Pas de nounou : obliger mon employeur à accepter une rupture ?

- - Dernière réponse : Ysabe_l
Messages postés
9914
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
- 29 juin 2016 à 15:57
Bonjour,

Est-il possible de forcer son employeur à accepter une rupture conventionnelle sur le motif qu'on ne trouve pas de garde pour son enfant ?
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
10664
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2019
4005
4
Merci
Bonjour,

Non, mais il ne peut pas vous refuser une démission.

CB

Dire « Merci » 4

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25769 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci beaucoup.

Le soucis avec une démission c'est que j'aurai 0€ :(
Le dilemne : continuer à travailler et voir son enfant 3h par jour ou bien arrêter de travailler, le voir grandir, s'épanouir, l'éduquer mais dans la rue, sans manger.
hoquei44
Messages postés
10664
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2019
4005 > Eglantine -
De toute façon, vous n'avez pas le droit aux indemnités chômages si vous restez chez vous à le garder. Donc c'est forcément 0€.

Vous pouvez toujours demander un congé parental.

CB
dna.factory
Messages postés
19046
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
5607 -
continuer à travailler et voir son enfant 3h par jour ou bien arrêter de travailler, le voir grandir, s'épanouir, l'éduquer mais dans la rue, sans manger.
Sortez les violons...
en gros, vous voulez que l'état (c'est à dire les autres) vous paye à rester chez vous pour vous occuper de votre gamin.

Comme le dit hoquei, le chômage est réservé au demandeurs d'emplois (même le RSA techniquement est lié à conditions).
Si vous ne cherchez pas d'emploi, vous n'avez pas le droit aux aides.
> dna.factory
Messages postés
19046
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
-
C'est vrai qu'en faisant 12h30-21h30 5j/7, je n'ai pas le droit de me poser des questions quant à ce qui est mieux pour mon enfant les 3 premières années de sa vie. (et en réalité vu que je travaille à une heure de mon domicile je suis absente de 11h30 à 22h30)

Une inconnue qui garde mon fils je dois la payer mais si je reste chez moi m'occuper de mon gosse, j'ai le droit à 0.

Alors à cela vous allez me répondre que j'avais qu'à pas en faire, mais ça ne fera pas avancer le schmilblick.
Commenter la réponse de hoquei44
Messages postés
9914
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
3956
0
Merci
Bonjour

Et la PAJE ce n'est pas une aide ?
Et le père ?

Et comment font les autres parents ?

Vous avez déjà la chance de pouvoir le voir le matin. Les parents qui font du 8h-18h ne voient leur enfant que pour le lever et le poser chez la nounou et je soir le récupérer et le coucher.

"sur le motif qu'on ne trouve pas de garde pour son enfant ?" ... "Le dilemne : continuer à travailler et voir son enfant 3h par jour ou bien arrêter de travailler, le voir grandir, s'épanouir, l'éduquer mais dans la rue, sans manger." Il faudrait savoir, le soucis c'est que vous ne trouvez pas de garde ou que vous voulez le garder vous ?
dna.factory
Messages postés
19046
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
5607 -
le soucis c'est que vous ne trouvez pas de garde ou que vous voulez le garder vous
En vrai, elle veut rester à la maison, mais elle veut mentir et prétendre ne pas trouver de nounou pour extorquer la rupture conventionnelle...
Si je ne trouve pas de garde je vais devoir le garder moi...
La Paje c'est 184€ par mois. On ne vit pas avec cette somme.
Le père ? Il travaille aussi, on va pas se sacrifier tous les deux et comme on vit dans un monde ou monsieur gagne plus que madame, alors oui c'est moi qui vais devoir mettre entre parenthèse ma carrière.
Comment font les autres parents ? A vrai dire, j'en sais rien. Je connais des gens qui ont du arreter de travailler car ils n'avaient pas de mode de garde.

