Notre nounou nous ramène notre fils et ne veut plus le garder...

aleks34000 Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 19 septembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 19 septembre 2014 - 19 sept. 2014 à 13:03
casimir06 Messages postés 2238 Date d'inscription lundi 26 novembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 24 juillet 2017 - 20 sept. 2014 à 12:08
Bonjour,

Nous avons un enfant de 3 mois que nous avons confié à une assistante maternelle, après seulement deux demies journée de garde, notre assistante maternelle agrée nous ramène notre fils avec ses affaires (tel un homme infidèle) et nous dit quelle ne le gardera plus, sous prétexte qu'il pleure beaucoup et ne veut pas prendre son biberon (excusez nous madame, mais effectivement, un enfant, ça pleure) elle n'est même pas allé le promener durant ces deux demies journée....

Pour rentrer un peu dans les détails, ma compagne allaite notre enfant, mais pour l'instant, il ne prend pas le biberon (même avec du lait maternel).

La nounou ne veut le prendre qu'a partir du moment ou il prendra le biberon.

Tout ça au bout de seulement 7 heures de garde.

Nous avons du coup été obligé de changer d'assistante maternelle dans l'urgence.

Aujourd'hui, l'ancienne assistante détiens des affaires de notre enfant, elle demande d'abord à ce qu'on la paye avant de nous rendre ses affaires, elle me jette au visage qu'en plus, elle est dans le juridique, on compte la régler bien évidemment puisqu'elle à travaillée, par contre elle à commencé un lundi et nous devions faire un contrat le mardi, ce contrat n'a pas été fait.

Maintenant on se pose des questions :

- concrètement que doit on lui verser sachant que nous n'avons pas pu faire le contrat de travail à temps ?

- nous ayant ramener notre fils sans préavis, sans courrier, bref, sans rien, comme ça du jour au lendemain et comme un malpropre, nous avons été obligé de nous réorganiser et de prendre du temps sur notre temps de travail, bref, on a perdu de l'argent.

- De plus, nous trouvons que son attitude envers notre enfant n'est pas du tout tolérable et pas du tout déontologique, vous vous rendez compte, il a seulement 3 mois.

- nous cherchons à dénoncer son attitude auprès d'un organisme compétent, vers lequel nous tourner ?

Merci pour votre aide...


Cordialement.

1 réponse

casimir06 Messages postés 2238 Date d'inscription lundi 26 novembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 24 juillet 2017 552
19 sept. 2014 à 14:35
Bonjour,

Bonjour,

Nous avons un enfant de 3 mois que nous avons confié à une assistante maternelle, après seulement deux demies journée de garde, notre assistante maternelle agrée nous ramène notre fils avec ses affaires (tel un homme infidèle) et nous dit quelle ne le gardera plus, sous prétexte qu'il pleure beaucoup et ne veut pas prendre son biberon (excusez nous madame, mais effectivement, un enfant, ça pleure) elle n'est même pas allé le promener durant ces deux demies journée....

Comment cela elle vous ramène l'enfant ?
C'est à vous d'aller le chercher chez l'assmat... elle aurait du vous appelez pour vous demandez de venir le reprendre.
Elle à fait le trajet à pied ou en voiture ? Si voiture, lui aviez vous donner l'autorisation écrite de véhiculer votre enfant ? Avait elle l'assurance auto pour ?

Pour rentrer un peu dans les détails, ma compagne allaite notre enfant, mais pour l'instant, il ne prend pas le biberon (même avec du lait maternel).

La nounou ne veut le prendre qu'a partir du moment ou il prendra le biberon.

C'est compréhensible, difficile d'accueillir un bébé que l'on ne peut pas nourrir.

Tout ça au bout de seulement 7 heures de garde.

7 heures c'est peu pour prendre une décision aussi radicale, mais c'est aussi beaucoup, quand vous devez faire face à un nourrisson en grande souffrance. (et de plus si vous avez d'autres enfant en accueil en même temps)
Un bébé allaité au sein (et pas encore au biberon) à un lien fusionnel corporel et olfactif important avec sa maman...
Difficile pour une personne étrangère de nouer un lien dans ces conditions, surtout si en plus le soulagement alimentaire est impossible !

Ce qui m'interpelle c'est que vous ne parlez à aucun moment de la période d'adaptation...vous n'en avez pas faite ?
C'est ce qui permet pourtant de commencer un accueil dans les meilleurs conditions et d'évoquer toutes les particularités de votre enfant et votre façon de vous occupez de votre bébé ...

Nous avons du coup été obligé de changer d'assistante maternelle dans l'urgence.

