à 22:15
0
Utile
1
Bonsoir,

Non, pour moi la mairie n'a pas autorité de vous demander la prise en charge d'un ouvrage du domaine public. C'est ce qui est indiqué dans la loi SRU :
http://www.edsb.fr/documents/sru.pdf

Cordialement,
lisous84 3 Messages postés vendredi 19 mai 2017Date d'inscription 23 novembre 2017 Dernière intervention - 19 mai 2017 à 13:25
Bonjour,

Mon compagnon et moi même avons aussi une grosse interrogation concernant le raccordement électrique.
Il faut que nous fassions faire des travaux d'extension de réseau électrique (70m) depuis la salle des fêtes. Et le montant du devis annoncé par la mairie est de 3400 EUROS sans compter le raccordement final.
Et on doit payer cette somme à la mairie qui fait elle intervenir le SDED (service public des énergies dans la Drôme).
Et la mairie nous confirme bien que tout est à notre charge. Je m'interroge beaucoup sur cette information??????
Commenter la réponse de Papaschults
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une