Conséquences du refus de signature d'un Contrat de révélation [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 9 octobre 2016
Dernière intervention
27 novembre 2016
- 27 nov. 2016 à 21:17 - Dernière réponse :
Messages postés
24002
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 28 nov. 2016 à 15:57
Bonjour,
Mi-septembre dernier, j'ai été contacté par téléphone, suivi d'une visite, par un généalogiste
qui m'a appris le décès d'un membre de ma famille et m'a proposé pour signature un contrat de révélation de succession stipulant des honoraires ramenés à 25% +TVA. Ayant refusé expressément de signer ce contrat qu'il a fini par m'adresser officiellement par LtR avec AR mi-octobre, il vient de me relancer mi-novembre par LtR avec AR en me révélant que la succession visée concerne une de mes soeurs (dont j'ai entre temps obtenu l'acte de décès)
"en me précisant que selon une jurisprudence constante, les Tribunaux reconnaissent aux généalogistes une rémunération en contrepartie de cette révélation,même en l'absence de contrat signé avec les héritiers et que de ce fait, si mes droits sont avérés, il calculera ses honoraires sur la part d'héritage que je recevrai conformément au barème clairement énoncé dans la convention qui m'a été soumise".
Que pensez-vous de ces allégations ? Sont-elles vraiment fondées sur une jurisprudence quelconque ? Comment réagir à ces menaces à peine voilées ? Je précise que je n'ai pas encore pu apprendre le nom du Notaire qui serait chargé de cette succession pour un décès qui date de plus de 6 mois.
Merci de votre aide.
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
24002
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 28 nov. 2016 à 15:57
1
Merci
bonjour
Mais qui a saisi le notaire ?
Après tout s'il est héritier il peut donner l 'acte de décès à son notaire à lui et le laisser faire ?

Merci Poisson92100 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14082 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
70444
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 28 nov. 2016 à 09:35
-1
Merci
"C'est le notaire qui est tenu de mandater un généalogiste pour une succession." : OK.

Mais alors que le généalogiste présente sa facture au notaire et non à quelqu'un qu'il n'est pas censé connaître eet surtout dont il n'est pas censé connaître l'adresse, laquelle lui a été communiquée par ... le notaire.
Messages postés
4364
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 28 nov. 2016 à 11:37
C'est le généalogiste qui retrouve les héritiers et qui peut en communiquer les coordonnées au notaire et non l'inverse. Sinon, si le notaire à déjà les coordonnées des héritiers, il n'y a pas de révélation à faire...

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1507588/defendez-vos-droits-je-refuse-de-payer-le-genealogiste-qui-ma-revele-mon-heritage
Messages postés
70444
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 novembre 2018
>
Messages postés
4364
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 28 nov. 2016 à 13:02
"C'est le généalogiste qui retrouve les héritiers" : bien sûr. Personne ne songe à contester cela.
Mais c'est le notaire qui l'active, pas l'héritier putatif ...
Qui très souvent connaît lui aussi les co-héritiers dans les cas les plus courants.

Donc si c'est le notaire qui passe une commande, c'est à lui de régler la prestation, quitte à l'inclure dans la liquidation de la succession, et non à un héritier en particulier, qui lui n'a rien demandé.

Il est d'ailleurs très choquant et excessif que la rémunération dudit généalogiste soit indexée sur un pourcentage de l'héritage : que cet héritage soit de quelques centaines d'euros ou de plusieurs millions, son travail sera le même.
Messages postés
4364
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 28 nov. 2016 à 15:18
En ce qui concerne la rémunération basée sur le montant de l'actif, on pourrait disserter longtemps sur le sujet en l'élargissant à bien d'autres domaines ...
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
4364
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
15 novembre 2018
- Modifié par Gayomi le 28/11/2016 à 07:23
-2
Merci
Le cabinet de généalogie a effectué un travail sans lequel vous n'auriez pas eu connaissance du décès de votre soeur. Ce travail lui a été demandé par un notaire qui a l'obligation de s'assurer de l'exhaustivité des héritiers portés à sa connaissance.
Vous travaillez gratuitement, vous ?
Messages postés
10646
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 28 nov. 2016 à 09:08
Vous travaillez gratuitement, vous ?

Sans doute que non, mais en revanche Suricate1er n'a pas demandé de prestation au généalogiste.

Personnellement je ne paie que les prestations dont je suis le donneur d'ordre.
Messages postés
4364
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 28 nov. 2016 à 09:24
C'est le notaire qui est tenu de mandater un généalogiste pour une succession.
Je vois mal comment un héritier qui s'ignore pourrait demander à un généalogiste de le retrouver :)
Commenter la réponse de Gayomi
Dossier à la une