Aujourd'hui, l'ancienne assistante détiens des affaires de notre enfant, elle demande d'abord à ce qu'on la paye avant de nous rendre ses affaires, elle me jette au visage qu'en plus, elle est dans le juridique, on compte la régler bien évidemment puisqu'elle à travaillée, par contre elle à commencé un lundi et nous devions faire un contrat le mardi, ce contrat n'a pas été fait.

Oups....pas de contrat....vous êtes en tord...

Vous avez confié votre enfant sans aucune sécurité...on ne laisse pas un enfant sans avoir réglé tous les détails avant, et surtout sans avoir déclaré sa salariée !

Plus haut vous dites qu'elle vous à ramené le petit avec ses affaires pourtant ?


Maintenant on se pose des questions :

- concrètement que doit on lui verser sachant que nous n'avons pas pu faire le contrat de travail à temps ?

Sans contrat, vous lui payez les heures faites + 10% au titre des cp acquis, et vous lui fournissez tous les documents obligatoires de fin de contrat. (sans oublier de la déclarer à la caf)

- nous ayant ramener notre fils sans préavis, sans courrier, bref, sans rien, comme ça du jour au lendemain et comme un malpropre, nous avons été obligé de nous réorganiser et de prendre du temps sur notre temps de travail, bref, on a perdu de l'argent.

Pour moins de 8 jours d'accueil, elle vous devait 24h de préavis, le courrier n'est pas obligatoire dans ce cas...mais sincèrement c'est peut-être mieux ainsi compte tenu de ce que vous expliquez...quand à votre perte financière, c'est un détail par rapport au bien être de votre enfant, non ?

- De plus, nous trouvons que son attitude envers notre enfant n'est pas du tout tolérable et pas du tout déontologique, vous vous rendez compte, il a seulement 3 mois.

Ne sachant pas comment ce sont déroulés vos divers entretiens avec votre assmat avant de lui confier votre nourrisson, ni si elle était informée du problème d'allaitement unique au sein, il est difficile de se positionner sur sa réaction...d'autant plus que vous n'avez pas vous même signer de contrat avant, ce qui est à mon sens un minimum quand même !!!
Il n'y a pas de code déontologique pour les assmat, juste un devoir de réserve envers chaque employeur !
Personnellement je trouve plutôt rassurant qu'elle se soit rendu compte de son impossibilité à gérer la situation et qu'elle est décidé de stopper l'accueil de suite.....vous auriez préféré que cela se termine encore plus mal, parce qu'elle aurait "péter un plomb"......il faut prendre un peu de recul sur ce que vous trouvez intolérable !

Justement, votre petit n'a que 3 mois, vous n'avez pas le sentiment d'avoir fait les choses un peu superficiellement ?
Avec de la préparation, vous auriez pu limiter les risques et ne pas vous retrouvez confronter à ce genre de choses.


- nous cherchons à dénoncer son attitude auprès d'un organisme compétent, vers lequel nous tourner ?

C'est à la PMI que vous devez vous adressez.
Mais sincèrement il n'y a eu aucune maltraitance, votre assmat à jeter l'éponge, ce qui vous a mis dans l'embarras, cela se comprend.
Mais si j'en reste à vos écrits et dans l'attente de plus amples explications, de votre côté vous n'avez pas mis en place tous ce qui était possible (et surtout de votre devoir) pour faciliter la transition, si vous aviez rempli le contrat avant l'accueil et fait une adaptation dans les règles de l'art, je suis persuadée que vous vous seriez rendu compte de suite que cette assmat n'était pas celle qui correspondait aux besoins de votre famille....


Merci pour votre aide...

De rien.

Cordialement.

Cordialement.
1
aleks34000 Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 19 septembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 19 septembre 2014
19 sept. 2014 à 15:02
Effectivement, avec du recul vous avez raison sur certains points.

Pour répondre à vos questions , nous avions rendu visite à cette dame auparavant, nous avions passés un moment avec elle pour lui parler de l'allaitement, ma compagne avait convenue avec elle quelle laisserait un biberon de lait maternel quand elle l'emmènerait le matin et elle repasserait entre midi et deux pour lui donner le sein, l'assmat était d'accord.

Concernant le contrat, il n'a pas été fait de suite, car l'assmat ne pouvait le faire que le second jours de travail et pas avant.

Pour la période d'adaptation, l'assmat nous à dit que nous pouvions passer outre, nous aurions dû nous renseigner convenablement.

Nous avons des torts partagés dans cette histoire, vous avez raison sur le fait que le plus important, c'est notre enfant et aujourd'hui tout est rentré dans l'ordre.

Je m'en arrête là, ce n'est pas la peine de continuer quoi que ce soit...

Merci pour vos conseils.