DNA factory : je vous invite à trouver facilement un mode de garde à Paris, puis on repapotera ensemble.
"extorquer la rupture conventionnelle" : Vous n'avez pas trouvé d'autres mots, c'est pas un peu exagéré, "extorquer" ? C'est arrêter pour trouver qqch de plus adapté et toucher de l'argent parce que j'ai travaillé pour ça en attendant de trouver un emploi qui me permettra de concilier mon nouveau mode de vie et ma vie professionnelle.
Mon cher, je fais plus de 35h/semaine, je suis responsable adjoint, j'ai fait des études, j'ai toujours travaillé, pardon de songer à arreter quelques mois pour, il me semble, une bonne raison. Je n'y penserai plus. Heureusement que vous êtes là pour me remettre les idées en place. C'est d'ailleurs ce que je demandais à la base.
marylou.
Messages postés
18659
Date d'inscription
vendredi 12 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2016
1451 -
hello

on va pas se sacrifier tous les deux

dans la vie il faut faire un choix !!! on ne vous a pas obligé de mettre au monde un enfant !:! maintenant à vous de l'assumer !!

tout comme vous ne pouvez pas obligé votre employeur a accepter une rupture conventionnelle !
> marylou.
Messages postés
18659
Date d'inscription
vendredi 12 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2016
-
Non mais j'hallucine pas mal quand même. Je comprends vraiment pas ce que je dis de mal dans tout ça. C'est quoi ces jugements sérieux ?

Je TRAVAILLE. J'ai TOUJOURS TRAVAILLE. J'aimerai arrêter UN PEU. Pas pour toujours, juste un peu, car trouver un mode de garde c'est galère (avant tout jugement j'ai fait des demandes hein)

OU EST CE QUE JAI DIT QUE JE VOULAIS PAS ASSUMER CET ENFANT ?

Le choix je le fais je demandais juste si y'avait pas un moyen de gagner du temps. De toucher le chomage avant de trouver une solution : je pouvais pas trouver un post plus adapté en travaillant, car chercher du travail alors qu'on va être en congé maternité c'est pas possible et avouez que si j'étais allée avec mon ventre de 7 mois à un entretien, j'aurai eu peu de chance (soyez UN PEU de bonne foi). Et chercher du travail PENDANT le congé mater, c'est difficile. J'ai besoin de plus de temps. Et en attendant j'aimerai pouvoir vivre correctement. Mais putain, je dois vraiment me justifier ?
Vous êtes grave sérieux. C'est quoi cette haine des autres? Vous me prenez pour quoi ou pour qui ?

Puis j'ai pris zéro décision, je voulais voir ce qu'avaient fait les personnes dans ma situation afin de choisir la meilleure.

Mais après tous ces beaux commentaires, je vais surement aller noyer mon fils à la naissance. Merci de m'avoir aider à prendre la bonne décision.
dna.factory
Messages postés
19046
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
5607 -
et toucher de l'argent parce que j'ai travaillé pour ça
C'est pas comme ça que ça fonctionne.
Le chômage, ce n'est pas une récompense pour vous remercier d'avoir travaillé (même si beaucoup semble le penser).
Le chômage, c'est une aide aux personnes involontairement privées d'emploi.
êtes vous involontairement privée d'emploi ? non.
(Le fait de devoir arrêter de travailler parce que vous n'arrivez pas à trouver une solution d'organisation ne rends pas votre arrêt involontaire).

j'ai toujours travaillé, pardon de songer à arrêter quelques mois pour, il me semble, une bonne raison.
Vous faites exprès de ne pas comprendre...
Vous avez parfaitement le droit d’arrêter de travailler, pour la durée que vous voulez.
Vous avez le droit de prioriser la vie familiale sur la vie professionnelle.
Ce n'est pas la dessus qu'on vous attaque.

Ce sur quoi on vous attaque, c'est que vous voulez abuser du système (comme tout le monde, nous répondrons vous), pour assumer vos choix personnels.
Vous voulez profiter de votre enfant, vous n'avez pas d'autres solution car vous ne trouvez personne (ou comme dans le cas d'une collegue, ça vous reviendrait plus cher que de travailler) vous démissionnez.

C'est tout.
C'est simple.
L'employeur n'a pas le droit de refuser (mais rien ne lui empêche de vous proposer des horaires plus adaptés à votre situation pour vous garder, mais même dans ce cas, c'est forcément vous qui aurez le dernier mot).
Commenter la réponse de Ysabe_l
Messages postés
9914
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
3956
0
Merci
Bonjour

Donc si le père travaille ("Le père ? Il travaille aussi") et gagne plus que vous ("comme on vit dans un monde ou monsieur gagne plus que madame") qui êtes responsable adjoint à temps plein ("je fais plus de 35h/semaine, je suis responsable adjoint") vous n'allez pas être à la rue sans nourriture ("mais dans la rue, sans manger") vous le disiez au début !
Commenter la réponse de Ysabe_l
Dossier à la une