Droit de préemption en cas de départ avant préavis pour vente [Résolu]

Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 2 avril 2017
Dernière intervention
2 avril 2017
- 2 avril 2017 à 13:55 - Dernière réponse :
Messages postés
21680
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
18 novembre 2018
- 2 avril 2017 à 20:55
Bonjour,
Etant propriétaires d'une maison en location, nous avons prévenu très tôt nos locataires que nous souhaitons mettre en vente notre maison à la fin du bail (fin du bail un an plus tard). Nous avons présenté les informations demandées par la loi de 1989 : prix de vente, présentation du bien, les 5 articles de la loi sur leur droit à la préemption et la date de début de préavis légal (soit début du préavis 6 mois plus tard, avec une durée de 6 mois).

Nous venons d'être mis au courant par l'agence de location que nos locataires ont donné leur préavis et que ce préavis se termine dans 1 mois (zone tendue), soit 11 mois avant la fin du bail de 3 ans.

Nos questions sont les suivantes :
- les locataires ayant présenté une demande de résiliation de bail 5 mois avant la date de début du préavis pour mise en vente, sommes-nous toujours tenu par leur droit de préemption, à devoir les prévenir si le prix de vente est finalement conclu à la baisse?
- Si la vente ne se réalise finalement pas, étant donné qu'ils sont partis en dehors du préavis légal pour mise en vente, pourrions-nous repartir sur un contrat locatif et dans quel délai ?

J'espère avoir été complète dans ma demande. A votre disposition pour tout complément d'information.
Afficher la suite 

8 réponses

Messages postés
17531
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2018
- 2 avril 2017 à 13:59
0
Utile
Bonjour,

Malgré leur préavis, vous devez recueillir leur réponse au sujet de l'achat du logement.

Oui, vous devrez les avertir d'une baisse de prix (prix qui a peut-être justifié leur départ), et non, vous ne pourrez pas remettre votre logement en location avant d'avoir les preuves d'avoir tout fait pour vendre sans avoir de candidat acquéreur.

Cdlt
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 2 avril 2017
Dernière intervention
2 avril 2017
- 2 avril 2017 à 14:05
0
Utile
Merci pour ce retour rapide.
Les locataires nous ont répondu devant le représentant de l'agence qu'ils ne sont pas intéressés par l'achat, quel que soit le prix de vente.

Doivent-ils formaliser leur refus par écrit ? ou le refus verbal est-il suffisant?

D'après votre retour, nous devrons légalement les prévenir et attendre un mois supplémentaire (s'ils ne répondent pas) à chaque fois que nous souhaitons diminuer le prix de vente, même sachant qu'ils ne sont pas intéressés ?
D'avance merci pour votre aide.
Messages postés
17531
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2018
- 2 avril 2017 à 14:08
Oui, il vaut toujours mieux avoir un écrit.

Oui. Pendant combien de temps ... je ne sais pas trop s'il existe une "prescription" dans ce cas ... je vais voir si je trouve des infos.
Messages postés
21680
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
18 novembre 2018
- 2 avril 2017 à 20:16
0
Utile
bonjour,

une question semblable avait été posée là :
http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-7464245-2eme-droit-de-preemption
et j'avais moi aussi cherché et ma réponse a été :

voir :
Article 15 Loi du 6 juillet 1989
Modifié par LOI n°2011-525 du 17 mai 2011 - art. 12

« Dans le cas où le propriétaire décide de vendre à des conditions ou à un prix plus avantageux pour l'acquéreur, le notaire doit, lorsque le bailleur n'y a pas préalablement procédé, notifier au locataire ces conditions et prix à peine de nullité de la vente. Cette notification est effectuée à l'adresse indiquée à cet effet par le locataire au bailleur ; si le locataire n'a pas fait connaître cette adresse au bailleur, la notification est effectuée à l'adresse des locaux dont la location avait été consentie. Elle vaut offre de vente au profit du locataire. Cette offre est valable pendant une durée d'un mois à compter de sa réception. L'offre qui n'a pas été acceptée dans le délai d'un mois est caduque. »

CDT.
Messages postés
17531
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2018
- 2 avril 2017 à 20:19
Merci Djivi ! ;)
Messages postés
21680
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
18 novembre 2018
>
Messages postés
17531
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2018
- 2 avril 2017 à 20:23
De rien Val ;-))
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 2 avril 2017
Dernière intervention
2 avril 2017
- 2 avril 2017 à 20:46
Merci à tous les deux :)
Messages postés
21680
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
18 novembre 2018
>
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 2 avril 2017
Dernière intervention
2 avril 2017
- 2 avril 2017 à 20:55
avec plaisir !
Dossier à la une