Bonne continuation.
0
casimir06 Messages postés 2238 Date d'inscription lundi 26 novembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 24 juillet 2017 552
19 sept. 2014 à 15:47
Merci de votre réponse.

Donc l' assmat était au courant de la situation.

Elle n'est pas professionnelle, si elle vous à dit que l' adaptation n'était pas nécessaire, surtout dans le cas d'un allaitement....elle doit être primordiale.

Pour le contrat, elle doit savoir que celui ci est obligatoire avant de travailler...

Vous devriez effectivement relaté votre mésaventure à la pmi, afin qu'elle recadre un peu cette personne...surtout si elle avait été parfaitement informée de la situation de votre fils...elle aurait du être plus patiente, mais surtout elle aurait du vous conseillé correctement !

Je ne voulais surtout pas vous blessez, ni vous jugez dans mes propos, juste vous faire prendre conscience que même face à des "professionnels" il est important de bien se renseigner en amont, de se rencontrer plusieurs fois, pour être sur que cela correspond à vos besoins et pouvoir partir travailler l'esprit tranquille et en confiance...

On confie quand même ce que l'on à de plus cher....

L'important c'est que vous avez maintenant "l'expérience" et que vous procéderez différemment à l'avenir, en étant plus méfiant et curieux sur le côté administratif et surtout sur la façon de procéder et de s' occuper de la personne qui prendra soin de votre bébé.

Contente pour vous que tout soit rentré dans l'ordre.

Pour me faire pardonner (peut-être) de ma rudesse :

Pour que bébé accepte le lait maternel au biberon...

Demandez à la maman de donner le sein avec des embouts d'allaitement en silicone... plus facile pour passer ensuite au biberon, il pourra reconnaitra la texture de la tétine.

La maman pourrait mettre la tétine du biberon dans son soutien gorge (pas pratique je vous l'accorde) plusieurs heures afin que celle ci prenne l' odeur et que bébé puisse la "reconnaitre"

Il ne faut pas que ce soit la maman qui donne le biberon, bébé sentira le sein et refusera le bibi d'emblée... papa peut s'y coller, enfin les câlins pour lui !!!

Faire porter à la personne qui donne le bibi, un lange ou un tee-shirt imprégné de l'odeur de maman, cela va rassurer bébé et il acceptera plus facilement le changement d' allaitement...

Voilà ce sont des pistes....qui donnent souvent de bons résultats, mais il faut un peu de persévérance.

N'hésitez pas si vous avez besoin d' infos, promis je serais plus "conciliante" avec vous.....j'ai juste tendance à vouloir protéger les bébés et je suis certaine que vous l'aurez compris en ce sens...

Bien à vous.
0
aleks34000 Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 19 septembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 19 septembre 2014
19 sept. 2014 à 16:26
re, je viens justement d'appeler l'assmat pour lui dire qu'elle devait me fournir des éléments afin que nous fassions son contrat et pour que nous puissions lui payer les heures faites, elle m'a répondu " ha bon ", je lui ai dit qu'en effet nous ne la payerons pas " au black " , elle à semblé être surprise, je lui ai dit que pour une juriste ça me paraissait étonnant qu'elle ne sache pas ça...


Pour passer à autre chose, effectivement vous avez été rude mais cela m'a remis les idées en place et je trouve que vous avez totalement raison.

Aujourd'hui l'assmat que nous avons à un contrat, elle ouvre bientôt sa M.A.M et en plus elle accepte le défis du bébé même si elle galère quand même.

Pour vos idées merci, nous avons essayé toutes ces techniques, pour l'instant rien de vraiment concret, c'est surtout quand lui le veut, il à déjà pris une fois ou deux le bibi mais pas de très grande quantité.

Quand nous en avons parlé avec le pédiatre et notre conseillère en lactation, tous deux nous on répondu qu'il ne fallait pas s'affoler, quand il le voudrait, il téterait...

A trois mois, il mesure presque 60 centimètre, pèse plus de 6 kg et mets déjà du 6 mois, c'est un beau bébé, on l'aime grave...


Merci pour vos réponses et conseils...
0
casimir06 Messages postés 2238 Date d'inscription lundi 26 novembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 24 juillet 2017 552
20 sept. 2014 à 12:08
Bonjour,

Alors, il n'est plus nécessaire de faire le contrat, juste la déclaration, les papiers et le paiement.

Je suis ravie que le malentendu soit levé entre nous...et je vous souhaite une excellente route avec votre nouvelle assmat.

Pour l'allaitement, il est clair que tous va dépendre de la coopération de bébé, mais avec de la patience et de la persévérance...il finira par prendre ses marques.

Bon week end à vous.
0